Grégory Poirier

Aller à la navigation Aller à la recherche

Grégory Poirier
Image illustrative de l’article Grégory Poirier
Grégory Poirier à l'issue de FC Martigues - Red Star le 6 mars 2023.
Situation actuelle
Équipe FC Martigues (entraîneur)
Biographie
Nationalité Français
Naissance (41 ans)
La Rochelle
Taille 1,90 m (6 3)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Pied fort Droit
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1998-2003 ES La Rochelle 001 0(0)
2003-2004 EP Vergèze
2004-2009 AC Arles 076 0(7)
2009-2010 Nîmes Olympique 006 0(0)
2010-2013 Amiens SC 037 0(0)
Parcours entraîneur
AnnéesÉquipe Stats
2016-2017 AC Arles 18v 3n 2d
2017-2019 US Endoume 42v 17n 18d
2019-2020 US Saint-Malo 7v 8n 6d
2020 CS Sedan Ardennes 3v 5n 1d
2021- FC Martigues 29v 21n 8d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Grégory Poirier, né le à La Rochelle, est un joueur de football français, reconverti en formateur puis entraîneur. Il est actuellement l'entraîneur principal du FC Martigues.

Biographie

Carrière de joueur

Grégory Poirier grandit à La Rochelle, en Charente-Maritime. Il prend sa première licence à l’Entente Sportive de La Rochelle dès l’âge de 6 ans. Il y gravit tous les échelons. D’abord attaquant, il passe milieu de terrain à l’adolescence[1].

Après une saison à La Rochelle avec l’équipe première en CFA 2, puis une autre à l’Entente Perrier Vergèze, il signe à l'AC Arles, toujours en CFA 2, en 2004. En l’espace de cinq ans, il va connaître trois montées avec l'équipe arlésienne. Mais alors que le club va se professionnaliser en 2009 avec l’accession en Ligue 2, ses dirigeants préfèrent ne pas le conserver.

Il s’engage avec le Nîmes Olympique, également en Ligue 2, et signe son premier contrat pro. Blessé la plupart du temps, il ne dispute que 5 matchs de championnat. A l’issue de l’exercice, il rejoint Amiens SC, en National. Fin septembre, il se blesse au tibia et au péroné au début d’un match contre l'UJA Alfortville. Il sera forfait pour le reste de la saison même si le club picard finit deuxième du championnat et accède à la Ligue 2. A nouveau, sur l’exercice 2011-2012, au bout de quelques matchs, le corps médical lui conseille de casser l’os de son tibia pour le redynamiser. Il est arrêté en novembre et ne revient qu’en fin de saison, alors que le club est déjà condamné à la descente. Pour sa dernière année avec l’ASC, il dispute 18 matchs de National. A cause des blessures, il doit mettre un terme à sa carrière à l’âge de 30 ans.

Carrière d'entraîneur

Revenu à Arles pour parfaire sa formation d’entraîneur, il prend les U17 Nationaux avant d’entraîner l’équipe première, retombée en Régional 2 sur la saison 2016-2017. Alors que son équipe est en tête de sa poule, et sera promue en fin de saison, il est engagé au mois de mars pour entraîner le club marseillais de l’USM Endoume Catalans, alors en Division d’Honneur. A l’issue de l’exercice, le club termine deuxième derrière l’AS Cannes et accède au National 3 tout en gagnant la Coupe de Provence[2],[3].

Bien que promu et dans la poule du SC Bastia, déterminé à retrouver le haut niveau au plus vite, l’Endoume de Grégory Poirier finit champion de National 3 sur la saison 2017-2018[4]. Et l’exploit se poursuit au niveau au-dessus en National 2 : à nouveau promu, Endoume joue les premières places du championnat jusqu’au bout, terminant 6e devant des clubs bien plus importants comme Hyères FC, FC Martigues, ainsi que les réserves de Lyon, Monaco, OGC Nice et l’Olympique de Marseille.

Ardemment convoité, il s’engage avec l’US Saint-Malo pour la saison 2019-2020, toujours en National 2. A l’issue d’une saison tronquée par le Covid, il s’engage avec le CS Sedan-Ardennes à l’été 2020. Au bout de sept matchs, et malgré une seule défaite, il sera débarqué[5].

Il retrouve un poste la saison suivante, au FC Martigues[6],[7]. Le club atteint son objectif, la montée en National, terminant premier de sa poule avec six points d’avance sur le second, le RC Grasse. Une fois au troisième échelon national, son équipe ne nourrit à nouveau d’aucun complexe : au soir de la 23e journée, le FCM est 1er de National devant le Red Star FC, US Concarneau et FC Versailles[8].

L’entraîneur des Audoniens, Habib Beye, s’est d’ailleurs fendu d’un hommage à l’issue de la rencontre entre les deux formations le 6 mars, au micro de Radio Maritima : « Je dis chapeau parce qu’aujourd’hui il réalise un championnat où il mérite d’être premier. Quand je vois les joueurs qu’ils ont, sa philosophie… Ils étaient menés 1-0, à aucun moment, il leur a dit de balancer des longs ballons, ils ont continué à jouer. C’est très appréciable pour le coach que je suis et je pense que l’on a des philosophies similaires même si les plans de jeu sont différents. J’ai beaucoup d’estime pour les autres coachs, mais j’espère qu’on montera tous les deux en Ligue 2 »[9].

Parcours

Carrière de joueur

Carrière d'entraîneur

Palmarès

  • Vainqueur de la Coupe de Provence en 2017
  • Vice-champion de Régional 1 Méditerranée en 2017
  • Champion de France de National 3 en 2018
  • Champion de France de National 2 en 2022

Notes et références

  1. « Football : le destin national de l’entraîneur rochelais Grégory Poirier », sur sudouest.fr (consulté le ).
  2. « Grégory Poirier récolte les fruits de sa passion », sur laprovence.com (consulté le ).
  3. « Foot Mag Provence - Le magazine du District de Provence, juillet 2017 », sur provence.fff.fr (consulté le ).
  4. « Talk Show : après un triplé on est sûr d'être titulaire ? », sur dailymotion.com (consulté le ).
  5. « National 2 : coach de Sedan, Grégory Poirier est mis à pied », sur vosgesmatin.fr (consulté le ).
  6. « Football - National. Le Martigues de Grégory Poirier, ancien coach du CSSA, la surprise de l’année », sur lardennais.fr (consulté le ).
  7. « National 2. Grégory Poirier est le nouvel entraîneur du FC Martigues », sur footamateur.fr (consulté le ).
  8. « Grégory Poirier (Martigues) : « Amener tous les jours une nouvelle exigence » », sur actu-national.fr (consulté le ).
  9. « FC Martigues - Red Star: "c'était une belle lutte ce soir" (Habib Beye) », sur maritima.info (consulté le ).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du football
  • Portail de la France