Encyclopédie Wikimonde

Walter Burniat

Aller à : navigation, rechercher
Walter Burniat

Walter Burniat né à Péruwelz le 30 décembre 1894, mort en 1944 au camp de Nordhausen est un ancien résistant belge et un résistant wallon.

Biographie

Professeur de français à l'École moyenne de Laeken, Walter Burniat devint secrétaire général du syndicat des écoles moyennes de Belgique de même que le secrétaire de la Ligue belge de l'éducation en plein air.

Il s'engagea dans la Résistance en adhérant au mouvement Wallonie libre. Il travailla régulièrement au comité de rédaction de la Wallonie libre clandestine avec notamment Maurice Bologne, Georges Dotreppe et Robert Nemery[1]. et au Front de l'indépendance. Il est fait prisonnier une première fois par les nazis en raison de l'évasion de son fils Jacques de Saint-Omer. Il est arrêté une seconde fois pour acte de résistance wallonne[2] Il fut interné au camp de concentration de Nordhausen d'où il ne revint pas[3].

Notes

  1. cités par Philippe Destatte, L'identité wallonne, Institut Jules Destrée, Charleroi, 1997, p. 203
  2. Encyclopédie du Mouvement wallon; Tome I, p. 217
  3. Le livre d'or de la résistance belge, ouvrage publié par la Commission de l'historique de la Résistance instituée par le Ministère de la Défense nationale, éditions Leclercq, Bruxelles, 1949, p. 377

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).