Encyclopédie Wikimonde

Truth and Reconciliation

Aller à : navigation, rechercher

Le Truth and Reconciliation est, dans l'univers Halo, un vaisseau amiral de l'Alliance Covenante posé sur l'Installation 04 et servant de base opérationnelle aux Covenants du secteur. Il apparait dans Halo: Combat Evolved et dans Halo : Les Floods.

Histoire

Avant de mener l'opération Covenante sur l'Installation 04, le Truth and Reconciliation participa à la bataille de Reach. À l'issue du combat, il poursuivit le Pillar of Autumn.

Le vaisseau se positionna à la surface de l'anneau à cause des dommages infligés par Cortana et devint la base principale des Covenants du secteur. Un San 'Shyuum inconnu y officiait, assisté de plusieurs Shangheilis de haut rang. Le commandant Shangheili était Orna 'Fulsamee. Il éprouvait un fort dégoût envers l'humanité, et les considérait comme des animaux tout juste bons à être éradiqués. Il est possible qu'Orna ait été tué par John-117 lors de l'attaque du Truth and Reconciliation. En effet, les Covenants avaient capturé le capitaine Jacob Keyes et l'avaient emprisonné dans une des cellules du vaisseau. Les humains mirent une opération sur pied pour le secourir, à laquelle participa le Spartan. Il affronta et tua un Shangheili Zealot dans le poste de commandement du vaisseau, dont l'idendité est inconnue. Les humains quittèrent ensuite le vaisseau avec Keyes, volant un de leurs vaisseaux de largage.

Zuka 'Zamamee était également un habitué du Truth and Reconciliation, venant souvent voir le San 'Shyuum pour l'informer des derniers développements de sa mission : tuer John-117.

Après le début de l'infestation du Parasite, les vaisseaux basés sur l'Installation 04 reçurent l'ordre de quitter l'anneau au plus vite. Le Truth and Reconciliation fut cependant envahi avant d'avoir pu décoller. Malgré l'envoi de nombreuses troupes pour reprendre le vaisseau, le Parasite tint bon et resta en place. Keyes, capturé par ce dernier, fut tué dans le poste de commandement par le Parasite Proto-Fossoyeur qui l'avait infecté, à la recherche de la localisation de la Terre, que Keyes connaissait. John-117 revint au vaisseau pour récupérer les implants neuraux du défunt capitaine, et se retrouva entre deux feux. Il parvint cependant à retrouver le corps de Keyes dans le Proto-Fossoyeur, et récupéra les implants avant de s'enfuir, abandonnant le Truth and Reconciliation toujours en pleine bataille.

Finalement, les humains de la Base Alpha, menés par le commandant Silva et le lieutenant McKay profitèrent de la position de faiblesse des deux autres belligérants pour s'emparer du vaisseau. Silva comptait le ramener sur Terre pour redonner espoir à la population, prouvant que les Covenants pouvaient être vaincus. Il souhaitait également informer les terriens de l'existence du Parasite. Le soldat Jenkins, un des premiers humains à avoir été infecté par le Parasite, devait être du voyage pour que les habitants de la Terre voient les dégâts causés par cette espèce, avec également l'espoir de le soigner. Mais McKay, poussée par Jenkins lui-même, qui avait conservé une légère part d'humanité, sabota le vaisseau pour éviter le risque que le Parasite ne se déverse sur la Terre. Le Truth and Reconciliation s'écrasa à la surface de l'Installation 04, tuant tous ses passagers, peu avant la destruction totale de l'anneau.

Origine du nom

Le nom vient probablement de la Truth and Reconciliation Commission, qui s'est chargée de recenser tous les méfaits de l'apartheid en Afrique du Sud.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).