Catherine Schaub-Abkarian

Aller à la navigation Aller à la recherche
Catherine Schaub-Abkarian

Catherine Schaub-Abkarian, née en 1950, est une actrice, metteuse en scène de théâtre et danseuse française. Elle est l'épouse de l'acteur et metteur en scène Simon Abkarian.

Biographie

Au cours de son enfance et de son adolescence à Sarreguemines, dans le département français de la Moselle, Catherine Schaub-Abkarian se passionne pour la danse classique. Formée aux Beaux-Arts de Bourges et de Paris[1], la comédienne, née en 1950, rencontre Peter Schumann, le fondateur du Bread and Puppet Theatre, au cours de ses études d’arts plastiques. Elle découvre avec cette compagnie la voie d'un théâtre total où se mêlent la musique, la danse et le jeu[2].

Elle étudie ensuite pendant cinq ans, en France et en Inde, le Kathakali, une forme de théâtre dansé originaire du sud de l'Inde[2].

En 1985 elle rejoint la troupe du Théâtre du Soleil et y travaille pendant sept ans sous la direction d’Ariane Mnouchkine pour laquelle elle a notamment chorégraphié plusieurs pièces à Paris et fait partie du chœur des Atrides[3].

Comédienne et danseuse, elle travaille également avec la chorégraphe québécoise Marie Chouinard[4], Silviu Purcarete[5], Paul Golub[4], Simon McBurney[6], ainsi qu'avec le chorégraphe Akram Khan dans le spectacle iTMOi, d'après Le Sacre du printemps de Stravinsky[7]. Elle participe également à Sapho de Mythilene d'Agnès Delume[4] et Justaucorps de Pascale Houbin[2],[8] et en avril 2005, fait partie des « 343 actrices, de 17 à 91 ans, qui représentent ce que le théâtre à la française compte de talents : Jeanne Moreau, Micheline Presle, Marie-France Pisier, Nada Strancar, Edith Scob, Valérie Dréville, Christine Boisson, Anna Prucnal »[9]... dans « une offrande faite par 343 voix et corps de femmes à un texte incandescent : Slogans de Maria Soudaïeva »[10] au Théâtre national de la Colline, à Paris.

Catherine Schaub-Abkarian n'en est pas moins une actrice de théâtre. Épouse de l’acteur et metteur en scène Simon Abkarian, elle a souvent collaboré avec son mari, apparaissant dans des productions telles que Peines d’amour perdues, L'Ultime Chant de Troie, Titus Andronicus, Pénélope ô Pénélope, Projet Mata Hari, Électre des bas-fonds, Le Chant du pied[11],[12], Ménélas rebétiko rapsodie, Le Dernier Jour du jeûne[13], L'Envol des cigognes, La Chance de ma vie, Angela et Marina et Au-delà des ténèbres[14].

Elle a également dirigé de nombreux stages, notamment au CNSAD de Paris, à l’école de danse de Genève, au Ballet national de Lorraine, à Londres, Athènes, Montréal et Naples. Elle a mis en scène l'Épopée de Gilgamesh à l’opéra de Damas, en Syrie, avec acteurs et chanteurs, puis en tournée en Syrie, en Tunisie, en France, au Yémen. En avril 2018, elle a participé au spectacle des Kathakali Girls créé au Théâtre du Soleil, Le Chant du pied, voyage en Kathakalie[11],[12], spectacle également joué en langue anglaise[12],[11].

La comédienne s'est également illustrée au cinéma dans des petits rôles, comme The Sonata, Bis, Malavita, Full Firearms, Tête de turc, Suite parlée, Petites révélations, Imago, Arménie, le temps des artistes, Venise n’est pas Mexico, Grace de Monaco et une série télévisée : Les Témoins[1],[15].

Références

  1. 1,0 et 1,1 Simon Abkarian : qui est sa femme Catherine Schaub ?, Sophie Vincelot, 24 juin 2020 sur Gala.fr.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Catherine Schaub-Abkarian, sur Theatreonline.com.
  3. Catherine Schaub Abkarian, sur Akramkhancompany.net.
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Mnemonic, par le Théâtre Complicité (lire en ligne).
  5. Pénélope Ô Pénélope, Scène nationale de Petit-Quevilly, saison 2009-2010.
  6. Mnemonic: tous les sortilèges de la mémoire, 24 février 2001, sur Le Monde.
  7. Mondavi Center, numéro de septembre-octobre 2014.
  8. Dossier de presse de l’International Visual Theatre.
  9. 343 comédiennes pour un étonnant cadavre exquis au Théâtre de la Colline, Fabienne Darge, 26 avril 2005, Le Monde.
  10. 343 cris d'amazones, Jean-Pierre Thibaudat, 25 avril 2005, sur Libération.
  11. 11,0 11,1 et 11,2 « Le Chant du pied » ou si le kathakali m’était conté…, Cristina Marino, 11 juin 2018, sur Le Monde.
  12. 12,0 12,1 et 12,2 Catherine Schaub, sur Artacartoucherie.com.
  13. « LE DERNIER JOUR DU JEÛNE - Théâtre de Paris | THEATREonline.com », sur theatreonline.com (consulté le )
  14. Tous les spectacles liés à Catherine Schaub-Abkarian sur theatre-contemporain.net.
  15. Catherine Schaub, sur Imdb.com.

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 287 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).