Encyclopédie Wikimonde

Nyah Fearties

Aller à : navigation, rechercher
Nyah Fearties
Description de cette image, également commentée ci-après
Nyah Fearties.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Écosse Écosse
Genre musical Rock alternatif, rock indépendant, post-punk, Folk rock, punk rock, musique celtique
Années actives Depuis 1986
Labels Atypeek Music
Site officiel www.nyahfearties.com
Composition du groupe
Membres Davy Wiseman
Stephen Wiseman

Nyah Fearties est un groupe de musique Écossaise, natif du village de Lugton. Au départ le duo des frères Wiseman, composé de Davy et de Stephen a créé un style unique de Celtique folk-punk industriel entre 1982 et 1995.

En combinant la richesse de la musique traditionnelle, de la culture de la narration du comté d'Ayrshire, l'énergie frénétique du punk, l'humour et une instrumentation acoustique ou agrémenté d'objets insolites, le groupe a créé un style particulier et a contribué à la scène folk-punk des années  1980 et  1990, dans un registre proche de The Pogues, avec qui les Nyah Fearties partagèrent souvent la scène.

Les Nyah Fearties s'apparentent autant a des groupes de rock expérimental comme le Velvet Underground ou The Jesus and Mary Chain qu'a des groupes traditionnels de folk acoustique. Le rapprochement avec la scène industrielle comme des groupes comme Einstürzende Neubauten vient de l'utilisation de toutes sortes d'attirails musicale, souvent improvisé et très imaginative.

Dans la liste d'objets détournés en instrument de musique nous trouvons par exemple des poubelles métalliques renversées pour créer la percussion et le rythme, des bidons, caddy ou palette de bois. Également l'utilisation d'un radio K7 jouant des enregistrements d'Andy Stewart, faisant du scratching comme les hip-hop DJ.

Nyah Fearties est souvent décrit comme une sorte d'hybride entre le Folk Celtique Punk, au même titre que The Pogues, et Test Dept., groupe de musique industrielle basée à Glasgow[1].

Pourtant, c'est une analogie est quelque peu trompeuse. Comme Stuart Cosgrove a écrit dans le New Musical Express (14  mars 1987) : « Les Fearties sont plus critiques que les Pogues, leur Écosse n'est pas un endroit glorieux… c'est une nation dont les mythes sont sauvagement démolies… les Nyah Fearties utilisent des percussions recyclées et plus bohème que Test Dept.… »

Nyah Fearties composé à la base du duo Wiseman, a souvent été rejoint, à la fois sur scène dans et dans leurs disques - par un cercle large et variable de musiciens invités, amis et connaissances.

Suite à une performance des Nyah Fearties à l'extérieur du Devonshire Arms Pub à Camden Town (Londres), The Pogues les remarque et parraine le duo avec qui ils font une tournée Française en 1986. En outre, le batteur Andrew Ranken de The Pogues fait une apparition vocale sur le premier album des Nyah Fearties « Tasty Heidfu' »[2] enregistré la même année que cette rencontre.

Au cours d'une carrière de 13 ans à sillonner le monde, les Nyah Fearties ont toujours gardé leurs racines, leur engagement. Ce groupe authentique et original bénéficie maintenant d'un culte fidèle. Même si le groupe n'a fait qu'une apparition live en primetime sur l'émission The Tube de la « British television music programme », et un show pour la BBC Radio Scotland.

Les Nyah Fearties après s'être mis en pause, les deux frères Wiseman ont été réunis dans un autre projet musical Junkman's Choir.

Discographie

Albums

  • A Tasty Heidfu' (1986)
  • Desperation o' a Dyin' Culture (1990)
  • A Keech in a Poke (1994)
  • Skud (1994)
  • Grandpa Craw (1995)
  • A Tasty Heidfu' (2014, Remastering)

EPs

  • Good, Bad and Alkies (1987)
  • Red Kola (1993)

Notes et références

  1. Stuart Cosgrove (New Musical Express: March 14, 1987 page 32)
  2. http://www.discogs.com/Nyah-Fearties-A-Tasty-Heidfu/release/2175702

Lien externe

Source

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).