Dorothée Barba

Aller à la navigation Aller à la recherche
Dorothée Barba

Dorothée Barba est une journaliste et productrice de radio française née en 1982 à Paris.

Biographie

Dorothée Barba grandit à Lyon. Elle fait ses études à l’Institut d'études politiques de Lyon. Elle passe ensuite une année en Espagne, avec le cursus Erasmus. Puis, après plusieurs stages en presse écrite, elle intègre l’École supérieure de journalisme de Lille[1].

Elle devient reporter radio et présentatrice de journaux à France Bleu, dans les villes de Quimper, Rennes, Rouen, Nîmes et Guéret. Elle rejoint ensuite France Culture et France Info, puis France Inter, où elle devient reporter pour l'émission Service public, présentée par Isabelle Giordano[réf. secondaire souhaitée].

De 2013 à 2016, elle produit et anime le 5-7 du week-end. « L'ouverture de la journée sur France Inter », ainsi qu'elle la décrit, propose des sujets variés comme la philosophie, les mots d’argot ou encore des voyages racontés par des écrivains et écrivaines[2]. Puis, de 2017 à 2022, elle prodigue des conseils culturels dans sa chronique quotidienne Capture d'écrans[réf. secondaire souhaitée].

Elle déclare beaucoup travailler pour dompter son trac et apprivoise sa voix, ayant recours pour cela à certaines excentricités. La réalisatrice Maïté Vasseur lui donne le surnom de « tarentule », car elle pose ses bras sur la table, de part et d’autre du micro, les coudes en l’air, dans une posture qui rappelle les pattes d’une araignée[3].

En 2020 et pendant deux ans, Dorothée Barba anime Barbatruc, un magazine hebdomadaire consacré à l’enfance[4], né à la faveur du confinement. Elle y donne des conseils aux parents pour occuper leurs enfants, qu'il s'agisse « du sommeil des petits à la passion qu’ils ont pour les déguisements, en passant par la bonne façon de leur parler de la guerre en Ukraine », ainsi que le décrit la journaliste Laurence Le Saux[3]. Elle analyse également certains contes en leur donnant une relecture moderne[5],[6]. Parallèlement, elle anime l'émission L'Été comme jamais, un magazine de société estival[7].

En 2022, Philippe Bertrand prend sa retraite et lui cède les commandes de l'émission quotidienne Carnets de campagne, qui met en lumière des initiatives et solutions durables partout en France. Dorothée Barba déclare dans Télérama vouloir revêtir l'émission « d'un habit plus moderne et résolument féministe[8]. »

Bibliographie

Dorothée Barba est l’autrice d’un conte pour enfants, dans la collection de podcast Oli : Le Chapeau melon qui voulait partir en voyage.

Notes et références

  1. « Dorothée Barba : podcasts et actualités », sur Radio France (consulté le ).
  2. Aude Dassonville, « Voyager et rester sous la couette... c'est possible sur France Inter », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. 3,0 et 3,1 Laurence Le Saux, « Dorothée Barba, de “Barbatruc” : “J’ai apprivoisé ma voix et on s’entend bien désormais” », Télérama,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  4. Sophie Bachat, « France inter: guimauve woke chez Dorothée Barba », sur Causeur, (consulté le )
  5. Carole Lefrançois, « Sur France Inter, “Barbatruc !” donne un coup de jeune aux contes », Télérama,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  6. Alexiane Guchereau, « "Barbatrucs" passe au format hebdomadaire sur France Inter », sur Livres Hebdo, (consulté le )
  7. « Dorothée Barba rectifie « une connerie » qu’elle a dite sur France Inter », sur 20minutes.fr, (consulté le )
  8. Marion Mayer, « Dorothée Barba reprend “Carnets de campagne” sur France Inter : “Ma patte sera féministe” », Télérama,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du journalisme
  • Portail de la radio