Encyclopédie Wikimonde

Union Gramme

Aller à : navigation, rechercher

L’Union Gramme est l’Association Royale des Ingénieurs diplômés de Gramme.

Le terme ‘diplômé de Gramme’ comprend tant les ingénieurs techniciens diplômés par l’Institut Gramme que les ingénieurs industriels diplômés depuis 1977 par l’Institut Supérieur Industriel (ISI) Gramme devenu depuis 1996, le département technique long d’une Haute École : HEMES au départ et HELMO[1] depuis 2008.

Le diplôme actuel est obtenu à l’issue de 2 cycles : Bachelier en Sciences Industrielles et Master en Sciences de l’ingénieur industriel.

Elle est constituée en a.s.b.l pour 3 300 Ingénieurs Industriels de Belgique et dans le Monde. Plus du tiers de ces ingénieurs sont adhérents cotisants de l’UG. Ces membres sont donc exclusivement des anciens diplômés de l’IG.

Cet organisme se veut être un réseau dynamique conçu comme support aux Ingénieurs Grammistes (diplômés de l'Institut Gramme).

Présentation générale

L’UG a été fondée en 1908 par les premiers promus de l’Institut des Arts et Métiers de Liège ainsi appelée à l’origine et créée en 1906 par le Père jésuite Adolphe Renard.

À l’époque, cette association veillait à aider l’entrée dans la vie active des ingénieurs de la Haute École en créant une sorte de confrérie. Cette confrérie avait pour mission de garder les « Grammistes » en contact.

En effet, les premiers diplômés firent part de leur désir de posséder un lieu où se réunir :

  • permettre d’abord de faciliter les échanges entre professionnels du même domaine ;
  • assurer d’éventuelles collaborations professionnelles ;
  • veiller à la valorisation de la profession ;
  • garder le contact était leur leitmotiv.

Actuellement, c’est toujours dans cette optique que l’Institut Gramme forme et certifie les futurs ingénieurs industriels et que l’UG, quant à elle, accompagne les ingénieurs en exercice dans leur vie professionnelle.

Plus concrètement, l’UG repose sur un lien entre une Haute école et le besoin de valorisation de la profession dans le domaine de la vie active. Elle est également attentive aux nouveaux besoins que rencontre, à l’heure actuelle, son public cible.

Dans cette optique, plusieurs services existent au sein de l’U.G

Pour réaliser ses objectifs, elle est structurée comme suit : elle est mandatée par une Assemblée Générale annuelle, un Conseil d’Administration et est complétée par un Bureau et des Commissions et/ou Groupes de Travail, qui assument la gestion de l’organisation. Un secrétariat vient en appui pour préparer les dossiers des Administrateurs et tenir une permanence pour l’accueil des membres.

Missions

Cette a.s.b.l a pour essence d’assurer le groupement des diplômés de l’Institut Gramme qui est à ce jour la plus grande Association d’Ingénieurs francophones la plus importante.

  • Elle doit contribuer à assurer la défense du titre d’Ingénieur Industriel ainsi que son renom
  • Elle doit être en mesure d’aider les membres qui le demandent, à trouver un emploi et d’assurer aux membres une mise à niveau de leurs connaissances scientifiques, techniques et managériales.

Également, elle maintient entre les membres des relations de camaraderie et de confraternité.

  • Elle continue à renforcer de plus en plus ses contacts avec la direction de Gramme et du corps professoral en sponsorisant notamment des initiatives telles que : L’Eurobot[2], Eco-Marathon, Forum Entreprise, … Le président du CEG est convié à toutes les réunions du Conseil d’Administration.

L’UG réalise aussi diverses publications :

  1. elle édite une revue trimestrielle, le NUG (Les Nouvelles de l’Union Gramme) ;
  2. le Répertoire qui joue un rôle de Networking (ensemble des coordonnées professionnelles et privées de tous les diplômés de l’Institut Gramme en exercice et/ou pensionnés). Il est publié tous les 3 ans. Il permet aux ingénieurs membres de maintenir un lien entre les ingénieurs promus, facilitant et encourageant ainsi des relations d’affaires entre leurs entreprises respectives mais aussi une source d’informations pour maintenir les contacts amicaux entre Grammistes.

Notes et références

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).