Encyclopédie Wikimonde

Alcoolisme passif

Aller à : navigation, rechercher

L’alcoolisme passif est l'absorption régulière d'alcool sans que le sujet en soit à l'initiative, ou même qu'il en soit conscient. Il peut être une conséquence d'une addiction à l'alcool de proches. C'est typiquement le cas de l’intoxication alcoolique du fœtus (syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF))[1].

Le terme « alcoolisme passif » peut également faire référence, par analogie avec le tabagisme passif, aux dégats indirectement provoqués par l'alcool (en l'occurrence, par des personnes en ayant consommé) : accidents de la route, actes de violence[2],[3]

Notes et références

  1. http://sante.lefigaro.fr/actualite/2010/03/22/10112-moins-10000-victimes-dalcoolisme-passif Au moins 10000 victimes d'«alcoolisme passif»] par Nathalie Szapiro-Manoukian. Publié dans Le Figaro le 22 mars 2010. Consulté le 27 juin 2012
  2. [1]
  3. [2]

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).