Encyclopédie Wikimonde

Gagan Gupta

Aller à : navigation, rechercher
Gagan Gupta
Naissance (45 ans)
Rajasthan
Nationalité Indienne
Pays de résidence Gabon
Diplôme
All India Rank de l'Institute of Chartered Accountants of India
Profession
Co-fondateur et PDG des sociétés Arise P&L, Arise IIP et Arise IS

Gagan Gupta est le co-fondateur et PDG d'Arise IIP, Arise IS et Arise P&L, trois verticales d'une société panafricaine qui développe des écosystèmes industriels et leurs infrastructures et solutions logistiques. Il est également membre du comité exécutif d'Olam International Ltd, géant singapourien de l'agroalimentaire qui opère dans 60 pays à travers le monde dont 28 pays africains.

Origines et formation

Gagan Gupta est né le 10 mai 1975 au Rajasthan, en Inde[1].

Il est titulaire d’un « Bachelor of Commerce » de l'Université de Delhi et détient un « All India Rank » de l'Institute of Chartered Accountants of India (en)(ICAI)[2],[3].

Carrière

Olam

En 2008, il rejoint Olam Gabon, où il devient directeur pays en 2010. Il est ensuite successivement nommé directeur des opérations du groupe en Afrique centrale, directeur du développement commercial d'Olam International, avant de devenir co-fondateur d'Arise[2],[4].

Au Gabon, outre la mise en place de projets d’envergure dans l'agroalimentaire dans le cadre de partenariats public-privé (PPP) (plantation de 58000 ha de palmiers à huile, de 28000 ha d’hévéas et de 20000 ha de cultures diverses à travers le programme Graines), Gagan Gupta lance en 2010 la Zone économique spéciale du Gabon (ZESG), un premier PPP dans le secteur des infrastructures entre Olam International Ltd. (40,5 %), la Société financière africaine (21 %) et la République gabonaise. La GSEZ gère la Zone économique spéciale de Nkok, un ensemble industriel spécialisé dans la transformation du bois, qui comprend plus de 140 investisseurs de 18 pays, opérant dans 17 secteurs[5].

Gagan Gupta a entrepris d'autres projets d'infrastructure importants au Gabon, notamment un programme d'électrification rurale et la gestion de l'aéroport de Libreville. Gagan Gupta est également à l'origine du port minéralier d'Owendo (OMP), inauguré en août 2016, et du nouveau port international d'Owendo (NOIP), opérationnel depuis juin 2017[6].

Le déploiement d'Arise

En 2018, convaincu que les infrastructures et l'écosystème industriel sont les principaux leviers du développement économique de l'Afrique, Gagan Gupta déploie le modèle d'entreprise de la GSEZ en Afrique de l'Ouest sous la bannière d'Arise[7]. Arise est une société panafricaine qui conçoit, finance, construit et gère des zones industrielles, des routes, des ports et d'autres infrastructures essentielles[8].

Fin 2019, l’activité d’Arise a été réorganisée en trois entités distinctes[9] : Arise Ports & Logistics (P&L), dédiée aux opérations logistiques portuaires, Arise Integrated Industrial Platforms (IIP), axée sur le développement des écosystèmes industriels, et Arise Infrastructure Services (IS) pour toutes les autres opérations d’infrastructure.

Arise P&L gère actuellement trois ports au Gabon : le port minéralier de Libreville, le port minéralier d'Owendo et le nouveau port international d'Owendo[10]. La société est responsable de la gestion du terminal à conteneurs de Nouakchott (Mauritanie) et le Terminal industriel polyvalent de San Pedro (Côte d'Ivoire). Arise IIP possède et gère des zones industrielles de Nkok (Gabon), celle de Golo-Djigbé (Bénin) et d’Adétikopé (Togo). Arise IS se compose de trois actifs au Gabon : GSEZ Infras, Aéroport de Libreville (ADL) et Société Autoroutière du Gabon (SAG). La SAG, ou Société Autoroutière du Gabon, a obtenu un contrat pour la construction de la Transgabonaise, un projet d'infrastructure routière à grande échelle qui doit traverser le pays d'ouest en sud-est d'ici 2023.

Les verticales ont été mises en place sous forme de joint-venture avec des partenaires apportant leur expertise financière et opérationnelle :

  • Arise P&L est une joint-venture entre AP Moller Capital (43%), Olam International Ltd (31%) et Africa Finance Corporation (26%)[11].
  • Arise IIP est détenue par AFC (50,5 %) et Olam (49,5 %)[12].
  • Arise IS compte trois actionnaires : AFC, Olam et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) du Gabon.

En 2019 et 2020, la croissance des verticales a attiré de nouveaux investisseurs. Au niveau des actifs individuels, des partenariats stratégiques ont été conclus avec des investisseurs mondiaux, notamment le fonds de capital-investissement Meridiam, qui détient des participations dans le terminal à conteneurs d'Arise P&L à Nouakchott, en Mauritanie, et la Société autoroutière du Gabon (SAG) d'Arise IS, ou le fonds d'investissement français Stoa Infra & Energie devenu en 2020 actionnaire minoritaire du port d'Owendo au Gabon, géré par Arise P&L[13],[14].

Vie privée

Gagan Gupta, qui est de religion hindoue, est marié et père de deux enfants[5].

Notes et références

  1. (en) « Gagan GUPTA », sur https://find-and-update.company-information.service.gov.uk (consulté le 7 janvier 2021)
  2. 2,0 et 2,1 « Gagan GUPTA Président, OLAM INTERNATIONAL LTD », sur businessfrance.fr, (consulté le 9 décembre 2020).
  3. https://www.fidelity.co.in/about-us/gagan-gupta/
  4. « Gagan Gupta promu PDG d’Olam Afrique avec résidence à Libreville », sur gabonactu.com, (consulté le 9 décembre 2020).
  5. 5,0 et 5,1 « Infrastructures : le tour de force gabonais de Gagan Gupta », sur jeuneafrique.com, (consulté le 9 décembre 2020).
  6. « Gagan Gupta, PDG Arise Holding : l’architecte bâtisseur », sur lenouveaugabon.com, (consulté le 9 décembre 2020).
  7. « Gagan Gupta Managing Director and CEO, Infrastructure and Logistics », sur olamgroup.com, (consulté le 9 décembre 2020).
  8. « Arise bientôt dans la cour des grands ? », sur jeuneafrique.com, (consulté le 9 décembre 2020).
  9. « AP Moller Capital va investir 600 millions de dollars sur le continent », sur jeuneafrique.com, (consulté le 9 décembre 2020).
  10. « Gagan Gupta : à Owendo, l’État « dispose d’un port moderne sans avoir dépensé un franc » », sur jeuneafrique.com, (consulté le 9 décembre 2020).
  11. >https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_business/2020/02/05/comment-l-etat-a-cede-ses-ports-a-olam-et-ap-moller,108392371-art « Comment l'Etat a cédé ses ports à Olam et AP Moller », sur africaintelligence.fr, (consulté le 8 janvier 2021).
  12. « Linklaters conseille Olam International », sur lemondedudroit.fr, (consulté le 8 janvier 2021).
  13. « Arise bientôt dans la cour des grands ? » (https://www.jeuneafrique.com/1021972/economie/arise-bientot-dans-la-cour-des-grands/), sur jeuneafrique.com, (consulté le 8 janvier 2021).
  14. « La zone économique spéciale du Gabon se rebaptise ARISE, et l'AFC augmente sa participation », sur businesswire.com, (consulté le 8 janvier 2021).

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).