Trajet de liberté

Aller à la navigation Aller à la recherche

Trajet de Liberté
Présentation
Présidente Zoé Konstantopoúlou
Fondation 2016
Positionnement Gauche radicale
Idéologie
Écosocialisme
Euroscepticisme
Populisme de gauche
Affiliation européenne Parti de la gauche européenne
Groupe au Parlement européen GUE/NGL
Couleurs violet
Site web www.plefsieleftherias.gr

Trajet de liberté (ou Cap sur la liberté, en grec : Πλεύση Ελευθερίας / Pléfsi Eleftherías) est un parti politique de gauche fondé en avril 2016 par Zoé Konstantopoúlou, l'ancienne présidente du Parlement grec[1].

Histoire

Après le référendum de juillet 2015 en Grèce et la conclusion d'un accord entre Aléxis Tsípras et l'Union européenne sur la dette grecque, Zoé Konstantopoúlou s'est distancée de SYRIZA et est devenue la tête de liste des élections législatives de septembre 2015 sous la coalition Unité populaire , un parti issu d'une scission de SYRIZA. Néanmoins, le parti fit un score trop faible (moins de 3 %) pour entrer au Parlement grec.

Le 19 avril 2016, elle annonce la création de Trajet de liberté[2]. Les buts du parti sont : la démocratie, la justice, la transparence, la conservation des droits de l'homme et des droits sociaux, et l'annulation de la dette grecque considérée comme illégitime. Le parti se veut également comme un mouvement populiste de gauche, s'inscrivant dans la lignée des exemples espagnols et français de Podemos et de La France insoumise.

Références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).