Encyclopédie Wikimonde

Tom Cohen

Aller à : navigation, rechercher

Tom Cohen, né en 1963 à Portland, dans l’état d'Oregon, aux États-Unis, est le seul rabbin franco-américain en France.

Études

  • 1980-1981 Université de Portland, puis transféré à Los Angeles en Californie
  • 1981-1984 Université du Judaïsme à Los Angeles, Licence d’études juives
  • 1984-1985 Midreshet Yerushalayim (yeshivah libérale) à Jérusalem
  • 1985-1986 École rabbinique, Jewish Theological Seminary, à l’université du Judaïsme à Los Angeles en Californie, Licence en littérature hébraïque

Durant cette année d’étude, il rencontre le Rabbin Marshall Meyer (1930-1993) avec lequel il a de nombreux échanges. Ce dernier le convainc d’entamer des études rabbiniques.

  • 1986-1988 École rabbinique massorti Neveh Schechter à Jérusalem 1988-1991, Jewish Theological Seminary à New York, Maîtrise d’études juives

C’est en 1991 qu’il est ordonné rabbin sous l’autorité du séminaire théologique juif (JTS) et devient rabbin libéral-massorti.

Vie privée

Le rabbin Cohen est marié au rabbin Pauline Bebe qui dirige la communauté CJL à Paris. Ils ont 4 enfants.

Activités

Durant l’année 1992 le rabbin Cohen s’installe à Paris et est rattaché au Talmud Torah à l’Union Libérale Israélite de France (rue Copernic). En 1993 rabbin Cohen occupe plusieurs fonctions : il est directeur du Talmud Torah à Adat Chalom (mouvement Massorti) rue des Belles Feuilles, Paris 16ème, pour les enfants anglophones. Il est également rabbin à la communauté juive libérale de Rhônes-Alpes à Lyon, rue Bât d’Argent.

La même année il fonde Havoura (« groupe d’amis »), qui deviendra Kehilat Gesher (ce qui signifie littéralement : « communauté de ponts «), la première communauté libérale franco-américaine en France.

2003 – 2012 : Le rabbin Tom Cohen et le rabbin Pauline Bebe sont parmi les rabbins qui encadrent la colonie de vacances juive Libérale OSRUI, une des colonies juives libérales du mouvement réformé, à Oconomowoc aux Etats Unis. Durant ces années, il emmène plusieurs dizaines de jeunes français juifs qui découvrent cette colonie. C’est ainsi qu’il a transmis cette envie aux jeunes juifs français du mouvement libéral de s’investir d’avantage auprès des jeunes en France, d’obtenir le Bafa, (le Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) qui prendront plus tard en charge, en 2013 les enfants qui participent à la colonie de vacances en France.

En cette même année, le rabbin Tom Cohen fondera, avec le rabbin Pauline Bebe, la colonie Mahanetzer, première colonie juive libérale francophone en France, qui a lieu chaque été. Cette colonie de vacances juive libérale a pour but d’accueillir les enfants et adolescents dans un cadre décontracté autour de l’étude, du sport, de la réflexion sur ce que signifie être juif aujourd’hui. Très vite elle remporte un franc succès et permet de former ceux qui poursuivront l’action du judaïsme libéral en France et dans les pays francophones et anglophones.

Œuvres et références

  • En 1995 il participera activement à la création de la FJL, La Fédération du Judaïsme Libéral, qui regroupe tous les pays francophones en Europe (France, Suisse, Luxembourg, Belgique). Depuis 2010 le rabbin Cohen organise les rencontres interreligieuses avec l’église Saint François de Sales à Paris, pour une lecture biblique à deux voix. En 2012 il fondera, avec ses collègues, KeReM, le Conseil des Rabbins Libréraux, qui regroupe tous les rabbins libéraux en francophonie. Depuis il est responsable du comité éthique et co-responsable du Beit Din libéral en France.
  • En 2016 sera publié sous la direction du rabbin Tom Cohen le premier Siddour Sefat Halév, « livre de prière », le langage du cœur, trilingue : Français, Anglais, Hébreu, et également en Phonétique.

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).