Valérie Kobi

Aller à la navigation Aller à la recherche
Portrait de Valérie Kobi.jpg

Valérie Kobi est une historienne de l’art et professeure assistante en histoire de l’art moderne et muséologie à l’Institut d’histoire de l’art et de muséologie de l'Université de Neuchâtel. En parallèle, elle dirige le projet PRIMA du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) Bibliothèques et musées en Suisse entre XVIIIe et XIXe siècles : une histoire parallèle[1].

Biographie

Valérie Kobi a fait des études d’histoire de l’art à l’Université de Neuchâtel. Elle travaille ensuite comme assistante diplômée pour l’Institut d’histoire de l’art et de muséologie de Neuchâtel auprès du Professeur Pascal Griener (2008-2012) et effectue des séjours de recherche à l'étranger : une année à l'Institut suisse de Rome (2010-2011)[2] grâce à l'obtention d'une bourse du FNS pour jeunes chercheurs et chercheuses, puis une année au Getty Research Institute à Los Angeles (2012-2013)[3][source insuffisante].

En 2014, elle obtient un doctorat es lettres à l’Université de Neuchâtel[2], summa cum laude, avec sa thèse intitulée : Dans l’œil du connaisseur. Pierre-Jean Mariette (1694-1774) et la construction des savoirs en histoire de l’art au XVIIIe siècle, pour laquelle elle reçoit le Prix Nexans de la recherche[4],[5]. Valérie Kobi est ensuite chercheuse post-doctorale du FNS à la Ludwig-Maximilians-Universität München jusqu'en 2015. Après cela, elle travaille durant trois ans comme collaboratrice scientifique à l'Universität Bielefeld[1] auprès du Professeur Johannes Grave (2015-2018). Dès 2019 et jusqu'en 2022, Valérie Kobi est professeure suppléante à 50 % à l'Universität Hamburg (chaire du Prof. Frank Fehrenbach). Durant cette période, elle obtient également une bourse post-doctorale de la Fondation Gandur pour l'Art, Genève. Entre 2016 et 2021, elle a par ailleurs été fellow du réseau «Das Junge ZiF», Bielefeld[6]. En 2023, elle a obtenu le Hamburger Lehrpreis de la Behörde für Wissenschaft, Forschung, Gleichstellung und Bezirke[2] (BWFGB) de la Ville de Hambourg[7].

Publications (sélection)

Autrice

  • Dans l’œil du connaisseur. Pierre-Jean Mariette (1694-1774) et la construction des savoirs en histoire de l’art, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2017 (ISBN 9782753553149)[8].
  • Avec Rossella Baldi, Yverdon et son musée. 250 ans d’histoire, Gollion, Infolio, 2018, (ISBN 9782884744485).

Éditrice

  • De la théorie à l’action. Les savoirs et leur mise en œuvre au siècle des Lumières, Genève, Slatkine, 2011, (ISBN 9782051022132).
  • Avec Thomas Schmutz, Les lieux d’exposition et leurs publics / Ausstellungsorte und ihr Publikum, Berne, Peter Lang, 2013, (ISBN 9783034313018).
  • Comme éditrice scientifique invitée, The Limits of Connoisseurship. Attribution Issues & Mistakes[3], numéro thématique du Journal of Art Historiography, 16, juin 2017.
  • Avec Johannes Grave, Christiane Holm & Caroline van Eck, The Agency of Display. Objects, Framings and Parerga, Dresde, Sandstein Verlag, 2018, (ISBN 978-3-95498-416-9).
  • Avec Alexander Linke & Stephanie Marchal, Spannungsfeld Museum. Akteure, Narrative und Politik in Deutschland und Frankreich um 1900, Berlin, De Gruyter, 2019, (ISBN 978-3110530964).
  • Avec Pamella Guerdat, Cecilia Hurley & Dora Sagardoyburu, Pèlerin sans frontières. Mélanges en l’honneur de Pascal Griener, Genève, Droz, 2020, (ISBN 978-2-600-05875-9).
  • Les nomenclatures stylistiques à l’épreuve de l’objet, Rome, Quaderni della Bibliotheca Hertziana, 2021, (ISBN 978-88-85795-82-2).
  • Avec Kristel Smentek & Chonja Lee, Networks and Practices of Connoisseurship in the Global 18th Century, Berlin, De Gruyter, 2023.

Références

  1. « Profil de Kobi Valérie », sur academianet.org (consulté le )
  2. 2,0 et 2,1 « Vie professionnelle de Kobi Valérie », sur unine.ch (consulté le )
  3. « Getty Research Institue Announces 2012/13 Scholars », sur www.getty.edu, 30 mai 2012
  4. « Valérie Kobi et Vincent Balzamo lauréats du Prix Nexans », sur arcinfo.ch, 13 novembre 2014
  5. « Deux lauréats pour le Prix Nexans », sur RTN, (consulté le )
  6. « Das Junge Zif », sur uni-bielefel.de (consulté le )
  7. « Hamburger Lehrpreis 2023 - Gratulation », sur uni-bielefel.de (consulté le )
  8. (en) Rochelle Ziskin, « Dans l’œil du connaisseur. Pierre-Jean Mariette (1694–1774) et la construction des savoirs en histoire de l’art », Journal of the History of Collections, vol. 30, no 3,‎ novembre 2018,, p. 530–531 (DOI 10.1093/jhc/fhy003, lire en ligne Accès payant)

Liens externes

Site internet personnel

Page internet personnelle sur le site internet de l'Institut d'histoire de l'art et de muséologie de l'Université de Neuchâtel

Podcast L'histoire - encore plus que l'art!, rencontre avec Valérie Kobi, professeure assistante d'histoire de l'art moderne et de muséologie

Articles de Valérie Kobi disponibles sur Academia.edu

Site internet du projet FNS PRIMA Bibliothèques et musées en Suisse entre XVIIIe et XIXe siècles : une histoire parallèle

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de l’histoire de l’art
  • Portail arts et culture de la Suisse
  • Portail du canton de Neuchâtel