Jean-Charles Gatinot

Aller à la navigation Aller à la recherche

Né en 1838, et mort à Montgeron le 22 mai 1922, Jean-Charles Gatinot, connu pour avoir effectué un important travail d'historien local, est issu d'une famille de vignerons propriétaires-récoltants de la commune. Instituteur en 1858, il devient ami du futur ministre Victor Duruy.

Inspecteur de l’enseignement primaire, il est nommé à Provins en 1877, puis à Compiègne en 1885 d'où la famille de son épouse est originaire. Il prend sa retraite en 1894 à Montgeron.

Chef de l'orchestre municipal, il assume aussi la charge d'organiste à l'église de la paroisse.

Conseiller municipal en 1896, dans l’équipe du marquis Raymond de La Grange, il est réélu jusqu’en 1912.

Républicain catholique, il se spécialise dans les questions scolaires et culturelles. Vice-président de la commission scolaire, président de la Caisse des écoles, il contribue à l’édification de la nouvelle école du centre que le Front populaire baptisera du nom de Victor Duruy.

Il est le grand-père maternel d' Albert Besson, qu'il a élevé.

Œuvres

"A travers Montgeron" (en deux volumes) et "La Vie publique à Montgeron de 1789 à nos jours (1913)".

Hommages

Plusieurs établissements scolaires de Montgeron portent son nom.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).