Encyclopédie Wikimonde

Liste d'idiotismes toponymiques français

Aller à : navigation, rechercher

La langue française comprend de nombreux idiotismes liés à la toponymie, généralement intraduisibles mot à mot dans une autre langue car liés aux idées reçues.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

  • Allemagne
    • Une querelle d'Allemand : une querelle sans motif ou de mauvaise foi.
  • Alpes
    • Crétin des Alpes : idiot. Les habitants de régions reculées, montagneuses, sont parfois considérés comme attardés, non civilisés. La maladie du crétinisme peut être dû à une carence en iode, notamment dans les régions montagneuses éloignées de la mer. Ce phénomène, associé à l'endogamie des régions isolées, donna naissance à l'expression « crétin des Alpes ».
  • Amérique
    • La nuit américaine : technique cinématographique qui permet, grâce à une sous-exposition de la pellicule et/ou à l'utilisation d'un filtre, de tourner de jour des scènes, généralement en extérieur, censées se dérouler la nuit.
    • Avoir un oncle d’Amérique : bénéficier d'une aide financière de la famille éloignée.
    • Le quart d’heure américain : moment, dans une soirée, où les femmes invitent les hommes.
  • Angleterre
    • filer à l’anglaise : s'éclipser discrètement (en Angleterre on dit « filer à la française » mais aussi « filer à l'indienne »).
    • une anglaise : boucle de cheveux longs sur les tempes.
    • capote anglaise : préservatif (French letter outre-Manche).
    • clef anglaise
    • les Anglais débarquent : avoir ses règles.
  • Arabie
    • téléphone arabe : transmission d'une information par le bouche à oreille.

B

  • Bavière
  • Béotie
    • Béotien : être inculte, rustre. Vient de la réputation prêtée par les Athéniens aux habitants de la Béotie.
  • Bérézina
    • C'est la Bérézina : déroute, échec cuisant (à cause de la bataille de la Bérézina). À ce propos, il est à noter que cette expression repose sur une vision subjective de la bataille, qui ne fut nullement une défaite pour la Grande Armée.
  • Bretagne
    • Oncle à la mode de Bretagne : cousin germain du père ou de la mère.
  • Byzance
    • "Ça n'est pas Byzance !" : la situation n'a rien d'enviable. À l'inverse, "C'est Byzance !" veut dire qu'il y a surabondance de biens. Souvent employé sur le mode ironique.

C

  • Canossa
    • Aller à Canossa : aller dans un lieu (ou chercher une occasion) pour se soumettre, faire pénitence ou s'humilier.
Article connexe : Pénitence de Canossa.
  • Capoue
    • Céder aux délices de Capoue : en référence à Hannibal, profiter d'une situation agréable en oubliant son but principal.
  • Caudéran
    • Faire comme à Caudéran : se débrouiller tout seul.
  • Caudrot
    • Arriver de Caudrot : être un idiot. Expression girondine, faisant référence à un maire, au XIXe siècle, ayant fait inscrire sur les bancs du village qu'ils étaient faits pour s'asseoir.
  • Chine
    • C'est du chinois ! : je n'y comprends rien.
    • Se polir le chinois : se masturber.
    • Chinoiser : faire des difficultés par esprit de chicane, discuter en ergotant.
    • chinoiserie: formalités minutieuses et complications puériles et inutiles.

D

  • Damas
    • trouver le chemin de Damas : en référence à la conversion de saint Paul, se convertir. Au figuré, changer d'opinion à la suite d'un événement, qu'on qualifie ainsi.
  • Désert
    • Faire la traversée du désert : pour une personne célèbre, avoir une absence de la scène médiatique pendant une période relativement longue et de façon non intentionnelle.

E

  • Écosse
    • Être radin comme un Écossais : avarice poussée à l'extrême.
    • Prendre une douche écossaise : se faire surprendre de façon désagréable.
  • Épinal
    • Une image d'Épinal : une vision emphatique, traditionnelle et naïve, qui ne montre que le bon côté des choses.
  • Espagne
    • Bâtir des châteaux en Espagne : rêver de projets fantastiques, qui ne se réaliseront pas.
    • Une auberge espagnole : auberge où chacun apporte son propre repas et, par extension, repas où chacun apporte ce qu'il souhaite manger.
    • Parler français comme une vache espagnole : parler très mal le français (à l'origine : parler français comme un Basque l'espagnol (comme un Basque parle l'espagnol)).
    • Une branlette espagnole : pratique sexuelle consistant à la masturbation d'un pénis en érection entre une paire de seins.

F

France

  • De France et de Navarre : de partout.

G

  • Garonne
    • C'est comme pisser dans la Garonne : faire quelque chose sans obtenir de résultat.
  • Gravelotte
  • Grèce
    • Aller se faire voir chez les Grecs : être éconduit, synonyme d'être envoyé sur les roses ou d'aller se faire cuire un œuf.
    • Aux calendes grecques : Dans un temps indéterminé, voire jamais, pour l'éternité, les calendes n'existant que chez les Romains.

H

I

  • Italie
    • Parler comme un Italien : parler vite en agitant ses mains dans tous les sens.
    • Faire une italienne : répéter un texte, en ne faisant pas les déplacements.
    • Un café italien, ou "un italien" : un café avec très peu d'eau, donc très fort.
  • Israël
    • C'est de l'hébreu : je n'y comprends rien.

J

  • Jarnac
    • Coup de Jarnac : un coup habile porté à un adversaire et obtenu par surprise, dont le succès provient de son caractère inédit. Souvent interprété à tort comme un acte de trahison ou de fourberie. Provient d'un duel judiciaire où l'un des protagonistes, Guy Chabot de Jarnac, moins habile aux armes que son adversaire, réussit à prendre le dessus en blessant son adversaire à la cheville, par un coup qu'il avait préparé ; le coup a été jugé complètement régulier[1].
  • Judée
    • Faire quelque chose en juif : faire quelque chose seul, sans partager (se dit aussi "en suisse").

K

L

  • Langon
    • Descendre du train de Langon : être un idiot.
  • Lune
    • Être dans la lune : rêver tout éveillé.
    • Décrocher la lune : remporter le plus gros lot.
  • Loches
    • On n'est pas rendu à Loches : On n'est pas sorti de l'auberge. On n'est pas prêt d'arriver. L'objectif n'est pas en vue.

Expression typiquement tourangelle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la route pour rejoindre Loches (RD 943, ex RN 143, dite route de Loches) traversait la ligne de démarcation, Loches étant en zone libre et Tours en zone occupée, ce qui rendait le trajet périlleux.

M

  • Maghreb
    • Téléphone arabe : propagation rapide d'une nouvelle par le bouche à oreille.
  • Marseille
    • C'est la sardine qui a bouché le port de Marseille : une histoire à dormir debout, une galéjade, une exagération. Vient d'un épisode réputé authentique, où un navire appelé "la Sartine" aurait coulé à l'embouchure du Vieux-Port, provoquant son obstruction.
  • Mer
    • Ce n'est pas la mer à boire : ce n'est pas difficile.
  • Mexique
    • Une armée mexicaine : organisation pléthorique et inefficace, dont la structure hiérarchique comprend un surnombre de chefs et supérieurs.
  • La rue Michel
    • Ça fait la rue Michel : ça fait le compte. De la rue Michel-le-Comte à Paris. Expression forgée par les commerçants des anciennes Halles, situées à proximité, pour conclure une petite transaction si l'acheteur n'avait pas tout à fait la somme demandée par le vendeur.
  • Montagne
    • Être capable de déplacer des montagnes : Être capable de faire de grandes choses.
    • Faire battre des montagnes : Déclencher des histoires à problèmes.
    • La montagne accouche d'une souris : un événement annoncé comme majeur se révèle être insignifiant.
    • En faire une montagne : avoir une réaction excessive. Utilisé généralement dans une forme négative ("On ne va pas en faire une montagne").

N

  • Naples
    • Traiter à la mode napolitaine : sodomiser.
    • Voir Naples et mourir : accomplir un désir dont la réalisation semble tellement nécessaire et suffisante, qu'au-delà la vie perd tout son sens. Souvent employé sur le mode ironique.
    • le mal de Naples : nom donné à la Syphilis au début de l'épidémie.
  • Navarre
    • De France et de Navarre : de partout.
  • Nord
    • Perdre le Nord : perdre le sens des réalités.
  • Normandie
    • Faire une réponse de Normand : ne dire ni oui ni non, ou ... ça dépend.

O

  • Ouest
    • Être à l'ouest : être désorienté, fatigué, fou.

P

  • Pamparigouste
    • Partir / envoyer à Pamparigouste : idiotisme provençal et languedocien qui signifie aller dans un endroit lointain, inaccessible, ou pour envoyer promener les importuns.
  • Paris
    • Avec des si on met Paris en bouteille : à force de faire des hypothèses on peut tout imaginer.
    • Paris ne s'est pas fait en un jour : une réalisation importante nécessite d'y passer un temps important.
  • Parthie
    • La flèche du Parthe : Trait verbal piquant lancé alors qu'on se retire. Les Parthes étaient de redoutables archers à cheval qui, en se repliant, tiraient par surprise une dernière flèche en se retournant, qui ne pouvait riposter sur un ennemi déjà hors de portée.
  • Pérou
    • Ce n'est pas le Pérou : ce n'est pas très reluisant (le Pérou étant ici assimilé à l'Eldorado).
  • Pétaouchnok
    • « Je suis allé à Pétaouchnok » : Je suis allé dans un lieu paumé et lointain.
  • Plan-les-Ouates
    • C'est à Plan-les-Ouates ! : idiotisme de la région de Genève qui désigne un endroit lointain.
  • Pologne
    • Saoul comme toute la Pologne, saoul comme un Polonais : les Polonais ont la réputation de boire beaucoup d'alcool. Cette expression viendrait d'une réflexion de Napoléon. Averti de la bravoure exceptionnelle déployée par les lanciers polonais à la bataille de Wagram, mais également du fait qu'ils auraient largement abusé de l'alcool, Napoléon se serait exclamé : "Ah ! s'ils pouvaient tous être saouls (c'est-à-dire braves) comme des polonais !"
    • Plombier polonais : Symbole du dumping social intracommunautaire selon Philippe de Villiers et les anti-européens lors de la campagne référendaire de 2005. Expression largement reprise par la suite sur le mode ironique.
  • Pontoise
    • Revenir de Pontoise : être hébété, déconfit, décontenancé.
  • Portugal
    • Avoir les portugaises ensablées : être dur d'oreille (plus généralement, les portugaises désignent les oreilles en argot).
  • Prusse
    • Travailler pour le roi de Prusse : faire quelque chose en pure perte. Allusion à la guerre de Succession d'Autriche au cours de laquelle la France, alliée à la Prusse, n'avait tiré aucun avantage de sa victoire.

Q

R

  • Rome
    • Tous les chemins mènent à Rome : quelle que soit la direction prise, on arrive au but recherché.
    • Un travail de Romain : un travail colossal.
    • Rome ne s'est pas faite en un jour : une réalisation importante nécessite d'y passer un temps important.
  • Rubicon
    • Franchir le Rubicon : se lancer irrévocablement dans une entreprise aux conséquences risquées.

En référence à César qui décida de franchir le Rubicon pour prendre le pouvoir à Rome. Louis-Napoléon Bonaparte avait donné à son plan de coup d'Etat du 2 décembre 1851 le nom de "Rubicon".

  • Russie
    • Cigarette russe : biscuit sec roulé en forme de cigarette.
    • En baver (vulg. en chier) comme un Russe (comme des Russes pour plusieurs personnes) : avoir beaucoup de difficultés.
    • Jouer à la roulette russe : avec un revolver qui ne contient qu'une seule balle, on fait tourner le barillet et on appuie sur la détente, le canon sur la tempe. Par extension, prise de risque inconsidérée et inutile.

S

  • Suisse
    • À la suisse : d'une manière qui évoque l'efficacité, le confort ou la solidité prêtés aux Suisses et à leurs réalisations.
    • Boire comme un Suisse (vieilli): boire beaucoup.
    • Boire, manger, fumer en Suisse : boire, manger, fumer, seul et en cachette.

T

  • Tataouine
    • Tataouine-les-Bains : lieu isolé et lointain ; cette ville du sud de la Tunisie abritait un bagne célèbre du temps du Protectorat français en Tunisie où l'on affectait les bataillons disciplinaire de la Légion française, et prêta son nom à la planète de Luc et Anakin Skywalker imaginée pour la saga cinématographique Star Wars de George Lucas.
  • Terre
    • Avoir les pieds sur Terre : garder le sens des réalités.
    • Se faire prendre les culottes à terre : être surpris en mauvaise posture (Québec).
  • Trafalgar
  • Turquie
    • Être fort comme un Turc : être très fort.
    • Tête de Turc : souffre-douleur, personne victime de moqueries.
    • Bander comme un turc: avoir une très forte érection.

U

V

  • Venise
    • Voir Venise et mourir : l'accomplissement d'un désir fait que plus rien d'autre n'aura de sens dans la vie.
  • Vesoul
    • "T'as voulu voir Vesoul..." : être déçu après avoir placé de faux espoirs en quelque chose.

W

  • Waterloo
    • « c'est Waterloo » : Se dit de quelque chose qui part en débandade.

X

Y

Z

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).