Encyclopédie Wikimonde

Solange R. Doumic

Aller à : navigation, rechercher

Solange R. Doumic, née le 14 avril 1969, est une avocate pénaliste française, membre du Conseil de l'Ordre du Barreau de Paris.Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Biographie

Origines et formation

Solange R. Doumic naît le 14 avril 1969 à Paris. Elle est l'arrière-petite-fille de René Doumic, homme de lettres, grand critique littéraire français et Secrétaire perpétuel de l'Académie française [1].

Elle étudie le droit à l'Université Panthéon-Assas, où elle obtient un D.E.A. de droit privé général en 1992 [2].

À l'issue de ses études en droit, elle est reçue à l'examen d'entrée à l'École du Barreau de Paris.

Pendant ses études, elle participe à différents concours de plaidoiries et remporte notamment le prix Berryer en 1993 [3] .

Carrière d'avocat

Après avoir prêté serment comme avocate le 17 janvier 1994 à Paris, elle s'inscrit au Barreau de Paris. Me Solange Doumic décide de s’orienter vers le droit pénal.

Habituée des prétoires et des cours d'assises, elle est élue 1er secrétaire de la Conférence des avocats du Barreau de Paris [4] en 1995. Elle prononce l'éloge de Jean-Louis Tixier-Vignancour pour son discours de rentrée [5].

En 1999, elle remporte le prix de la Fédération nationale des unions des jeunes avocats [6].

En 2000, elle fonde le cabinet Doumic-Avocats[7], aujourd’hui associé à Maître Alix de Saint Germain. Doumic-Avocats couvre divers contentieux en droit pénal, droit de la famille, droit privé général et droit social [8].

Elle collabore régulièrement à la Gazette du Palais, revue juridique hebdomadaire française [9].

En 2020, elle est élue membre du Conseil de l’Ordre du Barreau de Paris pour les années 2021, 2022 et 2023 [10].

Principales affaires judiciaires

Me Doumic acquiert une réputation de ténor du barreau parisien.

En 1998, elle assure la défense de Mickaël Fréminet, accusé du meurtre de Brahim Bouraam, un Marocain jeté dans la Seine, en marge d'un défilé du Front national, le 1e mai 1995 [11],[12].

Elle intervient dans plusieurs affaires qui défraient la chronique, notamment l'Affaire Guy George, où elle provoque en partie civile les aveux du tueur de l'Est parisien, condamné à perpétuité en 2001 [13],[14],[15].

Depuis 2014, elle est l'avocate de Fabienne Liadzé, ancienne directrice des ressources de l'UMP, dans le cadre de l'Affaire Bygmalion [16].

Régulièrement chargée de la défense de mis en examen ou de prévenus dans nombre de procès sensibles, elle défend également certaines familles de victimes des attentats du 13 novembre 2015 [17].

Elle est l'avocate de Christian Herrault au cours du procès Lafarge [18],[19].

En 2019, lors de l'Affaire France Télécom, elle défend Guy-Patrick Cherouvrier. Il s'agit du premier procès d'une entreprise du CAC 40 pour harcèlement moral [20].

En 2020, elle a eu pour client Mgr Luigi Ventura [21],[22].

En 2021, elle fait partie de l'équipe d'avocats chargés d'assurer la défense de Georges Tron, homme politique français et maire de Draveil, accusé d’agressions sexuelles et de viols. Dans cette affaire, son client est acquitté en première instance en 2018, mais reconnu coupable en appel en 2021 pour les accusations de l'une des plaignantes. Condamné à cinq ans d’emprisonnement, dont trois ferme, assortis d’une peine d'inéligibilité de six ans, il est incarcéré. Il se pourvoit en cassation contre cet arrêt [23].

Vie privée

En 2006, elle épouse Benoit Duchatelet, communicant, avec qui elle a trois enfants [24].

Plaidoiries au théâtre et conférences

Ses connaissances historiques et son sens de la rhétorique conduisent Solange Doumic au théâtre, où elle participe à de nombreux procès fictifs. Elle a consacré ses plaidoiries à Hamlet[25], Don Juan[26], Richelieu[27], Robespierre[28] ou encore Dieu[29],[30].

Elle donne régulièrement des conférences dans les domaines du droit [31], des libertés ou de la médiatisation des procès politiques [32].

Cinéma

En 2014, son rôle est interprété par Alexia Barlier dans le film L'Affaire SK1, qui place l'intrigue au cœur de la traque du tueur en série Guy Georges dans les années 1990.

Notes et références

  1. (en) « Family tree of Solange DOUMIC », sur Geneanet (consulté le 30 mai 2021)
  2. « Portrait de l'avocate Solange Doumic, «il y a des poignées de mains qu’on n’oublie pas». », sur Collège de Droit de la Sorbonne, (consulté le 30 mai 2021)
  3. « Solange DOUMIC – La Conférence » (consulté le 30 mai 2021)
  4. « Solange DOUMIC – La Conférence » (consulté le 30 mai 2021)
  5. « Jean-Louis-Gilbert TIXIER-VIGNANCOUR – La Conférence » (consulté le 30 mai 2021)
  6. « Solange DOUMIC – La Conférence » (consulté le 30 mai 2021)
  7. « Solange Doumic, Law Practice », sur solangedoumic.brandyourself.com (consulté le 30 mai 2021)
  8. « Doumic Avocats », sur www.leadersleague.com (consulté le 30 mai 2021)
  9. « Recherche – Gazette du Palais » (consulté le 30 mai 2021)
  10. « Elections ordinales 2020 : résultats complets », sur bdp (consulté le 30 mai 2021)
  11. « Mickaël Fréminet, ancien skinhead, explique à la cour d'assises de Paris qu'il ne « pense rien » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2021)
  12. « Mickaël Fréminet a été condamné à huit ans d'emprisonnement », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2021)
  13. « "Et quand vous frappez ?" : le jour où Solange Doumic a fait craquer Guy Georges », sur L'Obs (consulté le 30 mai 2021)
  14. RMC, « Les dessous de l'info: comment Me Solange Doumic a fait avouer Guy Georges », RMC (consulté le 30 mai 2021)
  15. Patricia Tourancheau, « Guy Georges sur le point de craquer », sur Libération (consulté le 30 mai 2021)
  16. « Une cadre de l'UMP licenciée se dit "bouc-émissaire" de l'affaire Bygmalion », sur LExpress.fr, (consulté le 30 mai 2021)
  17. « L'avocate de victimes du 13 novembre "ne croit pas à la coopération de Salah Abdeslam" », sur BFMTV (consulté le 30 mai 2021)
  18. « Trois responsables de Lafarge, dont l'ex-PDG Bruno Lafont, mis en examen », sur Les Echos, (consulté le 30 mai 2021)
  19. « Lafarge: ce patron qui ne savait rien sur Daech », sur LExpress.fr, (consulté le 30 mai 2021)
  20. « France Télécom : « C’est un lourd fardeau que le tribunal emporte dans son délibéré » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2021)
  21. « Le parquet réclame 10 mois de prison avec sursis contre l'ancien nonce apostolique en France », sur LEFIGARO (consulté le 30 mai 2021)
  22. « Agressions sexuelles : Mgr Ventura ne fait pas appel de sa condamnation », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 30 mai 2021)
  23. « Georges Tron condamné à cinq ans de prison, dont trois ferme, pour viol et agressions sexuelles », sur LEFIGARO (consulté le 30 mai 2021)
  24. (en) « Family tree of Solange DOUMIC », sur Geneanet (consulté le 30 mai 2021)
  25. « Du prétoire aux planches d'un théâtre - 12/10 - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le 30 mai 2021)
  26. « Le Procès de Dom Juan - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le 30 mai 2021)
  27. « Le Procès de Richelieu en Sorbonne » (consulté le 30 mai 2021)
  28. « Le Procès de Robespierre au Panthéon » (consulté le 30 mai 2021)
  29. « Film intégral du festival d'éloquence "Choc des Légendes" : Le Procès de Dieu » (consulté le 30 mai 2021)
  30. Alice Pairo-Vasseur, « Procès fictif de Dieu : acquitté ! » (https://www.lepoint.fr/culture/proces-fictif-de-dieu-acquitte-18-11-2019-2348143_3.php), sur Le Point, (consulté le 30 mai 2021)
  31. « Intervention maître Solange Doumic grand amphithéâtre de La Sorbonne » (https://www.youtube.com/watch?v=TqveIwBxyJo) (consulté le 30 mai 2021)
  32. « Solange Doumic à propos de la médiatisation des procès politiques » (https://www.youtube.com/watch?v=yuBXR4OZRIM) (consulté le 30 mai 2021)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).