Sbyke

Aller à la navigation Aller à la recherche

Le Sbyke ou hybride de BMX et de Skateboard, est composé d'un plateau (planche, « deck », ou « board ») sous lequel est fixé un essieu (dits aussi « trucks ») permettant de maintenir deux roues arrières. Le Sbyke peut servir à se déplacer en roulant sur ses trois roues, mais surtout à réaliser certaines figures (« tricks »), en environnement urbain (appelé « street ») ou dans des parcs spécialisés, les skateparks. Le pratiquant de ces disciplines est dénommé « sbykeur » (ou « sbyker », du terme anglophone). De fait de la position debout qui est très stable, certain assimile le Sbykeur a un centaure[1].

Historique

Le Sbyke a été inventé par Brad Wernli[2] dans son garage. il a ensuite présenté son projet aux frères Wilson qui sont issus du monde des courses automobiles : le NASCAR. Ils ont ensuite amélioré le concept de Brad Wernli pour donner naissance au Sbyke. Le Sbyke a remporté deux récompenses [3]aux États-Unis en 2011, une dans le magazine [Popular Science] catégorie "Wheel Wars" et la seconde a été attribuée par la magazine [Parenting's] "Best in Play". Le Sbyke a été récompensé à la ISPO Brandnew en tant que Finalist secteur urbain en aout 2012. Première participation en France à la Porte de Versailles-Paris pour la Kid-expo. Un salon pour les familles avec des circuits et animations.

Les figures

Depuis 2011 le Sbyke est utilisée pour le freestyle. Cette pratique, qui vient du BMX, est composée de diverses figures (tricks)1 .Le Sbyke étant un mélange du BMX et du skateboard permets au sbykeur de faire les tricks et bien plus :

  • Le Back flip consiste à faire un salto arrière avec le Sbyke
  • Le Front flip consiste à faire un salto avant avec le Sbyke
  • Le 180° consiste à faire un demi-tour en sautant avec le Sbyke
  • Le 360° consiste à faire un tour complet en sautant avec le Sbyke
  • Le Barspin consiste à faire faire un tour complet du guidon en sautant
  • Le Bunny hopconsiste à faire un saut simple avec le Sbyke
  • Le Condor, c'est lorsque au cours d'un saut le Sbykeur attrape le guidon entre les jambes et tend les bras
  • Le Finger whip, c'est lorsque les mains du sbykeur tapent le plateau et le font tourner
  • Le Nothing consiste à lâcher les mains du guidon et à décoller les pieds du plateau pendant un saut
  • Le Scooter flip consiste à faire faire au Sbyke un salto arrière
  • Le Tailwhip consiste à faire tourner la planche de la colonne de direction

Le vocabulaire du Sbyke

Le Sbyke est un sport naissant qui provient des États-Unis, il est donc truffé de termes directement empruntés à l'Anglais, qui n'ont d'ailleurs pas toujours d'équivalent en Français. Le vocabulaire utilisé provient du monde du Skate et du monde du BMX.

Sport extrême ?

Le Sbyke a pris ses origines dans le BMX et le Skateboard qui considéré comme des sport extrêmes. Le Sbyke lui-aussi peut-être considéré comme un sport extrême à la vue des possibilités qu'il offre en termes de figures. Même s'il a été présenté aux X-games en 2012, il peut néanmoins être "rider par tout à chacun. Le Sbyke devient un sport extrême mais aussi un déplacement urbain.

Aspects techniques du Sbyke

Un Sbyke se compose de plusieurs pièces distinctes : la planche, le truck arrière, les roulements à billes, la roue avant 20", le guidon, le frein à main.

La planche

La planche du Sbyke est fabriquée à partir de bois d'érable 10 plis (couches). Cette planche élégante et bien finie (peinture et fabrication à la main) arbore le logo du Sbyke sur le grip (bande antidérapante).

Le truck arrière

Le Sbyke possède une direction arrière breveté « rear-steering » qui permet de tourner d'une façon souple et réactive. Il suffit pour cela d'incliner son corps dans la direction souhaitée avec un degré d'inclinaison plus ou moins prononcé. Le guidon reste fix et stable et ne tourne pas.Le frein est fixé sur le guidon et permets un freinage ralentit. La sensibilité du « truck » peut être réglée selon les poids du Sbykeur et selon les utilisations : pour les skate parks , pour le ride ou juste le deplacement, … en réglant la dureté du ressort. La roue stadard 19" d'un BMX qui se trouve devant, permet de rouler sur des routes avec des petits gravier ainsi donne une stabilité en cas de sol/route humide.

Les roulements à billes

Le Sbyke est équipée de roulements à billes ABEC 7 qui équipent les Skate de haute qualité. Ces roulements permettent une prise de vitesse rapide et un confort de conduite. Les roulements sont facilement à enlever et à nettoyer.

La roue avant

Le Sbyke possède une roue de BMX qui permet de glisser sur des bosses et des fissures ou de réaliser des tricks.

Le guidon

Le guidon du Sbyke est réglable en hauteur et peut donc s'adapter aux enfants comme aux adultes. Deux tailles de guidon existent

Sbykeur professionnels célèbres

Sbykeur adepte Josh Stanley http://www.dailymotion.com/video/xz424m_sbyke-sur-m6_sport

  • Brad Parker ( rideur professionnel du Sbyke issu du monde du Skate)
  • Ricky Carmichael (la légende des moto-cross et supercross mondiaux a lui aussi adopté le Sbyke)
  • Michael Schumacher (le pilote automobile allemand a utilisé le Sbyke dans les paddock du circuit de Formule 1 de Monaco en 2012).

Le sbyke dans les médias

Présentés sur de nombreux plateaux télévisés aux États-Unis, le Sbyke commence à faire son apparition en Europe :

  • Monster-Sound, clip de l'artiste Josh Stanley, sorti en 2012http://www.youtube.com/watch?v=6tXMDSEIG0I .

Le 11 décembre 2012 sur Canal J programm WAZUP, présentation du Sbyke et son concept. Jeu concours sur CanalJ, il y avait 6 Sbykes à gagner.

Notes et références

  1. (en) The Skateboarding's Centaur - Push.ca
  2. (en) The Sbyke story's - Sbyke.com
  3. (en) The Sbyke Award's - LaserDesign.com

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).