Encyclopédie Wikimonde

Jean-Baptiste Duchesne

Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste Duchesne
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Baptiste Duchesne
Naissance
Saint-Servan
Décès
Saint-Servan
Nationalité Française
Pays de résidence France

Jean-Baptiste Duchesne (1832 à Saint-Servan - 28 septembre 1908 à Saint-Servan) est un missionnaire laïc français puis un armateur.

Biographie

Elevé dans une famille de marins catholiques, il est le fils d'Anne-René Gourlay et de Jacques Duchesne, un capitaine terre-neuva disparu au large de Terre-Neuve en 1849 et le frère aîné du chanoine et historien Louis Duchesne (1843-1922).

Il participe aux missions maristes de la Société de l'Océanie du commandant Marceau[réf. souhaitée], se rendant en Océanie dès 1845 sur L'Arche d'Alliance.

Il fait naufrage en juillet 1849 avec le navire Étoile du matin, sur la barre de la Columbia en Oregon.[réf. souhaitée]

Il crée à Oregon City, le comptoir de l'Océanie avec les rescapés du navire.[réf. souhaitée]

Il rentre ensuite en France et épouse en 1866 Léonie Launay (1845-) et devient un armateur vivant dans l'aisance.[réf. souhaitée] La disparition de deux navires passant le cap Horn signe sa déroute financière.[réf. souhaitée]

Notes et références


Bibliographie

  • Rôle de désarmement de l'Étoile du matin, archives départementales de Seine-Maritime, Rouen.
  • Eugène Alcan, Les Cannibales et leur temps, souvenirs de la campagne de l'Océanie, Delhomme et Briguet, Paris, 1887. Relatif à la campagne de 1845.
  • Eugène Alcan, La Légende des âmes, souvenirs de quelques conférences de Saint-Vincent-de-Paul, deux volumes.
  • Auguste Marceau, Souvenirs du commandant Marceau, 1888.
  • Auguste Marceau, René Haton librairie, 1891.
  • Joseph Thérol, Martyrs des archipels, éditions Saint-Germain, 1948.
  • Le Cimetière du Pacifique, récit maritime sur la Columbia river, Binfort and Mort, 1964.
  • Olivier Le Dour et Grégoire Le Clech, Les Bretons et la Ruée vers l'or de Californie, Les portes du large, 2006. (notice biographique)
  • Jean-François Miniac, Les Mystères de la Manche, de Borée, 2009 (un chapitre sur le récit de l'Etoile du matin).
  • Bertrand Beyern, Guide des tombes d'hommes célèbres, cherche-midi éditeur, 2008.

Liens

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).