Encyclopédie Wikimonde

Pierre Lopé Nonce Robert Rodriguez

Aller à : navigation, rechercher
Pierre Rodriguez
Surnom Rodrigo - El Penya
Naissance Marseille, Drapeau de la France France
Activité principale Artiste lyrique
Ténor
Style
Activités annexes Professeur de chant - auteur-compositeur
Années d'activité Depuis 1993
Éditeurs Phono Classics - Season of Mist
Formation C.N.R. de Marseille et Toulon
Distinctions honorifiques Médaille des services militaires volontaires
Site internet http://www.pierre-rodriguez.com

Pierre Rodriguez, de son nom complet Pierre Lopé Nonce Robert Rodriguez - Maïorana (né en à Marseille) est ténor, professeur de chant et un auteur-compositeur français d'origine italo-espagnole.

Biographie

Dès l'âge de 5 ans, son père, fils d'immigrés espagnol qui avait également une voix de ténor de style Fandango lui transmet les premiers rudiments du chant sur des disques de Luis Mariano, Tony Poncet et Juanito Valderrama, au sein de son établissement, un bar de quartier populaire de la Joliette à Marseille où Pierre vécu une partie de son enfance. Du côté maternel se sera plutôt la Tarentelle Sicilienne et Napolitaine. À l'âge de neuf ans, à la suite d'un changement de résidence il se retrouve dans les quartiers nord de sa ville natale ou il grandit. Fortement attiré par la musique en général il pratique divers instruments tels que la batterie, les percussions, la basse, le violoncelle et la guitare flamenca. À la fois jeune sportif, il intègre à cette époque le cercle de l'aviron Marseillais ou il y décroche les titres de champion de France 1987 et vice champion de France 1989 . Quelques années plus tard après une courte scolarité au sein du collège Henri Barnier à Marseille, sur les conseils d'un ami musicien, Pierre présente le concours du conservatoire de Marseille ou il est admis à l'unanimité à l'âge de 19 ans: chant, piano, solfège, histoire de la musique et harmonie. Il y obtient 6 prix de chant : art lyrique, opéra, opéra comique ainsi qu'un diplôme de fin d'études dans la classe de chant du Baryton Claude Méloni. Simultanément à son parcours scolaire, il sort en 1998 chez Musica Lover un album de variété Italienne «Dove vai stasera» sous le pseudonyme de Lorenzo Morgan. Poursuivant toujours ses études musicales, de 2004 à 2005, il est reçu en prix d'excellence au conservatoire de Toulon . De 1993 à 1996, parallèlement à son cursus, il travaille la technique vocale avec Jean Louis Casado-Deveze, élève du Maître Igino Brentegani, qui fut un des professeurs de Luciano Pavarotti, à Milan. De 1996 à 2004, il perfectionne sa technique auprès de Jean Claude Sassone. En 1996, durant une année, il intègre sur Marseille une école de formation professionnelle en musiques actuelles et aux métiers du spectacles (Transit ha-doc). Dans le cadre du conservatoire, Il assiste à de nombreuses master-class, notamment avec le baryton Leo Nucci ou bien encore la soprano Raina Kabaivanska à l'Accademia d'Arte Lirica d'Osimo en Italie. Successivement, Pierre Rodriguez étudie le répertoire lyrique français avec la pianiste Elizabeth Cooper et le chef d'orchestre Giuliano Carella, ancien directeur musical des arènes de Vérone, pour le répertoire Italien, de 2003 à 2004. Tout en exerçant le métier d'artiste lyrique, il coache des chanteurs de hip-hop et de Rock Metal.Il commence d'ailleurs à donner ses premiers cours de chant en 1993 alors qu'il n'a que 20 ans. En mars 2003, Il est engagé par Elizabeth Cooper pour une série de concerts dans le sud de la France et en Italie, comme au Palazzo Alliata de Palerme, accompagné par les musiciens solistes de l'orchestre de l'Opéra de Paris. En octobre 2004, à la suite d'une audition, Renée Auphan, alors directrice artistique de l'opéra de Marseille, lui propose un rôle dans Louise un opéra de Gustave Charpentier. Pierre Rodriguez, débute ainsi sa carrière sur la principale scène lyrique de sa région au côté du baryton José Van Dam, sous la direction du chef d'orchestre Cyril Diederich et dans une mise en scène de Nicolas Joel. En septembre 2007, il participe à la création mondiale de l'ouvrage "Marius et Fanny" d'après les œuvres de Marcel Pagnol et sur une musique de Vladimir Cosma où les rôles titres sont tenues par Roberto Alagna et Angela Gheorghiu. En mai 2006, Gérard Besse, ancien chef d'orchestre de la musique des équipages de la flotte de Toulon lui propose d'enregistrer l'anthologie de la musique militaire française des origines à nos jours. Un disque qu'il enregistre sous le pseudonyme de Lucas Rodriguez. En 2008, Il écrit le texte et la musique de «La République», un hymne dédié à la Gendarmerie Nationale Française, pour chant et orchestre d'harmonie. Enregistré également par les équipages de la flotte de Toulon et édité en 2009 par le label Phono Classics. Auteur de nombreuses méthodes pédagogiques sur le chant dans de divers styles, il se consacre aujourd'hui principalement à l'enseignement de la technique vocale et l'étude des arts martiaux qu'il considère comme particulièrement bénéfique et complémentaire à l'art du chant.

Passages TV

Cinéma

  • " Une épine d'amour " - Long métrage préventif contre les drogues - Rôle du lieutenant Lucas Deltail. Sine Qua Non / Édition Emylia 2011.

Clip vidéo

  • El Lolo y El Penya - Amelia - Phono Classics 2010.

Discographie et méthodes

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).