Encyclopédie Wikimonde

Arturo Sarukhán

Aller à : navigation, rechercher

Arturo Sarukhán
Illustration.
Ambassadeur du Mexique aux États-Unis
Fonctions
Ambassadeur du Mexique aux États-Unis
En fonction depuis
Président fédéral Felipe Calderón
Prédécesseur Carlos de Icaza
Successeur Eduardo Medina-Mora Icaza
Biographie
Origine Mexico, Mexique
Nationalité Mexicaine
Père José Sarukhán Kermez
Conjoint Verónica Valencia-Sarukhán
Diplômé de El Colegio de México et Université Johns Hopkins
Résidence Washington, États-Unis
Site web http://sarukhanassoc.com/

Arturo Sarukhán Casamitjana (en espagnol : [saɾuˈxan]) est né le [1]. Il a été diplomate au sein du service extérieur mexicain pendant 22 ans, recevant le grade d'ambassadeur de carrière en 2006. De 2007 à 2013, Sarukhan était ambassadeur du Mexique aux États-Unis[2].

Sarukhánest est professeur à l'université de Californie du Sud, président et fondateur de la firme de consultants Sarukhan + Associates LLC et conférencier[2].

On fait souvent appel à lui à titre d'experts des affaires internationales dans les médias mexicains et américains.

Sarukhán est membre de Dialogue interaméricain[3].

Antécédents familiaux

Son grand-père, Artur Sarukhanian, était un assistant arménien russe du 2e ministre-président du gouvernement provisoire russe, Alexandre Kerenski. Après que Kerensky ait été renversé par les bolcheviks, Artur Sarukhanian a dû déménager à Venise, en Italie, où il s'est formé au séminaire mechitariste[1].

La grand-mère d'Arturo Sarukhán a fui à Thessalonique, en Grèce pendant le génocide arménien, puis a déménagé à Venise, où elle a rencontré et plus tard épousé Artur Sarukhanian[1].

Peu de temps après Benito Mussolini l'arrivée au pouvoir de Benito Mussolini, les Sarukhanians ont quitté l'Italie pour le Mexique[4].

Du côté de sa mère, Sarukhán est un descendant de réfugiés républicains espagnols. Les Casamitjanas, une famille catalane, ont traversé les Pyrénées pour entrer en France à la fin de la guerre civile espagnole, après la chute de Barcelone. Ils ont été détenus dans un camp de concentration français d'où Ils ont demandé l'asile au Mexique. Le président mexicain d'alors Lázaro Cárdenas a accueilli des milliers de républicains espagnols qui ont fui après la victoire des forces fascistes de Francisco Franco[1].

Arturo Sarukhan est marié à Verónica Valencia; ils ont deux filles[5],[6].

Éducation et carrière

Arturo Sarukhán est diplômé du El Colegio de México avec un baccalauréat en relations internationales et a obtenu une maîtrise en politique étrangère américaine à la School of Advanced International Studies (SAIS) de l'université Johns-Hopkins à Washington, DC, où il a étudié en tant que boursier Fulbright et Fellow de la Fondation Ford[6].

Secrétariat des Affaires étrangère

En 1988-1989, Sarukhán a été secrétaire exécutif de la Commission pour l'avenir des relations entre le Mexique et les États-Unis, une initiative non gouvernementale financée par la Fondation Ford pour améliorer les relations entre le Mexique et les États-Unis.[7]

Sarukhán a ensuite occupé différents postes au Secrétariat des Affaires étrangères.

En 1991, il a été sous-secrétaire adjoint aux affaires interaméricaines et pendant cette période, il a également représenté le Mexique à l' Agence pour l'interdiction des armes nucléaires en Amérique latine et dans les Caraïbes[4].

En 1993, il a été affecté à l'ambassade du Mexique à Washington et était le chef de cabinet de l'ambassadeur, pendant les négociations de l'ALENA[4].

En 1995, il a été nommé responsable du bureau de la lutte contre les stupéfiants dans la même mission diplomatique[6].

De 2000 à 2003, Sarukhán a été nommé chef de la planification des politiques auprès du secrétaire aux Affaires étrangères et a été consul général à New York de 2003 à 2006[6].

Il a été nommé ambassadeur aux États-Unis le 27 janvier 2007[5]. En 2006, Il a demandé un congé du service extérieur et quitté son poste au consulat général de New York pour rejoindre la campagne présidentielle mexicaine de Felipe Calderón en tant que porte-parole international et coordinateur des affaires étrangères.[8],[5],[4]

En octobre 2009, Sarukhán est devenu le premier ambassadeur à Washington, DC à utiliser Twitter à titre officiel comme outil de diplomatie publique, de sensibilisation et d'engagement. Il tweete sous le pseudo @arturo_sarukhan[2].

Carrière dans l'enseignement et les médias

En tant qu'universitaire, Sarukhán a enseigné plusieurs cours à l'Instituto Tecnológico Autónomo de México (ITAM), au National Defence College, au Collège interaméricain de défense, à la National Defense University[8].

Sarukhan est également compagnon senior non-résident à The Brookings Institution, professeur adjoint à la Elliott School of International Affairs de l'Université George Washington, professeur distingué invité à la Annenberg School of Public Diplomacy de l'Université de Californie du Sud et un compagnon global à la Woodrow Wilson Center's Mexico Institute[2].

Sarukhán écrit une chronique bihebdomadaire dans le journal El Universal de Mexico et publie fréquemment des articles d'opinion dans les médias américains. Il participe également à un journal télévisé hebdomadaire mexicain sur Milenio TV et à un segment radiophonique hebdomadaire sur Enfoque Noticias[2].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 (es) « Arturo Sarukhán Casamitjana, Gourmet de la diplomacia », sur El Universal (consulté le 25 octobre 2020)
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 (en-US) « Arturo Sarukhan », sur Brookings, (consulté le 25 octobre 2020)
  3. (en) « Experts Archive », sur The Dialogue (consulté le 25 octobre 2020)
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 Emil Sanamyan and Lusine Sarkisyan, « Mexico's ambassador to the United States discusses his Armenian heritage » [archive du ], The Armenian Reporter, (consulté le 31 octobre 2008)
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 « The Washington Diplomat », sur web.archive.org, (consulté le 25 octobre 2020)
  6. 6,0, 6,1, 6,2 et 6,3 « Arturo Sarukhan Biography », Huffington Post, USA
  7. « Mexico Institute, Advisory Board Members », Woodrow Wilson International Center for Scholars
  8. 8,0 et 8,1 (es) « Designa Felipe Calderón a Arturo Sarukhan como Coordinador de Política Exterior », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2006)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).