Encyclopédie Wikimonde

NTI (radio)

Aller à : navigation, rechercher
NTI
Description de l'image Logo_NTI_2019.png.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social 5, rue des Jardins
44310 Saint-Philbert-de-Grand-Lieu
Slogan « La Nouvelle Tendance »
Langue Français
Statut Radio privée de catégorie A
Historique
Création
Diffusion hertzienne
FM  Oui
RDS  Oui : __N_T_I_
DAB+  Oui (Loire-Atlantique)
Diffusion câble et Internet
ADSL  Oui
Streaming  Oui : live NTI
Podcasting  Oui : podcast NTI

NTI (initiales de « Nouvelle Tendance incontournable »), anciennement nommée Turbulence Radio, est une radio de musique électronique émettant sur la FM en Loire-Atlantique.

Ses locaux sont situés à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu en Loire-Atlantique, à 25 kilomètres au sud de Nantes.

Historique

Tout commence en 1986, création de l'association C.A.M.P (Centre d'animation Musicale Philibertin) par son fondateur Hervé Cloarec. Turbulence est alors une radio musicale généraliste seulement diffusée sur le canton de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu[1][source insuffisante]. En 1992, Turbulence Radio est autorisée à émettre sur la bande FM par le C.S.A (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) et élargit sa couverture de diffusion grâce à l'implantation d'un pylône situé à 3 km de ses studios.

En , Turbulence Radio change de format et devient NTI (La Nouvelle Tendance Incontournable)[2] à destination des 15/35 ans. NTI se transforme alors[réf. nécessaire] en radio thématique qui diffuse essentiellement de l'electro, de la dance et de la makina[1][source insuffisante] ; c’est d’ailleurs celle-ci en 2004 qui fait grimper l'audience de NTI[réf. nécessaire].

En 2010, NTI adhère à la FRAP (Fédération des Radios Locales des Pays de la Loire) qui est composée de 23 radios locales réparties sur les cinq départements que compte la région Pays de la Loire[pertinence contestée]. Le , le président de la radio Michel Josnin meurt d'une rupture d’anévrisme[3] à l'âge de 42 ans. Un mois après lors d'une émission en hommage à Michel, les auditeurs apprennent le nom de la personne qui reprend la présidence de la radio : c'est son frère Philippe Josnin. En 2014, NTI devient la première radio associative de la Loire-Atlantique.

En 2015 et 2016, NTI participe au « test » de la diffusion en R.N.T (Radio numérique terrestre) sur Nantes et Saint-Nazaire (future norme de diffusion qui remplacera dans quelques années la bande FM)[réf. souhaitée]. En , la radio célèbre ses 15 ans d'existence[4]. En , à l'occasion de Journée mondiale de la radio orchestrée par l’Unesco, la radio effectue une journée portes ouvertes[2]. En , NTI change de slogan « La Nouvelle Tendance » remplace « Mix and Dance ». En , NTI est sélectionnée en DAB+ sur la zone de Nantes. Depuis le , NTI diffuse en DAB+ sur la zone de Nantes (Loire-Atlantique)[5][source insuffisante].

Chiffres

NTI compte une vingtaine de bénévoles et un salarié. La radio est financée à 80 % par des subventions dont le Fonds de soutien à l'expression radiophonique, le Conseil départemental de la Loire-Atlantique , la région des Pays de la Loire ainsi que la mairie de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu et à hauteur de 20 % par la publicité.

NTI émet sur la fréquence 93,4 FM (1) sur un bassin de 50 km autour de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu ; le secteur du Pays de Retz, le Nord de la Vendée et Nantes.

Identité visuelle (logo)

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Radio NTI 93.4 FM Nantes », sur ecouterradioenligne.com (consulté le ).
  2. 2,0 et 2,1 Brève : « Nantes. Découvrez les coulisses de quatre radios samedi 18 février », sur Ouest-France, (consulté le ).
  3. Turbulence Radio - NTI
  4. « BPM Party sur NTI »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ).
  5. « Les radios en DAB+ à Nantes », sur dabplus.fr/, (consulté le )

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).