Shmuel Shapiro

Aller à la navigation Aller à la recherche
Shmuel Shapiro
Description de l'image Shmuel Shapiro.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Shmuel Raphael Shapiro
Naissance (48 ans)
Aix-les-Bains (France)
Activité principale Rabbin, hazzan, compositeur et conférencier
Instruments Piano
Années actives depuis 1990

Shmuel Shapiro, né à Aix-les-Bains le , est un rabbin, hazzan, chanteur, compositeur et conférencier juif français. le Grand-rabbin de Meurthe-et-Moselle et Nancy.[1],[2],[3]

Biographie

Né à Aix-les-Bains, son père David-Nathan, était le rabbin de Clermont-Ferrand et Vichy, sa mère Elisheva, est musicienne et donne des conférences de judaïsme.

Il est âgé de neuf ans quand sa famille immigre en Israël.

Il gagne deuxième d'un concours talmudique âgés de 12 ans.

Il étudie aux Yeshivot à Jérusalem.

Il compose dès l'âge de onze ans, et à dix-sept ans, il devient le soliste principal du mouvement hassidique Erloy.

Il donne des cours de judaïsme à la yechiva francophone Or Gabriel à Jérusalem.

Il passe des formations de pédagogie psychologie et de philosophie juive.

En 1994, il étudie et enseigne dans un kollel. Il devient professeur dans une école d'éducation spécialisée Tsofnat Panea'h à Jérusalem.

Il apprend la hazanout à Heichal Shlomo Jérusalem sous la direction des maîtres Eli Jaffe et Benjamin Munk.

Il développe également sa voix avec le chanteur d'opéra Gee Flashter, le cantor Avraham Pressman, ainsi qu'avec le maestro Daniel Gildar.

En 1998, envoyé en France par le grand-rabbin Yitzchak Dovid Grossman, pour une mission de nature pédagogique à l'école Ozar Hatorah de Sarcelles et auprès de la communauté juive de Sarcelles et aux alentours.

En 2001, Shmuel Shapiro donne des conférences de judaïsme, musique et chant pour la radio Kol Haneshama diffusé en Israël et aux États-Unis. Il est cantor de la synagogue de Migdal Haemek, du rabbin Grossman.

En 2005, il est conseiller pédagogique auprès des institutions Chnéor Aubervilliers (93)

De 2006 à 2020, il était le hazzan de la synagogue de la rue de Montevideo dans le 16e arrondissement de Paris[4].

Depuis il est le rabbin de Nancy et sa région.

Shmuel Shapiro est d'une grande culture général, donne des cours, des conférences et des conseils de différent domaines à la communauté.

Son premier album Seu Marom est enregistré en 2013 en France et Israël, avec l'arrangeur Didier Atlan. Il compose la majorité des chansons du Album.

Famille

Il est marié.

Discographie

Albums
  • 2013 : Seu Marom
Singles
  • 2002 : Kel Mistater (Otzrot Shabat 2, David Honig)
  • 2003 : Ko Amar
  • 2004 : Ahavat Israel[5]
  • 2011 : La clef de la libération[6]
  • 2012 : Se'u Marom[7]
  • 2016 : Dos Yiddishe Lied[8]
Clips

Notes et références

  1. https://www.estrepublicain.fr/amp/societe/2021/09/28/le-souvenir-francais-cloture-son-congres-par-une-ceremonie
  2. https://www.estrepublicain.fr/amp/culture-loisirs/2021/09/15/concert-violon-et-piano-organise-par-dans-le-cadre-des-journees-europeennes-de-la-culture-juive-gpso
  3. https://www.facebook.com/pages/Synagogue-de-Nancy/158524947499444
  4. Sandrine Szwarc Journaliste, « Le Centre Dufrenoy - Edmond Weil, du rêve à la réalité », sur Actualités Juives (consulté le )
  5. (he) Y. Israel, « Words: Alter Rebbe, music by Shmuel Shapiro », Kfar Chabad, (consulté le ).
  6. 6,0 et 6,1 (en) Moran Cohen, « From Israel in Paris: Watch the clip of Shmuel Shapiro », Bhol,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. (en) Matti Steinberg, « Seu Marom - Shmuel Shapiro Minister in honor of C reation », Chasidinews,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. (en) B. Studio, « שמואל שפירו דאס אידישע ליד », Shmuel Shapiro Official Music,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. (en) Israel Haver, « to return the prisoners of israel • Clip exciting », Bohl,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. (en) B. Studio, « Shmuel Shapiro sings for Shalit », Hassidout,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. (en) Yoav Tzur, « Seu Marom - Shmuel Shapiro clip breathtaking », Shlager,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. (en) B. Studio, « Shmuel Shapiro - Seu Morom - Official Music Video », Shiezoli,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. (en) B. Studio, « Shmuel Shapiro - Ahavat Yisrael - Music Video », Shiezoli,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).