Encyclopédie Wikimonde

Tovaritch (rappeur)

Aller à : navigation, rechercher
Tovaritch
Surnom Le russe
Nom de naissance Yuri Mikhailov
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop français, trap
Labels Believe

Tovaritch, de son vrai nom Yuri Mikhailov[1], est un rappeur franco-russe[2][source insuffisante].

Tovaritch évolue dans un rap hardcore très énergique.

Biographie

Jeunesse et début

Yuri Mikhailov est né d’un père russe et d’une mère franco-polonaise. Il arrive en France à l’âge de 5 ans et s’installe avec sa famille en banlieue parisienne à Saint-Denis (93).[réf. nécessaire]

C’est durant son adolescence qu’il fait sa rencontre avec le rap : il commença à écrire ses premiers textes et forma un groupe avec son ami d’enfance qui mourra sauvagement dans une fusillade[réf. nécessaire].

C’est en 2019 qu'il se fait connaître auprès du public, en publiant sa série de freestyle BRATVA («fratrie» ou « mafia » en russe).

Sports

Tovaritch pratique les sports de combats comme le JJB, la lutte, la boxe (tous types). Le sport est régulièrement mis en avant dans ses clips comme dans le dernier en date avec le morceaux « Street fight[3] feat. Kalash Criminel »

Russie : mère patrie

Tovaritch est très fièr de ses origines russes. Son logo représente une tête d'ours ainsi qu'une représentation du Kremlin. Ses tatouages : matriochka, armoiries russes, Kremlin, Faucille et marteau. Il a aussi sa marque de vêtements et ses collections : «BRATAN» «SOVIET» «CCCP». Il le retranscrit également dans ses textes.

Moscou : sa ville de cœur. Tovaritch s'y rend régulièrement dans la capitale Russe afin d'y retrouver ses proches et se ressourcer[réf. nécessaire] . C'est tout naturellement qu'il a tourné les clip « bratva III », « bratva IV », « bratva VI », dans la capitale russe.

Il commence à faire ses premiers concerts en Russie avec des artistes comme Krasoe Derevo qu'il a invité sur son premier projet[réf. nécessaire].

Les rumeurs laissent entendre qu'il est en contact avec la mafia russe avec qui il a été aperçu a diverses reprises en Russie[réf. nécessaire]

BRATVA

Le 04 février 2019, Tovaritch sort le single BRATVA (perquisition) : ce fut le début d’une longue série de 10 épisodes.

Il sortira le 26 juin 2020 sa première mixtape, tout naturellement appelée BRATVA.

Tovaritch est bien le seul et l'unique à représenter l'ensemble des pays de l'Est (et d'europe), il démontre une grosse communauté en Allemagne, Pologne, Roumanie etc. et il fut aussi le premier à avoir fait des featurings internationaux

Cette mixtape composée des 10 épisodes bratva compte : 5 titres inédits et plusieurs featuring : Bratva IV ft. Krasnoe Derevo (RU); BRATVA IX ft. Paluch (PL); Cotactu II ft. Nane (RO) & OG Eastbull (IT); Hallo ft. Olexesh (DE)

En début d'année 2021, il a signé[4]un nouveau contrat (distribution) avec Believe. Sa nouvelle mixtape SOVIETSKIY[5] est sorti le 14 mai 2021.

Engagement et prises de position politiques

Jeunesse et diversités

Bien que parfois virulent dans ses textes, tovaritch transmet ses valeurs et en particulier à la jeunesse en leur donnant envie de faire du sport plutôt que des clichés comme l'alcool et la drogue

Il prône des valeurs de tolérance, d'acceptation de l'autre, d'entraide. Il est pour la mixité des peuples : on peut le retrouver autant avec la communauté de l'Est qu'avec une communauté africaine ou arabe. Ses clips et son entourage en sont bien représentatifs.[passage promotionnel]

Il est par contre moins tolérant envers la communauté LGBTQUIA+ et la gente féminine.

Révolution

Le titre « Révolution » sorti le 04 décembre 2020 est un morceau très engagé, un véritable appel au ralliement. Tovaritch dénonce dans ce titre injustices, les violences policières, le racisme, la corruption médiatique etc.

« Je sais pas si c'est le Covid mais les médias rendent malades

Quand la police tue et met des coups d'matraque

Mais que fait la justice ? Dites-moi elle est où Marianne ?

Révolution, combattre le mal par le mal, c'est la solution

Révolution, on n'acceptera jamais aucune soumission

Faut qu'le peuple se réveille, fin de transmission»[6]

Discographie

Mixtapes

Singles

  • 2019 : Motorisé
  • 2019 : Soviet
  • 2019 : Bratva I (Perquisition)
  • 2019 : Bratva II (Que du sale)
  • 2019 : Bratva III (Dasvidania)
  • 2019 : Bratva IV (Hololo)
  • 2019 : Bratva V (Soviet Squad)
  • 2019 : Bratva VI (Pizdec)
  • 2020 : Bratva VII (Fuck les States)
  • 2020 : Bratva VIII (Polka)
  • 2020 : Bratva X (Pushka)
  • 2020 : Révolution
  • 2021 : Terrain
  • 2021 : Street Fight (featuring Kalash Criminel)

Collaborations

  • 2019 : Contactu (OG Eastbull, Nane & Tovaritch)
  • 2021 : Transport (LX ft. Tovaritch)
  • 2021 : Bratan (Malik Montana ft. Tovaritch)[8]
  • 2021 : Dashaev feat. LX
  • 2021 : Losa feat. Malik Montana
  • 2021 : Volyna feat. Andery toronto
  • 2021: street fight.feat kalash criminel

Notes et références

  1. « Tovaritch ⋆ Musique Urbaine ⋆ Le portail Hip Hop Rap RnB », sur Musique Urbaine (consulté le 18 mai 2021)
  2. Booska-p, « Tovaritch fait parler sa puissance dans « Booska Poutine » [FREESTYLE] », sur www.booska-p.com (consulté le 27 mars 2021)
  3. « Tovaritch - STREET FIGHT feat. Kalash Criminel (Clip Officiel) » (consulté le 30 mars 2021)
  4. « Tovaritch Believe », sur INSTAGRAM, (consulté le 30 mars 2021)
  5. « Rap français : la belle liste des sorties du mois de mai », sur Mouv (consulté le 19 mai 2021)
  6. (en) « ЯEVOLUTION », sur Paroles2Chansons (consulté le 30 mars 2021)
  7. ActusArticle, « Tovaritch nous livre sa mixtape Sovietskiy », sur Raplume, (consulté le 18 mai 2021)
  8. (pl) Maxymilian Hozer, « Malik Montana opowiada anegdotę odnośnie Tovaritcha », sur GlamRap.pl, (consulté le 30 mars 2021)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).