Encyclopédie Wikimonde

Tigran Arakelian

Aller à : navigation, rechercher
Tigran Arakelian

Tigran Arakelian né en 1990, est un entrepreneur français d'origine Arménienne.

Biographie

Études

Ancien élève du lycée Fénelon à Lille (France), il est titulaire d'un baccalauréat scientifique. Il décroche ensuite une licence en expertise comptable (DCG) ainsi qu'une licence de Droit à l'Université Lille-II.

Avec des compétences en droit et en comptabilité, il se lance dans les affaires à 21 ans.

Parcours professionnel

Après ses études, il s'installe à Moscou où il ouvre plusieurs restaurants Fish and Chips sous forme de chaînes, totalisant 5 points de ventes, après deux ans d'exploitation, il finit par revendre la chaîne à un homme d'affaires local. De retour en France en 2014, il continue sur la même lignée en ouvrant plusieurs restaurants Fish and Chips, dont une majorité en franchise[1],[2].

Il se reconverti ensuite dans le développement d'applications mobiles, sa nouvelle entreprise se situe à Villeneuve d'Ascq. Son application mobile OutMySphere a pour but mesurer en temps réel l'affluence et l'ambiance dans tout les lieux accueillant du public. La technologie utilisée a fait l'objet d'un dépôt de brevet en Europe, aux États-Unis et au Canada. L'entreprise dispose d'un bureau de représentation à San Francisco (États-Unis) ainsi qu'un bureau au centre de recherche et de développement à Skolkovo (Russie)[3].

Fin 2016, il tente de racheter le Royal Football Club de Tournai (RFCT) évoluant en division 3 Belge. Un protocole d'accord est rapidement établi avec le président du club en place, Philippe Olivier, incluant les garanties financières, bancaires et morales mais les politiques locaux s'y opposèrent, craignant que le club perd son âme "Tournaisienne". Son projet proposait l'agrandissement du stade, la construction d'un centre de formation, l'organisation de concert ainsi qu'une exploitation du complexe sportif existant pour y mettre en place un restaurant gastronomique panoramique[4],[5],[6],[7].

En juillet 2017, malgré l'opposition politique, il est toujours intéressé par le rachat du club RFCT qui éprouve de lourdes difficultés financières[8].

Fin 2017, il lance une Initial coin offering (ICO) en créant la crypto-monnaie MeeTip,[9] celle-ci permet d'offrir des verres à ses amis ou son âme soeur dans l'application mobile OutMySphere ainsi qu'à verser des pourboires aux personnels de son choix.[10] Cette levée de fond en crypto-monnaie lui permet de lever 3,226,597$ en 4 semaines.[11]Match Group, N°1 mondial des sites de rencontre (détenant notamment Tinder et Meetic) avait fait part de son intéressement pour l'application mobile OutMySphere pour sa partie dating (rencontre) et l'a renouvelé lors du lancement de la crypto-monnaie MeeTip et sa blockchain[12].


Cet article « Tigran Arakelian » est issu de Wikimonde Plus.

Notes et références

  1. « Lille : le premier resto 100 % « fish and chips » de la ville s’est ouvert », sur La Voix du Nord,
  2. « Lille : 23 ans, deux restos, des ambitions et des projets plein les cartons... », sur La Voix du Nord,
  3. « OutMySphere »
  4. « Le RFC Tournai en passe d’être racheté par deux Français », sur DHnet,
  5. « Le RFC Tournai, bientôt racheté? », sur Notele,
  6. « Les candidats repreneurs du RFC Tournai: "Nos projets ne sont pas mégalomanes" », sur DHnet,
  7. « Le rachat du RFC Tournai tombe à l’eau », sur Notele,
  8. « Les investisseurs toujours intéressés par le RFCT », sur LaCapitale,
  9. « MeeTip »
  10. (en) « Why to Invest in MeeTip’s Promising ICO? » (https://www.coinspeaker.com/2017/11/04/invest-meetips-promising-ico/), sur Coin Speaker,
  11. (en) « MeeTip – OutMySphere : the international development » (http://altcoinalerts.com/meetip-outmysphere-international-development/), sur Altcoin Alert,
  12. (en) « ICOs: MeeTip, the cryptocurrency of meetings of interest to the Match group (Tinder TM) » (https://bitcoiner.today/en/icos-meetip-the-cryptocurrency-of-meetings-of-interest-to-the-match-group-tinder-tm/), sur Bitcoin.Today,