Encyclopédie Wikimonde

Tanagore

Aller à : navigation, rechercher

Tanagore, de son vrai nom Jacques Lecuyer, est un auteur-compositeur-interprète et un acteur français, né à Maintenon (Eure-et-Loir) le 31 mars 1946.

Historique

En 1973, il suit les cours d'art dramatique de Jean-Laurent Cochet à Paris avec Fabrice Luchini.

Depuis 1974, il tourne en tant que comédien ou acteur de complément pour le cinéma, la télévision et la publicité sous la direction notamment de Luis Buñuel, Jacques Deray, Édouard Molinaro, Gérard Oury, Yves Robert, Henri Verneuil et Claude Zidi. On le retrouve entre autres à coté de Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Christian Clavier, Sophia Loren, Pierre Richard et Jean Yanne[1],[2].

En 1998, il crée et assure la direction artistique du cabaret l'Ourse Bleue, scène ouverte qui permet aux amateurs et professionnels de se produire. Le cabaret était situé dans l'ancien appartement d'Eva Perón au 20 rue Legendre dans le 17ème arrondissement à Paris mais a dû fermer ses portes pour rénovation en 1999[3],[4],[5].

En 2005, il joue dans « La Nuit de Gethsémanie » de Charles Péguy, un concert lecture mis en scène par France Folli, avec Michael Lonsdale à l’église Saint-Jacques-du-Haut-Pas[6]. Il publie le livre « Vol de Vie » avec Ciboulette, un recueil de chroniques, poèmes, sketchs et chansons aux éditions Opéra[7],[8].

En 2011, il est à l'initiative des « Rencontres enchantées », des soirées-cabarets qui ont pour but de créer de la mixité sociale et culturelle à la maison de quartier de la Bottière à Nantes[9],[10],[11],[12].

En 2012, il crée le « Jardin des Rouges-Gorges », le premier théâtre de verdure de Nantes[13].

En 2013, il joue le rôle du vieil homme dans l'épilogue de « l'Histoire d'un mur », un court-métrage réalisé par Sébastien Marqué avec la musique de Philip Glass dans le cadre du voyage à Nantes[14].

En 2020, il publie trois Cahiers d’arts et de littératures: « Petits Galets », « Lame de fond » et « Décroche la lune » aux éditions du petit véhicule[13].

En 2021, il diffuse son premier single « M'Amour Passion » sur les plateformes de distribution numérique: Apple Music, Deezer et Spotify[15],[16] et il publie son « Journal d'une approche du Prana » aux éditions du petit véhicule[17]. Création du « TRIO TAPANA », composé de Tanagore (chanteur), Pamphile (accordéoniste) et Mouna (harpiste) qui se produit à la Maison de Quartier Bottière de Nantes.

Notes et références

  1. « Le baladin de Jardin », Presse Océan,‎ (lire en ligne)
  2. « Cinéma Tanagore »
  3. « L'Ourse Bleue, lieu d'expressions multiples », Le Télescope - Journal d'un cabaret,‎ (lire en ligne)
  4. « Les nouvelles cordes d'un cambiste », L'Express,‎ (lire en ligne)
  5. « Lame de fond », France Soir,‎ (lire en ligne (https://www.tanagore.com/wp-content/uploads/2021/01/FRANCE-SOIR-FEV-1998.jpeg))
  6. « La nuit de Géthsémany - Lecture Concert » (https://www.tanagore.com/wp-content/uploads/2021/01/lz-nuit-de-gethsemani-2002.jpg)
  7. « Salon du Livre 2006 » (https://www.tanagore.com/wp-content/uploads/2021/01/VOL-DE-VIE-AU-SALON-DU-LIVRE.jpeg), sur La Librairie.com
  8. « Témoignage de Jean-Claude Carrière » (https://www.tanagore.com/wp-content/uploads/2021/02/doc10309720210210173240_001-scaled.jpg)
  9. « Des rencontres enchantées », Presse Océan,‎ (lire en ligne)
  10. « Tanagore: Un homme de choeur », Presse Océan,‎ (lire en ligne)
  11. « Presse » (https://www.tanagore.com/presse/)
  12. « Association Et Demain »
  13. 13,0 et 13,1 « Tanagore le poète invite à la rêverie », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  14. « Histoire d’un Mur »
  15. « SACEM »
  16. « Delit Radio »
  17. « Presse Prana » (https://www.tanagore.com/wp-content/uploads/2021/06/20210506_121221-1-1-scaled.jpg), sur Ouest France,

Liens externes

  • Site officiel (https://www.tanagore.com/)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).