Ismaël Boudjekada

Aller à la navigation Aller à la recherche

Ismaël Boudjekada
Image illustrative de l’article Ismaël Boudjekada
Ismaël Boudjekada en 2023.
Fonctions
Conseiller municipal de Grand-Charmont
En fonction depuis le
(4 ans et 26 jours)
Élection 15 mars 2020
Biographie
Nom de naissance Ismaël Serge Boudjekada
Date de naissance (28 ans)
Lieu de naissance Audincourt (France)
Origine Franco-algérien
Nationalité Français
Parti politique MPEN (2011-2014)
Diplômé de Prépa ENS Cachan à l'université de Franche-Comté
Religion Musulman
Site web https://boudjekada.fr/

Ismaël Boudjekada, né le 10 juillet 1995 à Audincourt, est un militant et homme politique français.
Il a été élu conseiller municipal à Grand-Charmont en 2020.

En 2015, le Conseil constitutionnel le déclare inéligible à tout mandat pour une durée de trois ans pour n'avoir ni déposé ses comptes de campagne ni expliqué l'utilisation faite des dons consentis par des personnes physiques[1].

Biographie

Famille

Ismaël Amar Serge Boudjekada est né le [2].

Carrière et engagement politique

Début 2015, il se présente à l'élection législative partielle dans la 4e circonscription du Doubs et obtient 0,53% des votes[3],[4].

Le , son domicile de Puteaux est perquistionné, sans que les motifs soient connus[5].

Le , il est condamné par le Conseil constitutionnel à 3 ans d'inéligibilité, pour ne pas avoir déposé ses comptes de campagne et n'avoir pas expliqué l'utilisation faite des dons consentis par des personnes physiques[1]. Le , à la suite de cette sanction qu'il estime « illégitime », il entame une grève de la faim, puis monte au sommet d'une grue à Saint-Tropez. Il est délogé au bout de 14 heures par un peloton de gendarmerie de haute-montagne[6],[7].

Le , il est élu conseiller municipal à Grand-Charmont[8],[9]. La liste d'opposition (LDVG) qu'il conduit a obtenu 4 sièges sur les 29 que compte cette commune de 5 849 habitants. Il obtient un total de 280 votes[10]. En 2021, il doit verser 1 000  à la mairie de Grand-Charmont pour rembourser les frais de justice, à la suite du procès qu'il avait lui-même intenté contre la mairie, mais qu'il a perdu[11].

Résultats électoraux

Élections législatives

Année Parti Circonscription 1er tour 2d tour Issue
Voix % Rang Voix % Rang
2015 SE 4e du Doubs 137 0,53 10e Battu

Élections européennes

Les résultats ci-dessous concernent uniquement les élections où il est tête de liste.

Année Parti Circonscription Voix % Rang Sièges
2014 SE Est 382 0,02 22e
0  /  9

Élections départementales

Année Parti Canton Binôme 1er tour 2d tour Issue
Voix % Rang Voix % Rang
2021 DVG Bethoncourt Nathalie Meyer 284 5,62 5e Battu

Élections municipales

Les résultats ci-dessous concernent uniquement les élections où il est tête de liste.

Année Parti Commune 1er tour 2d tour Sièges obtenus
Voix % Rang Voix % Rang
2014 DVG Besançon 264 0,73 10e
0  /  55
2020 Grand-Charmont 280 25,73 2e
4  /  29

Ouvrages

Ismael Serge Boudjekada est l'auteur de 4 livres[6] :

  • Lève-toi Français !, Edilivre,  
  • Lettre à Marine, entre cœur et devoir de conscience, Edilivre,  
  • L'audace d'y croire, Saint-Denis, Édilivre, coll. « Classique », , 132 p. (ISBN 978-2-332-52630-4) (OCLC 842454858) 
  • Passons le cap ! : Plan d'action pour une France à bout de souffle, Edilivre, coll. « Classique », , 282 p. (ISBN 978-2-414-04481-8) 

Références

  1. 1,0 et 1,1 « Décision n° 2015-4949R AN du 22 décembre 2015 », sur Conseil constitutionnel, (consulté le )
  2. « Européennes 2014 : Ismaël Boudjekada, tête de liste Pour l'Union une génération d'action », Le Journal du Centre, (consulté le )
  3. Jé. M., « Le meeting "catastrophe" de Manuel Valls dans le Doubs », BFM TV, (consulté le )
  4. « Ismaël Boudjekada, le plus jeune candidat à la présidentielle de 2017 », sur Linfo.re, (consulté le )
  5. Fred Jimenez, « Perquisition administrative ? Rififi et buzz sur internet », L'Est républicain, (consulté le )
  6. 6,0 et 6,1 C.D., « Vidéo. Qui est Ismaël Boudjekada, le jeune en grève de la faim qui fait le siège sur une grue », Var-Matin, (consulté le )
  7. C.D. et D.Z., « Le candidat à l'élection présidentielle descendu de sa grue et placé en garde à vue », Nice-Matin, (consulté le )
  8. William Gay Costa et Jonathan Landais, « Municipales : ce qu'il faut retenir du premier tour dans le Nord Franche-Comté », France Bleu, (consulté le )
  9. Sarah Rebouh, « Résultats. Municipales à Besançon : Anne Vignot, Ludovic Fagaut et Eric Alauzet maintenus... les résultats du 1er tour », France 3 Bourgogne-Franche-Comté, (consulté le )
  10. Victor Alexandre, « Les résultats du premier tour des élections municipales à Grand-Charmont », Le Parisien, (consulté le )
  11. Boris Massaini, « Requête rejetée pour Ismaël Boudjekada, qui devra verser 1000 € à la commune de Grand-Charmont », L'Est Républicain, (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la politique française