Webportage

Aller à la navigation Aller à la recherche

Webportage est une société française spécialisée dans le portage salarial[1]. Fondée en 2005 par Jérôme Tarting, elle permet aux professionnels d'exercer une activité indépendante tout en étant salarié.

Historique

Webportage a été créée en 2005 par Jérôme Tarting.

Cette société de portage salarial s'est tout d'abord spécialisée dans le secteur du net en proposant une solution aux webmasters et blogueurs qui percevaient des revenus publicitaires via leurs sites Internet[2]. En effet, un grand nombre d'entre eux étaient à la recherche d'un moyen pour déclarer leur activité professionnelle et être en règle vis-à-vis de l'État.

Webportage leur a permis d'obtenir un statut de salarié et d'ainsi percevoir les commissions des régies publicitaires (Google Adsense, plateformes d'affiliation, etc.) sous forme de salaire.

Aujourd'hui, webportage continue d'apporter son soutien aux webmasters tout en proposant ses services à d'autres professionnels[3] de la prestation de service (consultants, formateurs, coachs, etc.).

Activité

Webportage salarie des travailleurs autonomes qui exercent ainsi leur activité sans créer d'entreprise. Elle perçoit le chiffre d'affaires de ses salariés portés (très souvent appelés "webportés") et le transforme chaque mois en salaire.

Pour ce faire, elle prélève une commission commerciale pour se rémunérer et reverse des charges patronales et salariales à l'État. De cette manière, les "webportés" cotisent au même titre que les salariés classiques (retraite, chômage, sécurité sociale, prévoyance, etc.).

Public concerné

Webportage destine ses services aux personnes qui souhaitent travailler en tant qu'indépendant sans créer d'entreprise (SARL, autoentrepreunariat, entreprise individuelle, etc.)[4].

Notes et références

  1. Cf. "Webportage, une expérience inédite du portage salarial", dans la magazine "Emploi & Carrière" Juin-Juillet-Août 2011, p.78, d'après interview de Sandra Gazza, Responsable webportage et RRH
  2. Cf. "Webportage salarie les revenus de la toile", dans le journal "Les Echos", 02/12/2008
  3. Cf. Dossier spécial "portage salarial", Magazine Rebondir Juin 2010, p.62, interview de Jérôme Tarting
  4. Laurene Rimondi, « Portage salarial, l'entrepreneuriat progressif », Le Nouvel Economiste, nos 13/11/2014,‎ (lire en ligne)

Voir aussi...

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).