Keyra Agustina

Aller à la navigation Aller à la recherche

Keyra Agustina est le pseudonyme d'une jeune femme argentine, connue pour les photographies[1] et les vidéos[2] d'elle qui circulent sur Internet.

Origine du pseudonyme

« Keyra Agustina » vient des alias Keyra et Agüs, qu'elle a utilisés pour émettre des messages sur des sites internet tels que Supertangas[3] ou Foro Argentino de Amateurs[4]. Elle pourrait également utiliser le pseudo « Keyra » pour sa ressemblance avec l'actrice Keira Knightley.

Une parfaite inconnue

Dans un souci d'anonymat, Keyra Agustina n'a que très rarement montré son visage et a préféré mettre en avant son postérieur. Ses photos et vidéos amateurs la montrant dans divers degrés de nudité et d'attitudes provocantes ont été prises dans sa chambre en utilisant seulement une webcam.

On sait peu de choses à propos de sa véritable identité, si ce n'est que de nombreuses sources[Lesquelles ?] s'accordent à dire que c'est une lycéenne argentine née en 1984.

Maxim Argentine a fait référence à elle comme étant « Mirna Lavagna, la fille illégitime du ministre argentin au Guatemala », étudiante à l'Université de Buenos Aires.

D'autres[Qui ?] affirment que son vrai nom est Julieta Machado ou Julieta Córdoba, étudiante en ingénierie système à l'Université de Moron à Buenos Aires, en Argentine, et qu'elle habite à Laferrere. Il semblerait qu'elle fit des défilés de mode quand elle était plus jeune et que c'est cela qui l'a poussé à tenter de devenir célèbre en montrant ses formes sur Internet[réf. nécessaire].

Une renommée mondiale

Elle a connu une renommée mondiale lorsque ses photos ont été distribuées et téléchargées massivement sur Internet. De nombreuses personnes, dont Howard Stern, l'ont sacrée Best Ass on the Internet (« Le plus beau cul d'Internet ») et Perfect Ass of the Year (« Le cul parfait de l'année »).

En , Maxim Argentine publie un supplément photo de 9 pages sur elle. Elle apparaît ensuite dans le numéro d'août de Maxim États-Unis, qui la présente également sur son site[5].

En dépit de ses apparitions dans Maxim, et selon ses propres déclarations[6], elle n'est pas intéressée par une carrière de mannequin et a même refusé de nombreuses offres de magazines tels que Playboy et Penthouse.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).