Encyclopédie Wikimonde

San Damon

Aller à : navigation, rechercher

San Damon photographe-plasticien et compositeur notamment de musique acousmatique,né à Paris en 1972. Crée en 2004, l'Oniroscopisme style photographique issu d'un procédé photographique argentique qu'il invente et dépose sous brevet la même année.

Début

Après avoir terminé des études de cinéma et de direction photo,San Damon a une volonté d'aller chercher ailleurs ce qui ne s'apprend pas en cours. C'est ainsi qu'il voyage dans toute l'Europe,traverse l'Atlantique pour poser ses valises aux Etats-Unis,principalement à New York. En 1998,un rendez-vous l'amène au Brésil où il demeure une petite année,c'est là qu'il découvre, grâce notamment à la luminosité très particulière de fin de jour de ce pays,une autre façon d'orienter la lumière et de muter les couleurs.Il élabore l'architecture de celle-ci en la déséquilibrant de sa direction naturelle. Dû au fait qu'il ne travaille qu'en argentique,il peut à sa guise introduire dans les bains différents produits provoquant d'autres réactions,d'autres émulsions. A la toute fin des années nonante les œuvres photographiques de San Damon n'ont plus rien à voir avec ce que l'on connaît de la photographie traditionnelle.Il crée son registre de couleurs et résout le problème de l'agrandissement.En 2004,il dépose sous brevet son procédé photographique argentique sous le nom d'Oniroscopisme.

Citations

Jean-Noël Missa (Docteur en Philosophie),parlant de l'installation « Chambre Zéro »

L'installation est appelée à voyager autour du monde entre New York, San Francisco, Shanghai, Berlin, Paris entre les cabinets de psychiatres et de psychanalystes. « Chambre Zéro pourrait être perçue comme un véritable système autothérapeutique, souligne Jean-Noël Missa,le président de la Société belge de philosophie. Le patient dépressif, mélancolique, dément précoce avec des idées délirantes, qui attend le psychanalyste, va examiner ces photos, va écouter la musique et peut-être qu'il y aura un effet thérapeutique spontané, un effet placebo. Donc je pense que le maître San Damon pourrait en quelque sorte breveter son installation comme la première machine autothérapeutique ! »

Marc Quaghebeur (Directeur du Musée de la Littérature,Bruxelles)

1.) Photographe à la démarche chaloupée et au regard-éclair,San Damon fait redécouvrir le monde urbain par un jeu de basculement des espaces et de métamorphose des couleurs. Ainsi laisse-t-il rentrer le temps dans ses images tout en donnant l'impression de rapidité.Le terme générique d'Oniroscopismes convient parfaitement à son travail. Celui-ci use tout autant de la surexposition que du flou et d'une palette incandescente. Deux triptyques, consacrés l'un à Bruxelles et l'autre,à New York viennent d'enrichir les collections des Archives & Musée de la littérature. Manhattan y voisine avec les jardins du Petit Sablon, comme les badauds statiques de la fontaine de Central Park avec les voitures zébrantes d'un célèbre boulevard bruxellois.

2.) Les abords de l'Université Libre de Bruxelles,sur l'avenue Franklin Roosevelt, se métamorphosent grâce à l'artiste San Damon. Des dispositifs de couleur magenta installés sur les lampadaires produisent sur les arbres des effets de réalisme magique ; des voies de passage redeviennent songe. Après avoir interpellé dans ses photos notre regard urbain et y inclus une perception oscillatoire et jubilatoire, le maître de l'Oniroscopie inverse le parcours et s'empare de la ville elle-même, non de ses images.

Œuvres Oniroscopistes les plus connues

Le Christ,patrimoine du Musée d'Art Moderne de la Basilique du Sacré-Cœur de Bruxelles.

La Cène en treize actes,patrimoine de l'abbaye de Maredsous,Belgique.

Deux triptyques,possession du Musée de la littérature et Archives de Bruxelles,se trouvent dans la salle de lecture dudit musée.Le premier sur le thème de la ville de Bruxelles et le second sur le thème de la ville de New York.

Six films documentaires projetés dans différentes universités du monde et qui sont visibles sur internet.Dans ces quatre films s'expriment trente-deux éminents intellectuels et universitaires sur l'Oniroscopisme.

Installation d'art contemporain sur l'avenue Roosevelt à Bruxelles.Quatre kilomètres sur lesquels les sources lumineuses sont transformées par San Damon dans l'une des tonalités majeures de son Oniroscopisme,soit un magenta rougeâtre pour les lampadaires routiers et un magenta violacé pour les lampadaires piétonniers.Une sorte de tunnel de magenta s'offre à ceux qui l'emprunte.

Article publié sur Wikimonde Plus