Karim Bonnet

Aller à la navigation Aller à la recherche

Karim Bonnet né le à Tunis est un styliste de mode parisien qui a grandi Impasse de la Défense dans le 18e arrondissement de Paris.

Biographie, créations

Après un bac scientifique obtenue à l’École nationale de chimie en 1988 à Paris, Karim Bonnet est entré à l’école Formamod pour obtenir son diplôme de styliste en 1989. En 1992, il effectue différents stages notamment chez Étienne Brunel et Corinne Cobson.

Son passage au Pôlepy à Belleville en 1996 et Socapi dans le Marais en 1998[réf. nécessaire] (squats d’artistes[1]) lui ont permis de rencontrer des peintres avec lesquels une collaboration est née, consistant à peindre les vêtements issus de ses créations. C’est à ce moment que Karim Bonnet invente un nouveau style de prêt-à-porter. Après ses années de vie communautaire, il retourne Impasse de la Défense où il s’installe en 1999 dans l’ancien atelier d’un artisan grillagé. Il y crée ses premières collections sous la griffe Impasse de la Défense. Elles sont présentées au Salon du Prêt à Porter en septembre 2000 et rencontrent un succès médiatique et commercial[2]. À partir de là, des points de vente dans les grands magasins et les meilleures boutiques partout dans le monde proposent des collections Impasse de la Défense[3], les critiques de mode s'en emparent[4].

Suite à la démolition de son atelier Impasse de la Défense dans le cadre d’un projet d’urbanisme, la ville de Paris propose alors à Karim Bonnet un nouvel atelier 15bis rue Polonceau où il est toujours installé. De 2000 à 2019, il présente à chaque saison ses nouveaux modèles[réf. nécessaire] dans les défilés parisiens officiels de la Chambre syndicale de la Couture de Paris[5],[6]. Il a l'opportunité d'une exposition Mode et Affiche au palais Galliera en 2003[7].

Suite à des problèmes structurels important de l’immeuble de la rue Polonceau, un arrêté de péril a été déclaré en février 2012 interdisant l’accès au public jusqu'à la fin des travaux en 2017.[réf. nécessaire] Durant cette période, Karim Bonnet a réalisé une sculpture « Point Rencontre Maison Alsace » en Gare de Paris Est[8] et s’est concentré sur son travail de photographe. Il a customisé un vélo Peugeot[9] présenté lors du festival de la publicité de 2010 et il a aussi créé une eau de Cologne : Eau de mon Petit Paris. En 2017, Karim reprend possession de son atelier et recrée des collectons de prêt-à-porter. Il a notamment présenté une collection masculine en juin 2019 rue Bonaparte au Centre culturel tchèque de Paris[10].

Références

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la mode