Encyclopédie Wikimonde

Raid de Kaka Khel

Aller à : navigation, rechercher
Raid de Kaka Khel
Description de l'image Pakistan_KPK_FATA_areas_with_localisation_map.svg.
Informations générales
Date 6 décembre 2009
Lieu District de Lakki Marwat, Khyber Pakhtunkhwa, Pakistan
Issue Victoire pakistanaise
Belligérants
Flag of Pakistan.svg PakistanFlag of Taliban.svg Mouvement des Talibans pakistanais
Commandants
Liaquat Ali KhanInconnu
Pertes
1 tué, 5 prisonniers

Conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan

Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 768 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Le raid de Kaka Khel est une opération des forces de police pakistanaises contre une cellule de Talibans soupçonnée d'être impliquée dans les attentats qui ont frappé le Pakistan en novembre et . Le raid s'est déroulé le dans le village de Kaka Khel, dans le district de Lakki Marwat, non loin de la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan et à environ 20 kilomètres de la frontière avec le Waziristan du Sud. Après une fusillade de 2 heures et une forte résistance des insurgés, les commandos pakistanais parvinrent à abattre un militant islamiste et à en capturer cinq[1]. Sur le site, la police saisit 3 vestes avec explosifs pour attentats suicides, des bombes, des grenades, des lance-roquettes et diverses armes[1].

Cette attaque fait suite à plusieurs assassinats par les Talibans, dans la région du Nord-Ouest, de chefs de tribus qui leur étaient hostiles[1]. Par ailleurs les forces de sécurité pakistanaises ont lancé plusieurs raids dans la journée tuant au total au moins 17 Talibans dont un commandant local, Gul Maula[2].

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 nytimes.com, Pakistan Police Arrest Gang Accused in Bombings, 6 décembre 2009.
  2. dailytimes.com.pk, 17 Taliban killed in military operation, 7 décembre 2009.

Lien interne

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).