Tendance CLAIRE

Aller à la navigation Aller à la recherche
Circle-icons-caution.svg Un courriel contenant les détails de l'autorisation pour utiliser ce texte ou ce fichier a été envoyé à l'Équipe bénévole de réponse aux courriels (EBRC).

Note à l'utilisateur ayant apposé ce bandeau :

  • Veuillez copier l'URL de l'article ou de ce fichier dans le courriel afin de faciliter la tâche des agents EBRC.
  • Si aucun courriel concernant ce texte ou ce fichier n'est trouvé dans le système EBRC, ce texte ou ce fichier pourra être supprimé faute de permission valide.

Note aux volontaires OTRS : Si le courriel contient une confirmation explicite pour publier ce texte ou ce fichier sous la licence libre indiquée, merci de remplacer ce bandeau par {{Permission}} (pour un texte) ou {{Permission image}} (pour une image).
Dans le cas contraire, supprimez ce texte ou ce fichier (ou demandez sa suppression sur WP:SI).

La Tendance CLAIRE (Tendance pour le Communisme, la Lutte Auto-organisée, Internationaliste et RévolutionnairE) est une tendance du NPA (Nouveau Parti anticapitaliste). Elle a été fondée en février 2009 suite au congrès fondateur du NPA.

Orientation politique

La base de l'orientation politique de la Tendance CLAIRE est constituée par le programme fondateur de la IVe Internationale, par les textes soumis aux AG électives et au congrès fondateur du NPA et par l’ensemble de ses élaborations publiées depuis. Tout en contribuant résolument à construire le NPA dans la classe ouvrière et la jeunesse, la Tendance CLAIRE fait des propositions alternatives à l’orientation mise en œuvre par la direction majoritaire. Elle estime notamment que le refus de trancher entre projet d’un véritable parti révolutionnaire et projet d’une recomposition de la gauche de la gauche est à l’origine de la crise du NPA et nécessite de surmonter les importantes limites et ambiguïtés des textes fondateurs. La Tendance CLAIRE milite pour la constitution d'une grande tendance révolutionnaire et pour un NPA révolutionnaire démocratique et ouvert qui porte un programme de transition axé sur l’objectif du gouvernement des travailleurs et des travailleuses.

La Tendance CLAIRE du NPA s'exprime publiquement dans le journal du NPA (L'Anticapitaliste, anciennement Tout est à nous!), dans son propre site web et dans son bulletin "Au CLAIR de la lutte".

Historique

La Tendance CLAIRE du NPA a été fondée le 14 février 2009, au lendemain du congrès de fondation du NPA. Sa fondation est une réponse à la pression exercée lors de ce premier congrès pour que s’exprime une seule orientation consensuelle, et au refus de trancher entre projet d’un véritable parti révolutionnaire et projet d’une recomposition de la « gauche de la gauche ». La Tendance CLAIRE estime que cette ambiguïté est à l’origine de la crise actuelle du NPA.

À sa fondation, la Tendance Claire regroupait des membres de l’ex-CRI (Groupe communiste révolutionnaire internationaliste), de l’ex-LCR (Ligue communiste révolutionnaire) et d’autres sans parti auparavant. Elle a depuis sa fondation appelé à la constitution d'une tendance révolutionnaire large et pluraliste, en s'adressant particulièrement aux autres courants de la gauche du NPA (position 2 en 2011, position Y en 2013). Son objectif était d'élaborer avec ces autres courants un programme révolutionnaire et le porter dans la luttes des travailleur-se-s et des jeunes.

La Tendance CLAIRE a initié en mai 2010 le Collectif pour une Tendance Révolutionnaire (CTR), qui a fonctionné jusqu’au premier congrès du NPA (février 2011), portant la plateforme 4 (3,7% des voix). Trois des six élus de la position 4 au Conseil Politique National (CPN) du NPA sont alors membres de la Tendance CLAIRE. Elle fait alors figure d'opposition interne à la direction du NPA, issue de la LCR[1].

Lors du deuxième congrès du NPA (février 2013), la Tendance CLAIRE soutient avec le CCR (Courant Communiste Révolutionnaire) la plateforme Z, qui obtient 9% des voix. Dix militants de la plateforme Z sont élus au CPN, dont 5 de la Tendance CLAIRE.

Pour le troisième congrès du NPA (janvier 2015), la Tendance CLAIRE soutient avec d'autres camarades la plateforme 5, qui obtient 7% des voix. Dix membres de la plateforme 5 sont élus au CPN. La plateforme 1 étant minoritaire, une déclaration à la presse de Ludovic Wolfgang traduit le fait que la Tendance CLAIRE appartient alors, de fait, à la nouvelle majorité du NPA[2].

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus