Encyclopédie Wikimonde

Liste de principes

Aller à : navigation, rechercher

Cette liste de principes regroupe la plupart des articles ayant le terme « principe » dans leur titre et qui peuvent traiter de concepts de sciences humaines, sociales, naturelles ou formelles.

Philosophie

  • un principe, est une source, un fondement, une vérité première d'idées ou d'autres choses ;
  • un principe premier, en philosophie et dans les domaines qui lui empruntent cette notion, désigne un concept, une force ou un dogme, considéré comme cause fondamentale de tous les autres éléments que le domaine traite dans ses discours ;
  • le principe de nirvana est un concept utilisé par Sigmund Freud pour désigner un principe du fonctionnement psychique : la tendance du psychisme à ramener le plus bas possible, toute excitation et toute quantité d'énergie qu'elle soit interne ou externe ;
  • le principe de complémentarité est une approche philosophique aux phénomènes apparemment contradictoires de la mécanique quantique ;
  • le principe de non-nuisance (Harm principle) est un principe de philosophie politique et morale énoncé par John Stuart Mill dans son ouvrage De la liberté (1859) ;
  • le principe de raison suffisante, en philosophie, veut que jamais rien n'arrive sans qu'il y ait une cause ou du moins une raison déterminante ;
  • le principe du double effet, en philosophie, vise à expliquer dans quelles circonstances il est permis de commettre une action ayant à la fois de bonnes et de mauvaises conséquences ;
  • le principe de charité consiste à attribuer aux déclarations d'autrui un maximum de rationalité ;
  • le principe de continuité suggère que, dans la nature, les choses changent graduellement ;
  • le principe de l'indiscernabilité des identiques stipule que si deux entités sont identiques, alors elles possèdent toutes leurs propriétés en commun ;
  • le principe de cohérence de Novikov permet de résoudre le problème des paradoxes liés au voyage dans le temps ;
  • le principe d'indépendance du substrat (d'indépendance du support) est une réponse possible au problème corps-esprit proposée par Nick Bostrom ;
  • le principe de Gulliver est un concept imaginé par le philosophe Michel Onfray ;
  • le principe de non-agression, avec le concept de droit naturel, est selon Murray Rothbard le principe fondamental du libertarianisme ;

Logique

  • le principe d'explosion, ou principe de Pseudo-Scotus, est une loi de logique selon laquelle n'importe quel énoncé peut être déduit à partir d'une contradiction ;
  • le principe d'identité affirme qu'une chose, considérée sous un même rapport, est identique à elle-même ;
  • le principe d'identité des indiscernables stipule que si deux particuliers possèdent les mêmes propriétés, alors ils sont identiques ;
  • le principe d'économie, de simplicité, de parcimonie, ou rasoir d'Ockham (d'Occam), stipule que les hypothèses les plus simples sont les plus vraisemblables ;
  • le principe de bivalence, en logique, énonce que toute proposition P ne peut avoir qu'une et une seule des deux valeurs de vérité ;
  • le principe du tiers exclu (du milieu exclu), en logique formelle, soutient que, pour toute proposition p, l'une ou l'autre parmi cette proposition p et sa négation non-p est vraie, c'est-à-dire que la disjonction « p ou non-p » est vraie ;
  • le principe de Kerckhoffs exprime que la sécurité d'un cryptosystème ne doit reposer que sur le secret de la clef.
  • le principe de non-contradiction énonce que si une proposition p est vraie, sa négation non-p est forcément fausse ;

Sociologie

  • le principe de symétrie, dans l'étude sur les sciences, est une recommandation méthodologique portant sur la manière d'aborder la dynamique des sciences ;
  • le principe de parité, a pour projet de lutter contre une disparité tant dans le domaine de la représentativité dans les institutions que dans le montant des salaires ;
  • le principe de Peter (syndrome de la promotion Focus) est une loi empirique relative aux organisations hiérarchiques ;
  • le principe de Dilbert est une version aggravée et humoristique du principe de Peter ;
  • les principes de Peel sont un ensemble de principes que Robert Peel a développé pour définir une force de police éthique ;
  • les principes de Sullivan constituent un code de bonne conduite pour les entreprises étrangères établies en Afrique du Sud dans les années 1970-1980 ;
  • le principe de Riepl concerne les formes émergentes de médias de masse dans la communauté scientifique germanophone ;
  • le principe d'asymétrie des idioties (loi de Brandolini), spécifie que la désinformation a un avantage important, car rétablir la vérité est particulièrement coûteux ;

Religion

  • le principe d'accommodement est l'organisation de l'Église catholique romaine sur le modèle des institutions romaines dans la Rome antique ;
  • le principe régulateur du culte est une expression apparue au XXe siècle, utilisée pour désigner une doctrine, partagée par les calvinistes et les anabaptistes, concernant la façon dont le second commandement du Décalogue et les autres parties de la Bible organisent le culte public ;
  • le principe d'Al-Takeyya (ou taqîya) est une pratique consistant à dénier ou cacher sa foi sous la contrainte, afin d'éviter tout préjudice ;
  • les principes de foi du judaïsme sont établis comme soutènements fondamentaux inhérents à l'acceptation et à la pratique du judaïsme ;

Linguistique

  • les principes A, B et C, donnant les conditions précises spécifiant si un certain type de nom peut ou non apparaître à un endroit donné ;
  • le principe du moindre effort articulatoire (relâchement articulatoire), est une tendance générale constatée dans l'évolution des langues par laquelle certains traits phonétiques et oppositions phonologiques peu pertinents tendent à « s'user » ou à disparaître ;
  • le principe de projection, en linguistique générative, permet de rendre compte de l'hypothèse selon laquelle les propriétés lexicales déterminent la forme syntaxique ;

Musique

Politique

  • les principes de la guerre sont des lois générales régissant les confrontations entre forces armées ;
  • le principe de subsidiarité est une maxime politique et sociale selon laquelle la responsabilité d'une action publique doit être allouée à la plus petite entité capable de résoudre le problème d'elle-même ;
  • le principe de suppléance veut que si des problèmes excèdent les capacités d'une petite entité à les résoudre, l'échelon supérieur a alors le devoir de la soutenir, dans les limites du principe de subsidiarité ;
  • le principe des nationalités, suggère qu'État et nation doivent coïncider dans les groupements politiques ;
  • le principe d'une seule Chine est une position politique de la République populaire de Chine selon laquelle la Chine est Une et unie ;
  • le principe d'impartialité était une politique de la Commission fédérale des communications américaine (1949-1987) ;

Économie

Droit

  • le principe d'égalité énonce que tout individu doit être traité de la même façon par la loi ;
  • le principe de la présomption d'innocence énonce que toute personne est innocente tant que sa culpabilité n'a pas été prouvée ;
  • le principe de la séparation des pouvoirs est le fait dans la constitution d'un État de distinguer certaines fonctions ou missions de l'État, et d'en confier l'exercice exclusif à différents corps de ce dernier ;
  • le principe de constitutionnalité veut que la Constitution d'un État soit la norme suprême au sein de son ordre juridique ;
  • le principe de la division par moitié, en droit fiscal, est souvent considéré comme le bouclier fiscal allemand ;
  • le principe de la vulnérabilité de la victime, en droit de la responsabilité civile, prescrit qu'une personne doit indemniser une victime même si le préjudice est anormalement grave ;
  • le principe de personnalité des peines, en droit pénal, veut qu'on ne peut condamner une personne pour un fait punissable qu'elle n'a pas elle-même commis ;
  • le principe de proportionnalité, en droit, peut avoir de nombreux sens selon les législations mais est de façon générale un principe d'adéquation des moyens à un but recherché ;
  • le principe de nécessité, en droit, correspond à la conception qu'une norme ne cherchera à s'appliquer que si aucune autre solution ne peut être trouvée ;
  • le principe du contradictoire (de la contradiction), en droit, signifie que chacune des parties a été mise en mesure de discuter l'énoncé des faits et les moyens juridiques que ses adversaires lui ont opposés ;
  • le principe du préjudice écologique est un principe juridique récent, en cours d'introduction dans le droit civil, via le droit de l'environnement ;
  • le principe pollueur-payeur veut que les frais résultant des mesures de prévention, de réduction de la pollution et de lutte contre celle-ci doivent être supportés par le pollueur, il a été adopté par l'OCDE en 1972 et figure dans l'Acte unique européen de 1986 ;
  • le principe de précaution est formulé, dans un sens autre que scientifique, pour la première fois en 1992 dans le Principe 15 de la Déclaration de Rio : en France, la loi Barnier de 1995 précise que la France a ajouté à la définition de Rio les notions de réaction proportionnée et de coût économiquement acceptable.
  • le principe du cassis de Dijon en Suisse consiste en une série de dispositions de la loi fédérale sur les entraves techniques au commerce, introduites en 2010 et inspirées du principe de reconnaissance mutuelle du droit européen ;
  • le principe d'égalité et de non-discrimination est une clef de voûte des droits fondamentaux en Belgique ;
  • le principe de dialogue, en droit constitutionnel canadien, considère que l'examen judiciaire des législations fait partie d'un dialogue entre les législatures et les tribunaux ;
  • les principes fondamentaux reconnus par les lois de la Fédération canadienne sont des principes de valeur constitutionnelle dégagés par la Cour suprême dans une conception extensive du texte constitutionnel du 17 avril 1982 ;

Droit français

Droit européen

  • le principe d'attribution est l'un des principes fondamentaux du droit de l'Union européenne disant que toutes ses compétences lui sont volontairement conférées par ses États membres ;
  • le principe de primauté garantit la supériorité du droit européen sur les droits nationaux pour tous les actes européens disposant d'une force obligatoire ;
  • le principe de proportionnalité en droit de l'Union européenne veut que la Communauté européenne ne doit pas, dans l'exercice de ses compétences, faire plus que ce qui est nécessaire pour atteindre ses objectifs ;
  • le principe du cassis de Dijon est le nom donné au principe de la reconnaissance mutuelle, par les États membres de l'Union européenne, de leurs réglementations respectives, en l'absence d'harmonisation communautaire ;
  • le principe de subsidiarité en droit de l'Union européenne vise à privilégier le niveau inférieur d'un pouvoir de décision aussi longtemps que le niveau supérieur ne peut pas agir de manière plus efficace ;
  • le principe du pays d'origine, en droit européen, établit à quelle réglementations doit se soumettre un prestataire dans le cadre de la fourniture transfrontalière de services ;
  • le principe de disponibilité vise à la simplification des échanges d'information et de renseignements entre les services répressifs des États membres de l'Union Européenne ;

Droit international

  • le principe de l'intangibilité des frontières (ou uti possidetis juris), en droit international, concerne le tracé des frontières après un conflit ou l'indépendance d'un pays ;
  • les principes de Nuremberg sont formulés en 1950 par la Commission de Droit International, sur demande de l'Assemblée générale des Nations unies ;
  • le principe d'autodétermination des peuples est issu du droit international et énonce que chaque peuple à le choix de déterminer la forme de son régime politique indépendamment de toute influence étrangère ;
  • le principe de l'égalité des races a été proposé par le Japon en 1919 pour être incorporé la Charte de la Société des Nations ;
  • les principes de Yogyakarta traitent de l'application du droit international des droits de l'Homme en matière d'orientation sexuelle et d'identité de genre ;
  • les principes de Jogjakarta en action est un mouvement international relatif aux principes de Jogjakarta ;

Informatique

  • le principe de moindre surprise (de surprise minimum), sert à éviter à l'utilisateur, de la façon la plus simple possible, toutes les (mauvaises) surprises ;
  • le principe de robustesse (de Postel), énonce : « Soyez tolérant dans ce que vous acceptez, et pointilleux dans ce que vous envoyez » ;
  • le principe de bout-à-bout, est un principe central de l'architecture du réseau Internet ;
  • les principes du logiciel libre selon Debian sont un ensemble de critères définissant précisément le sens de l'expression « logiciel libre » pour les développeurs de la distribution GNU/Linux Debian ;

Programmation

  • le principe de Huffman, est une règle informelle pour concevoir les constructions syntaxiques d'un langage informatique et pour écrire des programmes en un langage informatique donné ;
  • le principe de responsabilité unique, en programmation orientée objet, affirme qu'une classe devrait avoir seulement une seule raison pour la modifier ;
  • le principe de substitution de Liskov, en programmation orientée objet, est une définition particulière de la notion de sous-type ;
  • le principe ouvert/fermé, en programmation orientée objet, affirme qu'une classe doit être à la fois ouverte (à l'extension) et fermée (à la modification) ;
  • le principe de localité, correspond à une observation des programmes actuels et regroupe différents types de localités ;

Médecine et pharmacologie

  • le principe de signature est une méthode empirique d'observation du monde des plantes médicinales répandue en Europe, de l'Antiquité jusqu'au XVIIIe siècle, selon laquelle la forme et l'aspect des plantes est à rapprocher de leurs propriétés thérapeutiques ;
  • le principe de plaisir est un concept central en psychanalyse, opposé au principe de réalité.
  • le principe de Dale, en science neuronale, spécifie que toutes les connexions synaptiques d'un neurone effectuent la même tâche vers les autres cellules, sans considération de la nature de ces-dernières ;
  • un principe actif est un composant d'un médicament qui possède un effet thérapeutique (voir aussi la Liste de principes actifs) ;

Biologie

  • le principe de Bateman, est une théorie selon laquelle les femelles investissent en général plus d'énergie que les mâles dans la production de la descendance.
  • le principe du handicap, en biologie évolutive, explique comment l'évolution a développé des solutions permettant aux animaux d'émettre des signaux « honnêtes » et dignes de confiances entre individus qui auraient tout intérêt au contraire à bluffer et se tromper entre eux ;
  • le principe du premier réviseur, en zoologie, est l'un des principes directeurs du Code international de nomenclature zoologique ;
  • le principe de Gause (d'exclusion réciproque, d'exclusion compétitive, de Volterra-Gause) en écologie, est un principe de dynamique des populations basé sur une expérience de Gause réalisée en 1934 sur des paramécies.
  • le principe de Hardy-Weinberg est une théorie de génétique des populations, qui postule qu'au sein d'une population (idéale), il y a équilibre des fréquences allélique et génotypique d'une génération à l'autre ;

Géologie

  • le principe de recoupement, en datation relative, énonce qu'un événement géologique qui provoque un changement dans la géométrie des roches est postérieur à la dernière strate qu'il affecte et antérieur à la première strate non affectée ;

Mathématiques

  • le principe d'inclusion-exclusion (de Moivre) permet en mathématiques combinatoires d'exprimer le nombre d'éléments d'une réunion finie d'ensembles finis ;
  • le principe de Dirichlet énonce l'existence d'une fonction u(x) solution de l'équation de Poisson ;
  • le principe de compositionnalité, en mathématiques, sémantique, et philosophie du langage, établit que la signification d'une expression complexe est définie par les significations des expressions la composant, et par les règles employées pour les combiner.
  • le principe de Wardrop énonce que pour chaque couple d'origine–destination, les chemins utilisés ont le même coût généralisé et celui-ci est inférieur aux coûts des chemins non utilisés ;
  • le principe des bergers (lemme des bergers) est une propriété combinatoire ;
  • le principe des tiroirs de Dirichlet affirme que si n chaussettes occupent m tiroirs, et si n > m, alors au moins un tiroir doit contenir strictement plus d'une chaussette ;
  • le principe variationnel d'Ekeland garantit l'existence de solutions presque optimales à certains problèmes d'optimisation ;
  • le principe local-global consiste à essayer de reconstituer une information sur un objet global à partir d'informations sur des objets locaux associés ;
  • le principe fondamental d'Ehrenpreis joue un rôle très important dans la théorie des systèmes d'équations linéaires aux dérivées partielles à coefficients constants ;
  • le principe d'entropie Page d'aide sur l'homonymie caractérise notamment le degré de désorganisation ou de manque d'information d'un système ;
  • le principe d'entropie maximale sert à représenter une connaissance imparfaite d'un phénomène par une loi de probabilité ;
  • le principe de Cavalieri (méthode des indivisibles), est une méthode de calcul d'aire et de volume ;
  • le principe de grandes déviations, en théorie des probabilités, concerne le comportement asymptotique de queues de suite de loi de probabilités ;
  • le principe de Laplace correspond à l'aphorisme : « Le poids des preuves doit être proportionné à l'étrangeté des faits » ;

Analyse

Physique

  • un principe physique est une loi physique apparente, qu'aucune expérience n'a invalidée jusque-là bien qu'elle n'ait pas été démontrée, et joue un rôle voisin de celui d'un postulat en mathématiques.
  • un principe variationnel (de Hamilton) est un principe physique s'exprimant sous une forme variationnelle et duquel de nombreuses propriétés peuvent être déduites ;
  • le principe d'Archimède, ou poussée d'Archimède, est la force que subit un corps plongé dans un fluide soumis à un champ de gravité ;
  • le principe d'action-réaction, (des actions réciproques, mutuelles ou troisième loi de Newton), énonce que les actions de deux corps l'un sur l'autre sont toujours égales et dans des directions contraires ;
  • le principe d'inertie, ou première loi de Newton, est la tendance d'un corps à conserver sa vitesse dans un mouvement rectiligne uniforme ;
  • le principe de Bernoulli énonce que dans le flux d'un fluide, une accélération se produit simultanément avec la diminution de la pression ;
  • le principe de Curie (de symétrie) affirme que « Lorsque certaines causes produisent certains effets, les éléments de symétrie des causes doivent se retrouver dans les effets produits » ;
  • le principe de Hund, en physique atomique, sert à déterminer quel est le terme spectroscopique fondamental de l'atome considéré ;
  • le principe de Landauer est relatif à la limite théorique basse de consommation d'énergie d'un système physique de calcul ;
  • le principe de Le Chatelier, ou loi générale de modération, en physique-chimie, énonce que « lorsque les modifications extérieures apportées à un système physico-chimique en équilibre provoquent une évolution vers un nouvel état d'équilibre, l'évolution s'oppose aux perturbations qui l'ont engendrée et en modère l'effet » ;
  • le principe de Mach, en physique théorique, est une conjecture selon laquelle l'inertie des objets matériels serait induite par « l'ensemble des autres masses présentes dans l'univers », par une interaction non spécifiée.
  • le principe de Pascal, en mécanique des fluides, énonce que dans un liquide la pression est la même en tout point du liquide de même profondeur ;
  • le principe de Torricelli, en mécanique des fluides, établit que le carré de la vitesse d'écoulement d'un fluide sous l'effet de la pesanteur est proportionnel à la hauteur de fluide située au-dessus de l'ouverture par laquelle il s'échappe du cylindre qui le contient ;
  • le principe de conservation exprime qu'une propriété mesurable particulière d'un système physique reste constante au cours de l'évolution de ce système ;
  • le principe de d'Alembert, en mécanique analytique, affirme que l'ensemble des forces de contrainte d'un système ne travaille pas lors d'un déplacement virtuel ;
  • le principe de la coupure (de la coupe) est un procédé utilisé en résistance des matériaux pour déterminer les contraintes lorsqu'un objet se déforme ;
  • le principe de localité (de séparabilité), en physique, veut que des objets distants ne peuvent avoir une influence directe l'un sur l'autre ;
  • le principe de moindre action est l'hypothèse physique selon laquelle la dynamique d'une quantité physique peut se déduire à partir d'une unique grandeur appelée action ;
  • le principe de relativité affirme que les lois physiques s'expriment de manière identique dans tous les référentiels inertiels ;
  • le principe de superposition, en physique, stipule que pour tous les systèmes linéaires la réponse causée par deux ou plusieurs stimuli est la somme des réponses qui seraient causées individuellement par chaque stimulus ;
  • le principe des puissances virtuelles (des travaux virtuels), en mécanique, postule un équilibre de puissance dans un mouvement virtuel ;
  • le principe fondamental de la dynamique (ou deuxième loi de Newton) découle du principe des puissances virtuelles qui en est une formulation duale ;
  • le principe fondamental de la statique exprime les conditions d'équilibre d'un solide indéformable dans un référentiel ;
  • les principes de la thermodynamique régissent la thermodynamique :

Physique quantique

  • le principe d'Aufbau, ou règle de Klechkowski ou de Madelung, est une méthode empirique qui décrit l'ordre de remplissage des électrons dans les sous-couches d'un atome ;
  • le principe Franck-Condon est une loi de spectroscopie et de chimie quantique qui explique l'intensité des transitions vibroniques.
  • le principe d'exclusion de Pauli affirme que les électrons ne peuvent pas se trouver au même endroit dans le même état quantique ;
  • le principe d'incertitude (de Heisenberg), ou principe d'indétermination, énonce qu'il existe une limite à la précision avec laquelle on peut connaître simultanément deux propriétés physiques en mécanique quantique ;
  • le principe de correspondance établit que le comportement quantique d'un système peut se réduire à un comportement de physique classique dans certains cas ;
  • le principe de superposition quantique, en mécanique quantique, indique qu'un même état quantique peut posséder plusieurs valeurs pour une certaine quantité observable ;
  • le principe holographique, en physique théorique, est une conjecture spéculative dans le cadre de la théorie de la gravité quantique ;
  • le principe totalitaire de Gell-Mann, en mécanique quantique, s'énonce ainsi : « Tout ce qui n'est pas interdit est obligatoire » ;
  • le principe variationnel en physique quantique est utilisé pour optimiser les fonctions d'onde approchées ;

Optique

  • le principe de Huygens-Fresnel est un principe utilisé en optique permettant entre autres de calculer l'intensité dans les phénomènes de diffraction et d'interférence ;
  • le principe de Fermat décrit la forme du chemin optique d'un rayon lumineux ;
  • le principe de Babinet est un théorème portant sur la diffraction ;

Cosmologie

  • le principe anthropique affirme que l'Univers est nécessairement compatible avec l'existence de l'être humain de par l'existence même de celui-ci ;
  • le principe cosmologique, formulé par Albert Einstein en 1917, est l'hypothèse selon laquelle l'Univers est spatialement homogène ;
  • le principe cosmologique parfait, prolongement du précédent, énonce que l'Univers est identique à lui-même en chacun de ses points et à toutes les époques ;
  • le principe de Copernic (de banalité) est le postulat selon lequel il n'y a pas de point de vue privilégié dans l'Univers ;
  • le principe de médiocrité, en cosmologie et philosophie, veut que la situation de la Terre et de ses habitants est « médiocre » (au sens de moyen, dans la moyenne, sans sens péjoratif) dans l'Univers ;

Chimie

  • les principes (ou substances vraies), en alchimie, sont des compléments de genres théoriques à la théorie antique des éléments ;
  • le principe HSAB ou concept acide-base de Pearson, est très utilisé en chimie pour expliquer la stabilité des composés, les vitesses des réactions, etc. ;
  • le principe des dosages (des titrages), en chimie, permet de déterminer la concentration dans une solution ;
  • le principe de Bodenstein (approximation des états quasi stationnaires) est une hypothèse en physique, chimie et cinétique chimique ;
  • le principe de Hess, en thermochimie, est basée sur la propriété de l'enthalpie d'être une fonction d'état ;

Autres

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).