Encyclopédie Wikimonde

Whiskybaba

Aller à : navigation, rechercher
Whiskybaba
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical chanson française, ska-rock
Années actives Depuis 2001
Site officiel whiskybaba.fr
Composition du groupe
Membres Julien, Scott, Yann, Etienne, Guillaume, Gabriel, Benoît
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Whiskybaba.

Whiskybaba est un groupe français de ska-rock théâtralisé, créé en 2001, originaire du Val-de-Marne.

Présentation

Whiskybaba est un groupe de scène, évoluant dans un univers de cirque moderne dans lequel se mélangent des chorégraphies, des costumés colorés, des accessoires et des saynètes. Les chansons, essentiellement en français et toutes composées par le groupe, racontent des histoires farfelues, sans engagement politique ni culturel. Les musiques et leurs textes sont majoritairement écrits par Guillaume et Etienne, puis développés par l'ensemble des musiciens. Les saynètes sont créées par tous les membres du groupe. Depuis 2006, le projet est accompagné par le même ingénieur du son, Samuel Pionnier. Depuis 2012, les musiciens de Whiskybaba sont investis à plein temps dans le développement du groupe. En 2014, Whiskybaba a signé un contrat avec le label Les Bouts de Ficelle[1].

Origine du nom

Le premier nom de scène du groupe a été « Guillaume Plane's band », lors du premier concert du groupe, dans le grand amphithéâtre de l'école polytechnique de Palaiseau dont Guillaume était alors élève. Puis le nom Whisky Bar a été proposé, en hommage aux Doors qui citaient Bertolt Brecht dans leur chanson Alabama Song : « Show me the way to the next whisky bar ». (extrait du recueil Hauspostille). Whisky Bar s'est transformé en Whisky Babar, puis le roi des éléphants s'est effacé pour faire place au nom définitif du groupe.

Les membres du groupe

Membres actuels

  • Momo (Julien Abramatic) : chant depuis 2004
  • Wamèze (Guillaume Plane) : clavier, chant, chœur depuis 2001
  • Scott (Scott Lucchini) : guitare depuis 2015
  • Yannoux (Yann Guilloux) : basse, chœur depuis 2013
  • ED ou Tonton (Etienne Dennefeld) : batterie depuis 2001
  • Gaby (Gabriel Lesbats) : trompette, chant, chœur depuis 2005
  • beN (Benoît Plane) : saxophone depuis 2001

Anciens membres

  • Seb (Sébastien Charreire) : chant, guitare 2001-2004
  • Papa Alexandre Aliotti : basse, chant, chœur 2001-2012
  • Fabrice XXXX : trompette 2005
  • Amandine Demange : chant, choeur
  • Sven Bonboulsson (Sébastien Saintive) : basse, chœur 2012-2014
  • Dibou (Adib Farou) : guitare 2001-2015
  • Le Chinois (Matthias Bredin) : guitare live 2014

Les concerts

Depuis sa création, whiskybaba a donné plus de 300 concerts dans toute la France, dont plus de 200 après 2011.. La moyenne de spectateurs par concert en 2014 était d'environ 250 personnes.

Parmi les programmations notables de whiskybaba, on peut retenir des salles parisiennes comme le Divan du Monde[2], le Zèbre de Belleville[3] ou la Boule Noire ou encore des festivals comme la Grenouille Bleue, le FIMU[4], la Boule Bleue, les Massiliades[5], les Sens de L'Art ou des scènes estivales majeures comme celle de Bourg-en-Bresse[6].

Whiskybaba a eu l'occasion de partager des affiches avec des artistes nationaux (les Fatals Picards[7], Skip the Use[5], Zebda[8], Deluxe[5], Oldelaf, Claire de Namur, Louis Bertignac, les Fils de Teuhpu, les Hurlements d'Léo, As de Trèfle, Pamela Hute, Soma, Broussaï)

En 2012, Whiskybaba a participé à l'émission télévisée « La Grande Battle[9] », diffusée sur France 2 en direct et en prime-time, et présentée par Nagui[10] et Jean-François Zygel[11].

La discographie

« A la recherche du pain perdu » (2015)

C'est à l'été 2015 que sort le 4ème Album de Whiskybaba

« Troisième à droite après la mer » (2012)

Le troisième album de whiskybaba voit le jour en 2012. Troisième à droite après la mer[12] montre une maturité dans l'écriture et dans la réalisation musicale comme théâtrale. Les styles explorés par le groupe sont toujours aussi éclectiques, et portés par une énergie communicative. L'album a été entièrement enregistré et mixé au studio Nibiru[13] par Frédéric Martin Bouyer. En septembre 2014, le disque a été vendu à plus de 2000 exemplaires.

  1. La voiture d'appartement
  2. Tubo
  3. Un boulot sympa
  4. Choubi
  5. Ringo
  6. Double pratique
  7. Dunkerque l'été
  8. Caca Boumboum
  9. Y'a plus de hip hop (depuis Raymond Barre)
  10. La valse
  11. Encolleur de scotch
  12. Super danseur
  13. Aldos Pecchiño
  14. La bergère part. I
  15. La bergère part. 2
  16. La ri di docter
  17. Simple pratique
  18. Legalize
  19. Ada Mobil Kecil
  20. RER C
  21. La vie tourmentée d'Emmanuel Kant
  22. Les Capitales

« Whiskybaba et le mystère de la table à repasser » (2008)

En 2008, whiskybaba enregistre son deuxième album « Whiskybaba et le mystère de la table à repasser » au Red House Studio avec Lucas Medus et Maxime Rollin (bassiste du groupe « Les Gars dans l'Coin »). Dans cet opus, le groupe conserve sa ligne directrice en variant autour d'une musique festive et d'intermèdes théâtraux. En septembre 2014, le disque a été vendu à plus de 3000 exemplaires. Une erreur a été commise sur la première production. 500 exemplaires portent, sur la tranche du boitier, le titre suivant : Whiskybaba et le mystèe de la table à repasser. (Un « r » manque à « mystère »)

  1. Intro
  2. Gabène
  3. Shila
  4. Manon
  5. Interlude 1
  6. Dithyrambes Séculaires
  7. Betek Ar Marv
  8. Antonino, tu m'dois cent balles
  9. Interlude 2
  10. Maman
  11. Potage aux chicons
  12. Caliente (do Frastão)
  13. Interlude 3
  14. Les aventures extraordinaires de Paloustakis Tomatonios
  15. Sakababouche Part. I
  16. Sakababouche Part. II
  17. Les Chansons Tristes
  18. Interlude 4
  19. Générique de Fin
  20. Bonus 1
  21. Bonus 2

« Paris-Berlin : 57 minutes… Et vous ? » (2006)

« Paris-Berlin : 57 minutes… et vous ? » est le premier album de whiskybaba. Il a été enregistré et mixé au studio XXXXX par Adrien Arnaud et Jérémy Babinet, également musiciens du groupe Oz One On y trouve le même mélange de musique et de saynètes humoristiques que le groupe propose en concert. La pochette de l'album est une enveloppe en tissu sur laquelle ont été brodés le titre de l'album et le nom du groupe. Toutes les broderies étant différentes, chaque pochette est une pièce unique. L'album a été vendu à 500 exemplaires. Les chansons "Entrée de Secours", "Voyage", "Ma Vie, Mon Oeuvre", "Ballade Funèbre", "Diarrhées Mentales" et "Bernard Lama" sont sous licence Creative Commons by Share Alike" et disponibles sur la plateforme Jamendo[14]. En 2014, une réédition de l'album a été produite, sur laquelle on trouve la chanson Janus et Mariette.

  1. Do Dièse
  2. Entrée de Secours
  3. Ma Vie, Mon Œuvre
  4. Il revient, Albator
  5. Voyage
  6. Météo
  7. Ballade Funèbre
  8. Jeu
  9. La Télé
  10. Charleville Mézière
  11. Diarrhées Mentales
  12. Pause
  13. Petit Cochonnet
  14. So Well
  15. Des Chiffres et des Lettres
  16. Medley Live
  17. Pie Panthère
  18. Clé de Douze
  19. Clé de Douze 2
  20. Clé de Douze 3
  21. Touch of Sax Live
  22. Bienvenue
  23. Bernard Lama
  24. Raté
  25. Le Truc

« Live au New Morning » (2004)

Entre 2003 et 2005, whiskybaba a participé à des tremplins rock (Milonga, Emergenza ou Fallenfest…) qui ont permis au groupe de jouer dans de belles salles parisiennes (le Gibus, le New Morning, le Trabendo…). Lors d'un passage au New Morning, la prestation du groupe lui a valu d'être récompensé par un enregistrement du concert : « Live au New Morning ». Sa diffusion est restée limitée à un cercle restreint autour du groupe.

  1. Entrée
  2. Skababouche
  3. Touch of Sax
  4. Voyage
  5. Petit Pierrot
  6. So Well

« C'est pas tout mais faut qu'j'y alle » (2003) EP

« C'est pas tout mais faut qu'j'y alle » est le premier enregistrement de whiskybaba. Il a été entièrement réalisé au studio ARK (Arcueil, 94) par Jean-Briac. Sa diffusion est restée limitée à un cercle restreint autour du groupe.

  1. Entrée
  2. Funky Family
  3. Valentin
  4. Petit Pierrot
  5. Skababouche
  6. Touch of Sax

Notes et références

Liens Externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).