Sarah Stierch

Aller à la navigation Aller à la recherche
Sarah Stierch

Sarah Alexandra Stierch (née en 1980) est conférencière, consultante et militante américaine de la culture libre. Elle a également travaillé comme disc jockey sous le nom DJ Sarah Vain[1]. Elle est surtout connue pour son soutien aux femmes dans leur participation au savoir libre et aux communautés culturelles (en).

Elle a fait une présentation remarquée au Columbian College of Arts and Sciences graduation de l'université George Washington au printemps 2012[2]. La même année, elle commence à travailler pour la Wikimedia Foundation et se spécialise dans l'étude du fossé des genres.

Jeunesse et formation

Sarah Alexandra Stierch est née en 1980. En 1998, elle est diplômée de la Bishop Chatard High School (en). En 2002, Stierch commence à travailler comme maquilleuse pour le May Department Stores, présentant les produits Chanel et Shiseido pour ensuite se spécialiser dans les produits MAC Cosmetics.

Elle fréquente ensuite la Indiana University School of Liberal Arts at IUPUI (en) de l'Indiana University - Purdue University Indianapolis (en). Elle y obtient un baccalauréat et un certificat en muséologie. En 2012, elle obtient une maîtrise en études muséales de l'université George Washington[3].

Carrière

En 1997, Stierch commence à travailler dans les clubs à Indianapolis avec Matt Chandler. Ils forment le duo Temporary Structures. Ensemble, ils font venir des groupes tels Fugazi, Poster Children, U.S. Bombs et Sweep the Leg Johnny (en)[4]. En parallèle, Stierch travaille comme DJ dans la même ville[5],[1], collaborant avec les DJ Dead Billy et Greg Campbell[6],[7].

En 2007, Stierch devient directrice de la Domont Studio Gallery d'Indianapolis, où elle dirige les expositions de John J. Domont telles The Contemporary View: The Midwestern Landscape et Director's Choice 2008[8],[9]. En 2009, elle travaille à l'American Indian Initiative du musée Colonial Williamsburg, au National Museum of the American Indian à Washington D.C. et au Eiteljorg Museum of American Indians and Western Art (en). En 2011, elle devient assistante de recherches au National Museum of African American History and Culture. En septembre 2011, elle travaille en collaboration avec le American Association of Museums[10].

En 2011, Stierch est la première wikipédienne en résidence de l'Archives of American Art, où elle travaille à améliorer l'accès en ligne des collections de l'institution. En 2012, elle devient wikipédienne en résidence pour le Smithsonian Institution Archives (en)[11],[12],[13].

En janvier 2012, Stierch commence un contrat d'un an pour la Wikimedia Foundation (WMF). Elle est responsable de la Teahouse, qui vise notamment à augmenter la rétention des nouveaux éditeurs sur Wikipédia[14]. Elle travaille également à mieux comprendre et faire connaître le fossé des genres[15],[16] à l'aide d'activités telles des journées contributives, des éditoriaux et autres activités similaires[11],[17],[18],[13],[16],[19]. En janvier 2013, ses efforts mènent au lancement de Collaboration des WikiFemmes[20],[16].

Le même mois, Stierch commence à travailler sur le projet OpenGLAM de la Open Knowledge Foundation[21]. Elle devient également wikipédienne en résidence pour la Bibliothèque numérique mondiale[10].

En janvier 2014, après avoir constaté que Stierch a offert ses services de rédaction sur Wikipédia contre rémunération, la WMF annonce qu'elle « n'est plus l'une de ses employés[trad 1]. »[22],[23][24].

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sarah Stierch » (voir la liste des auteurs).
  1. 1,0 et 1,1 Katherine Coplen, Speakeasy with Matt Chandler | General | NUVO News | Indianapolis, Indiana, Nuvo.net
  2. Sarah Ferris, Columbian College graduation speakers announced, The GW Hatchet, 10 avril 2012
  3. (en) [vidéo] Sarah Stierch, MA Museum Studies, Graduation Celebration Speech 2012 sur YouTube
  4. (en) David Lindquist."2 work hard to bring music they love to hometown", Indianapolis Star, 8 juin 2001, page G16.
  5. Paul F. P. Pogue, Sarah Stierch: Combat DJ, Nuvo Arts Guide 2004, 8 septembre 2004
  6. Katherine Coplen, Bourbon Street | General | NUVO News | Indianapolis, Indiana, Nuvo.net
  7. Katherine Coplen, Mutiny! | General | NUVO News | Indianapolis, Indiana, Nuvo.net
  8. Dan Grossman, 'Director's Choice' at Domont | Visual Arts | NUVO News | Indianapolis, Indiana, Nuvo.net
  9. Susan Watt Grade, The Contemporary View: The Midwestern Landscape, Nuvo.net
  10. 10,0 et 10,1 Sarah Stierch, Who's That Girl?
  11. 11,0 et 11,1 Tim Walker, What has Wikipedia's army of volunteer editors got against Kate Middleton's wedding gown?, Independent.co.uk, 16 août 2012
  12. Cody Switzer, 'Wikipedian-in-Residence'Helps Share Smithsonian Archives, The Chronicle of Philanthropy, 28 juillet 2011
  13. 13,0 et 13,1 Aviva Shen, How many women does it take to change Wikipedia?, Smithsonianmag.com, 4 avril 2012
  14. Wikipedia losing editors, Themarysue.com
  15. Announcing community fellow Sarah Stierch
  16. 16,0 16,1 et 16,2 SOPA Blackout: Why Wikipedia needs women, huffingtonpost.com
  17. Kate Middleton's wedding gown and Wikipedia's gender gap, Slate.com
  18. The Smithsonian Archives' Sarah Stierch Will Be Working On Wikipedia's "Women In Science" Problem, Themarysue.com
  19. Wikipedia's dearth of women contributors: An interview with Sarah Stierch
  20. Research:WikiWomen's Collaborative, Wikimedia, 25 janvier 2013
  21. Sarah Stierch, Launching US OpenGLAM, Openglam.org
  22. Gallagher, Paul, Wikipedia fires editor who enhanced entries for cash, The Independent, 10 janvier 2014
  23. Sandhya Soman, Wiki-paid-y a?, Times of India, 12 janvier 2014
  24. http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/18278091

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « trad », mais aucune balise <references group="trad"/> correspondante n’a été trouvée