Encyclopédie Wikimonde

Kenza Zouiten

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Kenza Zouiten (en arabe : كنزة زويتن?) est née le 21 avril 1991 à Stockholm d'une mère suédoise et d'un père marocain. Elle est blogueuse puis mannequin de mode et entrepreneuse.

Biographie

Kenza Zouiten est née à Stockholm, en Suède, en avril 1991. Son père est originaire du Maroc et sa mère est suédoise. Entre deux et six ans, elle vit au Maroc, dans la banlieue de Rabat[1].

Plus tard, de retour en Suède, elle anime, à partir de décembre 2006, un blog où elle évoque son vécu d'adolescente puis la mode. Ce blog devient l'un des plus consultés dans ce pays scandinave[2],[3]. Il est souvent comparé à celui d’Isabella Löwengrip, qu'il dépasse un moment en affluence. Il est suivi par environ 60 000 personnes quotidiennement et particulièrement par des milléniaux. Elle se voit attribuer le Finest Awards du «fashion blog of the year» en 2008 du magazine féminin suédois Veckorevyn (en)[3], puis en 2009, le titre de du «Blog de mode de l’année», par le journal suédois Aftonbladet, et en 2012 le prix du «meilleur blog international» aux Bloglovin Awards, à New York[4]. Son site internet dame le pion aux médias traditionnels suédois qui tentent de s’implanter sur le web dans la deuxième partie des années 2000, et de s’adresser à cette même génération des milléniaux ( personnes nées entre le début des années 1980 et la fin des années 1990)[1].

Puis elle devient mannequin[5]. Elle pose ou défile dans des campagnes pour des marques suédoises, telles que Guldfynd, ou Ur & Penn[6], ou encore, ponctuellement, pour la marque allemande de sportswear Puma[7],[8],[9]. Elle impose surtout une liberté dans ses choix de vie, jouant aussi de ses origines multi-culturelles, expliquant : « Je suis née et j’ai été élevée en Suède, par ma mère suédoise. Est-ce que cela fait du moi une chrétienne ? Non. Mon père est du Maroc. Est-ce que ça fait de moi une musulmane ? Non. Pourquoi ? Parce que la religion est quelque chose que VOUS choisissez pour vous même. Vous seul décidez en qui croire. Personne d’autre »[10].

Kenza Zouiten est devenue mannequin pour Elite Model Management. Elle cofonde également en 2016 une marque de vêtement appelée IvyRevel, soutenue par H&M[3],[6],[10]. Elle se marie en juillet 2017 puis se consacre pendant quelque temps à ses enfants[11].

Références

  1. 1,0 et 1,1 (sv) Hugo Rehnberg, « Kenza Zouiten », Cafe (Magazine),‎ (lire en ligne)
  2. (sv) « Kenza Zouiten - P3 Populär », Sveriges Radio,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 « Business : Moroccan-made-men (and women) », Telquel,‎ (lire en ligne)
  4. « Kenza Zouiten », sur La Marocaine
  5. « Portrait : Kenza Zouiten, mannequin et blogueuse mode marocaine de renommée en Suède », Yabiladi,‎ (lire en ligne)
  6. 6,0 et 6,1 Rania Laabid, « 5 top models marocaines à suivre absolument », Plurielle.ma,‎ (lire en ligne)
  7. « La mannequin maroco-suédoise Kenza Zouiten, nouveau visage de Puma », sur Femmes du Maroc,
  8. « La Marocaine Kenza Zouiten est l'égérie cet automne de la nouvelle campagne Puma », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  9. « Kenza Zouiten égérie de Puma pour la saison automne 2017 », Luxe Radio,‎ (lire en ligne)
  10. 10,0 et 10,1 « Kenza Zouiten ne fait pas le ramadan et ça ne plait pas à tout le monde », bladi.net,‎ (lire en ligne)
  11. (sv) Jessica Rẵdne, « Kenza Zouiten subosics ärliga ord om första tiden som tvẵbarnsmamma », Elle (édition suédoise du magazine),‎ (lire en ligne)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).