Utilitarisme unifié

Aller à la navigation Aller à la recherche

L'utilitarisme unifié est un type de théorie éthique qui intègre l'utilitarisme d'acte et l'utilitarisme de règle avec des valeurs sociales incrémentielles[Quoi ?][1], proposé par Ching-Lai Sheng en 1991[2].

Description

L'utilité prônée par l'utilitarisme unifié est d'intégrer l'utilité des philosophes, des économistes et des décideurs. La définition d'utilité est définie[Quoi ?] par désir. Enfin, l'utilitaire définit les valeurs. C'est subjectif et statistique. Selon l'utilitarisme unifié, les avantages sociaux constituent l'objectif ultime de tous les peuples et préconisent également le principe d'utilité. Le principe de bénéfice existe également conjointement avec le principe naturel et le principe de coexistence. Lorsque l'utilitarisme unifié calcule les avantages, une valeur sociale incrémentale sera prise en compte, ce qui est différent de l'utilitarisme d'acte. De plus, l'utilitarisme unifié croit que le comportement est individuel et non pas gentil[Quoi ?], ce qui est différent de l'utilitarisme de la règle.[3]

Bibliographie

  • Ching-Lai Sheng, A New Approach to Utilitarianism. A Unified Utilitarian Theory and Its Application to Distributive Justice, Springer, 1991 (ISBN 978-94-011-3192-6)

Références

  1. Ching-Lai Sheng (盛慶琜), 效用主義精解:統合效用主義理論之深, Taipei, 臺灣商務印書館, (ISBN 9570518006) 
  2. Ching-Lai Sheng (盛慶琜), « 統合效用主義的六個奧義特色 », 中國社會科學院哲學所, Peking, no 4,‎ , p. 36-44 (ISSN 1671-4318)
  3. 徐珍, « 統合效用主義的道德哲學研究 », 湖北省社會科學界聯合會;湖北省社會科學院, Wuhan, no 6,‎ , p. 115-117 (ISSN 1003-8477)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).