Encyclopédie Wikimonde

SWUNK

Aller à : navigation, rechercher

Le SWUNK est un mélange de funk, de swing et d'autres courants musicaux.

Histoire du SWUNK

Étymologie

On nomme SWUNK un mélange de funk et de swing. Le funk est une forme de musique qui met la section rythmique en avant.

Le Swing revêt ici deux variantes ;

Dans ce dernier style musical qui mélange les musiques tziganes et le jazz, on y entend souvent de l'accordéon, de la guitare acoustique et de la contrebasse.

En mélangeant section rythmique funk, instruments acoustiques Jazz « manouche » ou notes syncopées du Swing on obtient donc le SWUNK, juste milieu entre ″SW″ du Swing et ″UNK″ de funk.

La formule est relativement simple ; 69 % de funk, 38 % de swing (Swing dans le sens « transe musicale » cf chpt « Avoir le swing » de la définition du Swing) et 12 % d'autres courants musicaux. Le tout donne un mélange dépassant les 100 %, choix assumé, pour appuyer le côté entraînant et festif du style.

Exemples


Dans le morceau Exprime part2[1] on distingue les deux influences ; l'accordéon "SWING" ou Jazz « manouche » qui se mêle au gimmick de la guitare et à la section rythmique funk. On ajoute ici les fameux 12 % de chanson française.

Dans le morceau SUNWK[2] on perçoit le mélange rythmique funk et virtuosité du saxophone jazz. Même si au final, le morceau sonne plus middle Jazz, l'influence supplémentaire est axée sur le Jazz fusion et donne une couleur particulière.

Dans le dernier exemple, le morceau SWUNK[3], la base funk est agrémentée d'un solo au sopranino et d'une section cuivre middle Jazz. Il ne s'agit pas à proprement parlé d'un mélange mais d'incursions dans l'un et l'autre des univers, d'autant que le troisième ingrédient ici est le jazz pur.

Conclusion


Le Swing étant un dérivé du jazz, on constate alors que le SWUNK est étroitement lié au jazz et à fortiori au Jazz « manouche ». La nouvelle approche tentée par le mélange entre funk et Jazz « manouche », notamment par le biais des instruments typiques de ce courant musical (accordéon, contrebasse, guitare acoustique), est originale puisqu'elle lie deux univers musicaux à priori très distants. On pourrait ainsi imaginer la rencontre de Django Reinhardt et James Brown pour ne citer qu'eux.

Origine

L'origine du mot n'est pas certaine.
Il est tout d'abord utilisé en 2001 par Samgratt[4] qui approfondit le style FUNK et Jazz "manouche" avec le groupe ″the SWUNKtastic people". Steve Ullman and Kenny Weiland pérennisent l'idée du SWUNK grâce au groupe ″the Swunk Brothers″, groupe de reprise de Kansas City qui mélange Jazz "manouche" et funk au court de leurs concerts. The Dave Weckel Band en 2008 et the Elastic band en 2005 consacrent un morceau au swunk, tous deux intitulés sobrement; SWUNK[2],[3].
On ne trouve pas de définition encyclopédique du terme swunk, mais une définition urbaine telle que celle rédigée par URBAN dictionnary[5]. tend à confirmer que ce style est relativement récent.

Sources

  1. Samgratt and the SWUNKtastic people[4] : Album ″YES, I am SWUNKtastic″[6] et le titre ″Le SWUNK″ sur l'EP ″I AM, SWUNKtastic″
  2. Joshua Redman Elastic Band[7] : ″SWUNK″ sur l'album ″Momentum″[8]
  3. Dave Weckel Band[9] : "SWUNK" sur l'album ″Synergy″[10]
  4. The SWUNK brothers[11] : duo de reprises de Kansas City

Annexes

Liens externes

Références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).