Encyclopédie Wikimonde

Volcadiva

Aller à : navigation, rechercher

Volcadiva
Genre Art Lyrique
Lieu Royat, Chamalières, France
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 574 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Période du 1er au 8 juillet
Date de création 1998
Organisateurs Association "Festival des Volcans d'Auvergne"
Direction Bernard Boucheix
Site web volcadiva.com

Le Festival Volcadiva est un festival de chant lyrique créé en 1998 par le peintre baryton Bernard Boucheix[1]. Il a lieu chaque année au cœur de l'Auvergne au pied du puy de Dôme du 1er au 8 juillet au théâtre du casino de Royat à Chamalières.

Historique

De 1998 à 2002, le festival s'est tenu autour de la Chaîne des Puys, essentiellement à Royat mais également, selon les années, à Orcival, Pontgibaud, Saint-Saturnin, Chateaugay, Châtel-Guyon ainsi qu'à l'Abbaye Notre-Dame de Randol.

De 2003 à 2010, la manifestation s'est recentrée du 1er au 8 juillet à Royat pendant 7 ans au Prieuré Saint Léger. Ce dernier en réhabilitation en 2008, la saison s'effectua au casino de Royat.

Depuis 2011, le festival s'est installé au casino de Royat à Chamalières et bénéficie à partir de 2012 de la réouverture de son théâtre[2].

Le théâtre de Royat à Chamalières

Le Théâtre de Royat à Chamalières

Bâti en briques et en bois dans le pur style Napoléon III, le casino Chalet vit le jour en 1873. Entièrement détruit par un incendie en 1919, sa version actuelle fut inaugurée en 1921. Auparavant, en 1891, un théâtre était venu s'y adosser. Construit par l'architecte parisien Théodore Charpentier, le bâtiment proposa une architecture très en vogue à la fin du XIXe siècle en utilisant le fer semblable à celui de la Tour Eiffel lors de l'Exposition universelle de 1889.
Sur le plan artistique, les stations thermales et balnéaires d'Europe recevaient, à la saison estivale, les célébrités les plus en vues sur les scènes parisiennes. Le théâtre de Royat implanté sur la commune de Chamalières accueillit bon nombre de célébrités comme Sarah Bernhardt qui s'y produisit en 1896. Bien des grandes voix de l'Opéra de Paris, des ballets ou de la Comédie Française passèrent dans ces murs. De l'opérette à l'opéra, mais également des grands noms de la chanson française signèrent de leur présence cette scène mythique auvergnate : Maurice Chevalier, Georges Brassens, Charles Trenet... Le spectacle, les jeux, les activités sportives et culturelles étaient indispensables pour retenir une clientèle exigeante et élitiste.
Par la suite, le théâtre fut de plus en plus utilisé pour des projections de cinéma, très en vogue après-guerre, et c'est en 1957 que la salle fut définitivement transformée pour l'exploitation du 7e art. En 1990, le cinéma ferma définitivement ses portes. Il faudra attendre l'inauguration du 26 avril 2012 pour que le théâtre de Royat retrouve ses lettres de noblesse.

Le festival

Ce festival est des rares à offrir exclusivement des récitals aux jeunes artistes lyriques à la carrière prometteuse "rising star" étoiles montantes accompagnées seulement au piano. La particularité est d'offrir également des répertoires variés : chants traditionnels des pays d'origine, chanson française, opéra, opérette, gospel, flamenco, mélodie, lied, comédie musicale, jazz...

Les artistes invités sont de nationalité internationales (Europe, Colombie, Corée, Chine, Russie, Amériques ...). En 2006, le festival a accueilli le premier artiste lyrique chinois soliste indépendant (en dehors d'une troupe) en terre auvergnate. Les récitals durent 1 heure sans entracte[3].

La Colonne de la Voix

La Colonne de la voix est un prix remis chaque année à un artiste lyrique, déjà lauréat de concours internationaux, pour couronner la qualité de son travail.

Trophée Colonne de la Voix Festival Volcadiva

Un exemplaire est conservé ou exposé au :

Lauréats:

  • 1998 : Bernard Boucheix, baryton français
  • 1999 : Monique Borrelli, soprano française
  • 2000 : Ilona Baldo, soprano française
  • 2001 : Jean-Louis Mélet, baryton-basse français
  • 2002 : Gaelle Caro, soprano française
  • 2003 : Lina Faech, soprano lituanienne
  • 2004 : Yumiko Tanimura, soprano japonaise
  • 2005 : Gersende Dezitter, soprano française
  • 2006 : Sandra Milena Diz, soprano colombienne
  • 2007 : Chang-Ham Lim, baryton coréen
  • 2008 : Heng Shi, baryton chinois
  • 2009 : Hye Myung Kang, soprano coréenne
  • 2010 : Eléna Gabouri, soprano russe
  • 2011 : Ai Wu, soprano chinoise
  • 2012 : Woo Yeon Lee, soprano coréenne
  • 2013 : Clémence Barrabé, soprano française.
  • 2014 : Simona Caressa, soprano italienne

Il est gravé sur le trophée: "L'artiste lyrique a posé ses cordes vocales sur le chapiteau de la gloire". Et sur les quatre côtés au pied de la colonne : Grandeur de l'homme, Lyrisme éphémère, Temple des arts et Colonne de la voix.

Comité d'honneur

Le Comité d'honneur est composé chaque année d'une nouvelle personnalité du monde politique ou culturel dans le but de créer une dynamique complémentaire et d'accentuer le rayonnement du festival.

Membres du Comité d'honneur :

Notes et références

  1. Festival Volcadiva 2014 [4]
  2. Au festival Volcadiva, on déclare sa flamme [5]
  3. Festival Volcadiva au casino Royat Chamalières[6]
  4. Auvergne : zoom sur le festival Volcadiva[7]
  5. Festival de Volcadiva[8]
  6. Volcadiva [9]

Références

Cet article « Volcadiva » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).