Hatim El Otmani

Aller à la navigation Aller à la recherche
Hatim El Otmani

Hatim El Otmani est un militant marocain pour la jeunesse et les changements climatiques. Il est le fondateur d'Atlas4dev, une organisation non gouvernementale fondée en 2017 et dirigée par des jeunes. Il a également été lauréat du prix de la campagne d'action des Nations Unies sur les ODD en tant que meilleur mobilisateur en 2018, et ambassadeur de l'Initiative Royale, African Youth Climate Hub. Il était les premiers à s'intéressé à l'Agenda 2063 de l'Union Africaine à travers le lancement du projet 2063 Academy qui vise à promouvoir l' Agenda africain 2063 et à faire participer les jeunes à sa réalisation en menant des actions locales ainsi qu'encourager les jeunes à entrer en discussion avec les décideurs via un dialogue intergénérationnel. Le projet a touché plus de 700 jeunes à travers le continent.

Éducation

Il est titulaire d'une licence en économie et d'un master en droit de l'environnement et développement durable de l'Université Mohammed V de Rabat, ainsi qu'un master en politique et gouvernance de l'UE du Collège d'Europe[1]. Ses études au Collège d'Europe lui ont permis de développer un intérêt pour la politique, l'Afrique et ses relations avec l'Europe alors qu'il soutenait sa thèse sur le changement climatique face à la nouvelle dynamique géopolitique en Afrique [2].

Carrière professionnelle

Avant de poursuivre son Master au Collège d'Europe, El Otmani a travaillé comme assistant administratif et coordinateur de projet au bureau Search For Common Ground Maroc, ainsi que chef de projet au bureau national Erasmus+ à Rabat. Fin 2023, il a commencé à travailler en tant que coordinateur régional pour la région MENA au profit de l'organisation UNITE Network pour les parlementaires sur des questions de santé globale. Il a également travaillé comme consultant auprès de la GIZ et de l'UNOPS ainsi que la Banque Mondiale sur les questions de jeunesse.

Activisme des jeunes

Après avoir été sélectionné [3] par l'Union Africaine à travers son Bureau d'Envoyé pour la Jeunesse dans le cadre du Programme Hustler de la Charte Africaine de la Jeunesse, El Otmani a mené un plaidoyer pour que le Maroc signe et ratifie la Charte de la jeunesse de l'Union africaine, à travers des interviews télévisées et via son compte Twitter pour la signature et la ratification de la Charte Africaine de la Jeunesse. Après plusieurs mois, la Charte a été approuvée par le parlement marocain [4] En 2022. En outre, de nombreuses initiatives qu'il a lancées en matière de changement climatique, que ce soit en Afrique ou dans la région MENA, El Otmani a joué un rôle clé dans la sensibilisation des jeunes de la région au changement climatique et à l'importance d'inclure les jeunes dans la région. Processus en menant des dialogues importants et de haut niveau sur cette question, tels que la discussion avec Madame Amina J Mohammed et le débat Parlons Développement , qui est une initiative codirigée par la Banque mondiale, le PNUD et le Policy Center for the New South. De plus, il a contribué à la sensibilisation au niveau local également en partenariat avec Peace Boat [5] En réunissant des jeunes des petites îles avec des Marocains afin de discuter du changement climatique et de son impact sur la jeunesse.

Référence

  1. « Collège d'Europe_Résultas », enssup.gov.ma (consulté le )
  2. « UE-Afrique : Un nouveau chapitre du partenariat grâce au Global Gateway », euradio.fr (consulté le )
  3. « UA : Deux marocains choisis comme Envoyés de la CJA au Royaume | Brèves », L'Opinion Maroc - Actualité et Infos au Maroc et dans le monde. (consulté le )
  4. « Texte de loi num 25 », Chambre des représentants, (consulté le )
  5. (en) « Peace Boat, Atlas for Development and Tangier Youth Council organize a day on the SDGs and the climate crisis in Tangier », Peace Boat (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du Maroc
  • Portail de l’environnement