Gabare (monnaie)

Aller à la navigation Aller à la recherche

Gabare
Unité monétaire actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Aucun, monnaie locale :
Touraine et Centre-Val de Loire
Banque centrale aucune
Code ISO 4217 non
Sous-unité aucune
Parité fixe sur EUR
Taux de conversion = 1 gabare

La gabare est une monnaie complémentaire émise par l'association à but non lucratif Les Planches à gabare depuis le .

Elle est utilisée en Touraine et également dans le Loir-et-Cher depuis le .

Historique

Le , l'association Les Planches à gabare – après avoir fait reconnaître la gabare auprès des autorités – met les premiers billets de gabare, dit coupons, en circulation depuis Le Moulin à thé qui fait office de comptoir d'échanges. En l'espace de trois mois, 20 000 gabares sont mises en circulation[1]. L'objectif est de dynamiser l'économie locale car l'argent ne circule qu'entre les commerces participants et les consommateurs sans passer par des banques[2]. La monnaie ne circule alors que dans la ville de Tours[3].

En , le nombre de gabares en circulation passe à 30 000[4].

En , elle est considérée comme l'un des piliers du dynamisme de la ville de Tours[5].

Le , elle est utilisée par plus de 200 commerces en Touraine[6].

Le , la gabare est également utilisée dans le Loir-et-Cher[7].

Fonctionnement

Objectif

L'objectif de la gabare est de dynamiser l'économie de la région en poussant les consommateurs à la consommation. En effet, chaque billet n'est utilisable que six mois (il est échangeable après ce délai) et ne peut donc pas faire l'objet de spéculation[8].

La monnaie ne peut circuler qu'entre les commerces participants et les consommateurs. Le cours de la monnaie est indexé sur celui de l'euro : une gabare vaut un euro[9],[10].

Les billets

Elle se décline en billets de 1, 4, 10 ou 25 gabares[4].

Afin de les dessiner, l'association a reçu des projets de la part d'une quinzaine de graphistes issus de la région. Elle a retenu un dessin de la Place Plume par Clément Haméon, une photo du Pont Wilson par Tatiana Proust, un parchemin figuratif par Parwine Aziz, un dessin de billet simple par Anne-Laure Decaux, des lignes représentant – notamment – une gabare par Damien Chamet et un dernier avec des vignes bicolores de Yohan[11]. Ces projets ont été utilisés sur les billets dès leur première impression[12].

Les billets sont imprimés dans Tours-Nord[8].

Notes et références

  1. « Monnaie locale : la gabare accoste dans les commerces », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  2. « La Gabare, monnaie locale tourangelle, est lancée », sur 37 degrés, (consulté le )
  3. « La carte de France des monnaies locales en circulation », sur www.linfodurable.fr (consulté le )
  4. 4,0 et 4,1 « La gabare, des débuts prometteurs », sur 37 degrés, (consulté le )
  5. « Tours, alternative et décalée », sur France 3 Centre-Val de Loire (consulté le )
  6. Pierre Chevelle, « En pays tourangeaux, ces citoyens ont inventé leur propre monnaie… et ça marche ! (VIDÉO) », sur POSITIVR, (consulté le )
  7. « Monnaie locale : la gabare débarque en Loir-et-Cher », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  8. 8,0 et 8,1 « A Tours, on peut désormais payer ses légumes en € ou en Gabare », sur Info Tours.fr (consulté le )
  9. « La gabare nouvelle monnaie locale », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  10. « Tours : on vous dit tout sur la Gabare », sur France 3 Centre-Val de Loire (consulté le )
  11. « Monnaie locale de Touraine : on sait à quoi vont ressembler les billets de Gabare », sur Info Tours.fr (consulté le )
  12. « Les billets de Gabare en cours d'impression », sur Info Tours.fr (consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de l’économie
  • Portail de la finance
  • Portail de la numismatique
  • Portail de l'Indre-et-Loire et de la Touraine
  • Portail de Loir-et-Cher