Encyclopédie Wikimonde

Jacques Sallois

Aller à : navigation, rechercher

Jacques Sallois, né le 24 juin 1941, est Président de Chambre honoraire à la Cour des Comptes.

Directeur de cabinet du Ministère de la Culture (1981-1984)[1], Directeur des Musées de France (1990-1994)[2], Président du Conseil d'administration de l'Institut national d'histoire de l'art (INHA) à sa création en 2001[3], il est actuellement Président de la Commission de récolement des dépôts d'oeuvres d'art.[4]

Biographie

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (1961), licencié en Sciences économiques, Jacques Sallois est ancien élève de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA, promotion Montesquieu de 1966).

Aux côtés de Michel Rocard, il milite au Parti Socialiste Unifié et à la CFDT. Candidat aux élections législatives de juin 1968 à Nantes en Loire-Atlantique, il y fait l'un des meilleurs scores du PSU avec Serge Mallet [5]. Sous le pseudonyme de François Dalbert, il écrit en 1980 l'histoire des vingt années du PSU[6].

En 1981, il est le premier Directeur de Cabinet du Ministre de la Culture Jack Lang [1][7].

Après avoir été en 1984 Délégué à l'Aménagement du Territoire et à l'Action régionale (DATAR), auprès de Gaston Defferre, puis de Pierre Méhaignerie, il est de 1987 à 1990, Délégué aux affaires européennes et internationales de la Caisse des dépôts et consignations auprès de Robert Lion.

En 1990, sur proposition de Jack Lang, il est nommé Directeur des Musées de France et Président de la Réunion des Musées Nationaux.   

Jacques Sallois se voit confier en 1999 par Jacques Chirac alors Président de la République la délicate affaire dite des “archives coréennes” conservées depuis 1966 à la Bibliothèque Nationale [8]. Il est nommé à la tête de la Commission d'experts chargée de régler ce différend entre la France et la Corée[9].

En 2001, il est le premier Président du Conseil d'administration de l'Institut national d'histoire de l'Art lors de la création de l'établissement public, après sa préfiguration par Michel Laclotte.[3][10] Sous la Première présidence de Philippe Séguin, il est nommé en 2005 à la présidence de la septième chambre de la Cour des Comptes.

En 2010, il est nommé par le ministre de la culture Frédéric Mitterrand à la présidence de la commission interministérielle de récolement des dépôts d'œuvres d'art (CRDOA), qui vise à localiser et inventorier les collections nationales mises en dépôt dans les administrations et les musées. [11][12][13]

En 2013, il est nommé par la ministre de la culture Aurélie Filipetti à la présidence de la Commission nationale scientifique des collections qui avait eté créée par la loi en 2010. [14]

Publications

  • Les Musées de France, Que sais-je ?, PUF, n°447, 1995, 1998, 2003 et 2008
  • France. Les dynamiques du territoire, Reclus-DATAR, 1986
  • L'Administration : les hommes, les techniques, les rouages, Hachette, 1974

Références

  1. 1,0 et 1,1 M. Jacques Sallois est nommé Directeur du Cabinet du Ministre de la Culture, Le Monde, 28 mai 1981,http://www.lemonde.fr/archives/article/1981/05/28/m-jacques-sallois-est-nomme-directeur-de-cabinet-du-ministre-de-la-culture 2722103 1819218.html?xtmc=sallois&xtcr=97
  2. M. Jacques Sallois est nommé Directeur des Musées de France, Le Monde, 1er juin 1990, http://www.lemonde.fr/archives/article/1990/06/01/m-jacques-sallois-est-nomme-directeur-des-musees-de-france 3996356 1819218.html?xtmc=sallois&xtcr=64
  3. 3,0 et 3,1 L'Institut Nationale d'Histoire de l'Art ouvre ses portes après trente ans d'attente, Le Monde, 10 février 2015,http://www.lemonde.fr/archives/article/2005/02/10/l-institut-national-d-histoire-de-l-art-ouvre-ses-portes-apres-trente-ans-d-attente 397629 1819218.html?xtmc=sallois&xtcr=7
  4. https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021262245
  5. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  6. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  7. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  8. « Les contrats français coincés dans les pages de l'Histoire », L'Express,‎ (lire en ligne)
  9. « Les trésors culturels doivent échapper au marchandage commercial », Libération,‎ (lire en ligne)
  10. « Jacques Sallois, ancien directeur des musées de France », Le Journal des Arts,‎ (lire en ligne)
  11. La Commission de récolement des dépôts d'oeuvres d'art
  12. « Arrêté », Journal Officiel,‎ (lire en ligne)
  13. « Mais où sont passées les 23 000 oeuvres d'art égarées ? », Libération,‎ (lire en ligne)
  14. La Commission Scientifique nationale des collections

Article publié sur Wikimonde Plus.