Utilisateur:YassineHalhoul

Aller à la navigation Aller à la recherche

Yassin halhoul, qui est l’homme du combat ultime ?


Biographie


Famille

Yassin Halhoul naît à Tétouan, une ville du Maroc, située dans le Rif occidental, entre la montagne et la mer. Fils d’immigrés marocain, il déménage avec ses parents à l’age de 3 ans dans le quartier populaire de [Meryin] en Suisse.


Carrière sportive et militaire

Très tôt, Yassin Halhoul se destine a une carrière sportive de boxeur. André Hediger, alors Ministre des Sports, lui remet le Graal de champion, à l’occasion d’une cérémonie exceptionnelle au Victoria Hall de Genève. Cette distinction vient rendre hommage à quatre années de victoires consécutives entre 1997 et 2001. Yassin Halhoul, quadruple champion de boxe détient également le record national de victoires par KO en 4 secondes.

Pendant deux ans, Yassin Halhoul fera partie du corps des grenadiers d’infanterie suisses d’Isone, un régiment dont le recrutement se fait sur une base volontaire et qui nécessite une très bonne condition physique. Il est contraint de quitter l’armée et de cesser toute activité sportive violente en raison d’une blessure grave. A la suite de cet accident, il décide de reprendre ses études et sortira diplômé de l’École Supérieure de Commerce André Chavanne à Genève.

L’homme d’affaire

Yassin Halhoul est le propriétaire du [VIP Oriental] , un club situé au cœur de Genève, et du Celebrity Magazine & Medias (Suisse). Il est également de PDG de la marque [Dsquared2] Marrakech et de l’hôtel 5 étoiles Riad Villa Lavande à Marrakech. En 2011, il se consacre un peu plus à sa passion pour la production musicale et lance le label [YassCarter Records]. En 2014, il devient l’ambassadeur de la marque d’horlogerie Ratel.


Une annonce sur TPMP

Récemment, le quadruple champion de boxe et homme d’affaire Yassin Halhoul s’est exprimé sur Instagram et sur le plateau de l’émission Touche pas à mon poste diffusée sur C8. A l’occasion de cet événement télévisuel, il a affirmé au présentateur Cyril Hanouna qu’il souhaitait organiser un combat de MMA entre les rappeurs Kaaris et Booba qui, par le passé, se sont violemment opposés et ont décidé de régler leurs différends lors d’un combat.

Un conflit ancien qui doit être résolu par les poings

Rappelez-vous les deux hommes s’étaient battus à l’intérieur de l’aéroport d'Orly, causant ainsi de nombreux débats matériels et des retards. Ce combat, d’après les deux rappeurs, devrait se dérouler le 19 décembre 2019 à Genève, la pratique du MMA étant jusqu’à présent interdite sur le territoire français. En effet, bien que la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, veuille réglementer la pratique du MMA pour, à terme, autoriser la compétition, aucune loi n’autorise encore ce sport en France. Or, nombreux sont les détracteurs de cette pratique sportive jugée extrêmement violente qui n’admet aucune règle et aucun contrôle. Histoire du MMA On doit l’émergence de la forme contemporaine du combat libre, ou Mixed Martial Arts (MMA), au japonais Mitsuyo Maéda et au carioca Gastão Gracie qui décident de s’associer. A l’issue de leur collaboration, Gracie enseigne ce sport à ses frères, dont Hélio Gracie qui lance le Challenge Gracie, un duel sans règles. Quelques années plus tard, son fils lance aux Etats-Unis d’Amérique l’ Ultimate Fighting Championship, un championnat popularisé dans le monde entier.

Le duel Booba-Kaaris

Depuis la signature d’un contrat qu’ils ont mis en scène sur les réseaux sociaux, les deux hommes s’entraînent chacun de leur côté avec des professionnels du combat, comme Salahdine Parnasse. Ce combat représentera cependant un vrai défi pour la personne qui aura la charge de son organisation. Les difficultés liées à la préparation d’un tel événement seront d’ordres financier et sécuritaire pour éviter tout débordement. Par ailleurs, les deux célébrités auraient chacune leurs caprices. De sont côté, celui que l’on nomme le Duc de Boulogne, préparerait la production de produits dérivés pour l’occasion. Sa boutique en ligne 92i Store vend déjà des vêtements agrémentés d’imprimés « Octogone », « La Bagarre », « Vintage », « Temps mort », « Lunatic » et « Bramsito-Sale Mood ». Des ventes qui devraient arrondir le cachet sans doute déjà important prévu pour le combat. D’autant plus que le gagnant doit remporter 1,5 million d’euros. Une opportunité en or Né au Maroc, cet ancien quadruple champion de boxe, partage aujourd’hui sa vie entre Marrakech et Genève où il possède de nombreux investissements. Après un accident qui l’oblige à quitter l’armée suisse et à abandonner sa carrière sportive, Yassin Halhoul intègre une école de commerce genevoise et se lance avec succès dans les affaires. On comprend alors que Yassin Halhoul, homme d’affaire aguerri, se porte volontaire pour organiser une telle rencontre.