Jérôme Barrand

Aller à : navigation, rechercher

Jérôme Barrand, né en 1959, est un professeur et chercheur français en gestion, spécialiste en Stratégie, Management de l’Innovation, en Prospective et en Agilité des organisations. Il est actuellement professeur et responsable de l’Institut d’Agilité des Organisations à Grenoble Ecole de Management. Il est également président de la société de conseil Agil’OA[1].

Formation et carrière

Jérôme Barrand est docteur en Génie Industriel (École Centrale Paris - 1992) et ancien élève de l’Université Paris IX Dauphine (DEA en économie de l’innovation) et de Paris I Sorbonne (Maîtrise d’économétrie). Sa thèse intitulée « Des synergies entre la stratégie et la prospective d’entreprise : l’analyse structurelle stratégique» porte sur la fusion d’un outil de prospective avec un outil de stratégie[2]. D’abord assistant au CNAM Paris, il rejoint l‘École Centrale Paris pour développer le Mastère Spécialisé Technologie et Management. Il intègre ensuite l’ESC Grenoble où il sera successivement directeur de la recherche, responsable de DFR, directeur des 3e cycle. Il crée une première entreprise en 1999 qui lui permet de rencontrer l’agilité opérationnelle dans les PME-PMI, il revient à l’école et développe l’Institut d’Agilité des Organisations. Il crée une seconde entreprise en 2009 pour accompagner les entreprises dans leurs transformations organisationnelles et managériales vers l’agilité[3].

Également professeur à HEG Fribourg (Suisse), il intervient dans d’autres écoles et donne diverses conférences sur le thème de l’agilité, aussi bien dans des entreprises que des associations ou clubs.

Travaux

Jérôme Barrand travaille sur les organisations et les équipes agiles. Il a d’abord travaillé sur la prospective et a développé ainsi une compétence en management systémique. Cette approche systémique, il l’a ensuite appliquée à l’analyse des évolutions de notre société. Il a ainsi caractérisé 5 phénomènes –la montée de la finitude, la montée de la complexité, la montée de l’incertitude, la montée de l’interdépendance et la montée de l’individualité. Il a travaillé ensuite sur l’impact de ces phénomènes sur la vie des entreprises. Dans un premier temps il a travaillé sur les organisations qu’il prône plus plates et plus neuronales. Puis il a travaillé sur le management à adopter pour faire vivre ces organisations avec fluidité et performance. Il a retenu alors 3 grands leviers comportementaux qui permettent cette agilité des équipes et des organisations : l’anticipation, la coopération et l’innovation[4].Cependant, il a remarqué que sous l’impact des évolutions de notre société, ces trois mots prenaient un sens sinon nouveau du moins oublié. Il plaide ainsi pour une innovation « pertinente », c’est-à-dire au plus juste économiquement et créatrice de valeur. Il l’appelle la Justinnovation. Pour ce faire il a fait apparaître le besoin d’une anticipation davantage des conséquences que des risques (Anticipaction). En parallèle il montre la nécessité de développer une coopération non plus gagnant-gagnant – logique matérialiste et rationnelle– mais « satisfait-satisfait » - logique humaniste et émotionnelle (Proopération). Ainsi, il plaide pour un management responsable dans une perspective systémique. Il met alors en avant la nécessité de prôner une performance globale –économique, sociale et sociétale – et récurrente au détriment d’une performance strictement économique et de court terme[5].

Les travaux de Jérôme Barrand oscillent sans arrêt entre la théorie et la pratique. Il intervient en entreprise pour accompagner les dirigeants dans la transformation culturelle, organisationnelle ou managériale de leurs activités, il donne diverses conférences dans des entreprises, clubs ou associations, il développe ses activités de recherche au sein de l’Institut d’Agilité des Organisations qu’il a créé au sein de Grenoble Ecole de Management en 2005, et il mène ses activités de conseil au sein d’Agil’OA qu’il a créée en 2012. Son outil phare dans cette société de conseil est l’Agile Profile, qui permet de mesurer le niveau d’activation des 3 comportements clés de l’agilité (anticipaction, proopération et justinnovation) par un individu[6].

Publications

Articles connexes

Liens Externes

Notes et références

  1. Site Grenoble Ecole de Management Biographie de Jérôme Barrand
  2. Sudoc
  3. Site Grenoble Ecole de Management [1]
  4. Site perso [2]
  5. [3]
  6. [4]

Article publié sur Wikimonde Plus