Yvan Griboval

Aller à la navigation Aller à la recherche
Fichier:Yvan Griboval - Septembre 2012.jpg
Yvan Griboval - Septembre 2012

Yvan Griboval est né le 7 janvier 1957 à Mont-Saint-Aignan (près de Rouen en Seine-Maritime) de Cécile Griboval née Toutain (1924-2012) et de Roger Griboval (1908-1997). Roger Griboval est un peintre impressionniste de l'École de Rouen, réputé pour son talent d'aquarelliste. Fils unique, Yvan Griboval découvre la nature en accompagnant son père peindre sur le motif de ses œuvres : côte haut-normande (de Dieppe à Fécamp) et bords de Seine aux alentours de Rouen. Il passe tous ses week-ends et ses vacances à Saint-Valery-en-Caux, où il est initié très jeune à la pêche en mer et, surtout, à la découverte de l'environnement marin avec les pécheurs côtiers locaux (la famille Beaufour) et à la pratique de la voile de compétition sur Requin.

Carrière

De la voile aux média

Self-made man ayant effectué sa scolarité à Rouen (Institution Join Lambert), Yvan Griboval a marié très tôt ses passions pour la voile et pour les média en conjuguant harmonieusement le métier de sportif professionnel, dès 1975 (régate et course au large) à celui de journaliste-reporter, dès 1979 (presse écrite et TV) dans quelques-uns des plus grands média français : L'Équipe, Agence France-Presse, Voiles & Voiliers, Yachting à Voile / Voile Magazine (Revue officielle de la FFVoile) France Télévision… Yvan Griboval y a exercé les fonctions de journaliste reporter (texte et photo), rédacteur en chef, directeur de publication (presse écrite), présentateur, réalisateur et producteur (TV).

La navigation

Yvan Griboval a exercé la fonction de "skipper d'usine" au début des années 80 pour le compte des Chantiers Bénéteau et occasionnellement pour les chantiers Jeanneau et Kirié, pour lesquels il a remporté bon nombre de classiques françaises : Semaine de La Rochelle, Semaine de Marseille, Course Croisière Edhec, etc. Yvan Griboval a couru plusieurs courses transatlantiques pour le compte des Chantiers Bénéteau : Twostar sur First, La Rochelle - La Nouvelle Orléans sur Maison Phénix, Transat en Double sur Maison Phénix III, où il s'est classé deuxième ou troisième dans sa classe. Engagé dans la Route du Rhum 82 sur Maison Phénix II, toujours un voilier Bénéteau, il a été contraint à l'abandon sur panne de pilote automatique.

Whitbread 1985-86

Yvan Griboval a participé à la victoire de L'Esprit d'Équipe aux côtés de Lionel Péan dans la Whitbread[1] 1985-86 (devenue Volvo Ocean Race) la Course autour du Monde en équipage. Cette victoire acquise par la France en 1986 a seulement été renouvelée en 2012 (Franck Cammas et son équipage sur Groupama)

Le tournant vers la communication

Yvan Griboval a mis ensuite son expérience et ses compétences au service des entreprises dès 1987-88, pour les guider dans leurs démarches de communication événementielle fondées sur l'exploitation du Nautisme en général et de la Voile, de ses compétitions, de ses champions, en particulier.

Des concepts novateurs

Dans ce cadre, Yvan Griboval a développé des méthodes originales de médiatisation des événements sur lesquels il intervient, offrant ainsi à ses partenaires une exposition média optimisée. Il a accompagné ainsi ses clients et partenaires sur quelques-uns des plus célèbres événements de voile sportive : America's Cup, Volvo Ocean Race (ex-Whitbread), courses transatlantiques, championnats du Monde, Tour de France à la Voile, etc.

SailingOne

Yvan Griboval est fondateur et président de la société SailingOne (SAS)[2],[3]depuis sa création (décembre 1994) suite à la reprise de la société KL Organisation à la création de laquelle il a été associé en 1990, avant de l'acquérir ensuite, en décembre 1992 et de la transformer.

Trophée des Champions

Vingt-trois ans de partenariat

Yvan Griboval a créé le Trophée des Champions de Voile en 1990 à la demande de Pierre et Antoine Legris pour le compte du Chantier KL Nautique. Dès sa première édition, la version française de cet événement a pris le nom de Trophée Clairefontaine[4],[5],[6] grâce au partenariat mis en place au printemps 1990 avec le groupe papetier éponyme (Groupe des Papeteries de Clairefontaine). Cet événement a lieu tous les ans depuis, à la mi-septembre. Créé à La Trinité-sur-Mer, le Trophée Clairefontaine a également été organisé au Cap d'Agde, à Valence (Espagne) et à La Grande Motte[7],[8]. D'autres Trophée des Champions ont été organisés à Marseille, Cadiz (Espagne) et Beyrouth (Liban). Le Trophée des Champions est une marque propriété de SailingOne, déposée auprès de l'INPI. Tous les droits en sont réservés. Ces droits sont gérés exclusivement par SailingOne.

Un concept inédit

Les quatre éléments fondamentaux du Trophée des Champions sont :

1- Réunir de célèbres champions issus de disciplines différentes de la voile internationale ;
2- Leur confier à chacun le même matériel spécialement conçu et exclusivement utilisé pour cela : le catamaran SailingOne 25 imaginé par Yvan Griboval, conçu par le Cabinet Van Peteghem - Lauriot-Prévost et mis au point par Patrick Tabarly et Serge Madec ;
3- Réaliser des compétitions très courtes (8 à 10 min) aux règles spécifiques et uniques, près de promontoires naturels au contact du public, pour créer un spectacle gratuit compréhensible par tous ;
4- Mettre en scène ces compétitions dans le but d'en faire un spectacle facile à utiliser et à retransmettre par les médias.

Yvan Griboval est reconnu comme un des premiers concepteurs et réalisateurs d'événements de voile-spectacle (dès 1990) transformant ce sport aux compétitions parfois absconses en de véritable show nautiques, mais sans pour autant affaiblir, bien au contraire, l'aspect purement sportif. Ses innovations ont été reprises avec succès par bon nombre d'organisateurs pour donner naissance à différents circuits de multicoques : Championnat D35 sur le Lac Léman, Extreme Series et AC45 World Series dans le monde entier, etc.

Programme OceanoScientific

En novembre 2006, Yvan Griboval conçoit le Programme OceanoScientific[9],[10] pour le compte de SailingOne. Le Programme OceanoScientific [11]est l'ensemble des activités destinées à permettre à la communauté scientifique internationale et au GIEC* d'enrichir ses connaissances au sujet des causes et des conséquences du changement climatique, grâce à la collecte répétée de données de qualité à l'interface océan - atmosphère, notamment sur des routes maritimes peu ou pas explorées scientifiquement, par toutes sortes de navires mais surtout par des voiliers ; sous l'égide de la JCOMM, la Commission Technique Mixte OMM** - COI*** d'Océanographie et de Météorologie Maritime de l'ONU. OceanoScientific est une marque propriété de SailingOne, déposée auprès de l'INPI. Tous les droits en sont réservés. Ces droits sont gérés exclusivement par SailingOne.

* Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC)

** Organisation météorologique mondiale (OMM)

*** Commission Océanographique Intergouvernementale de l'UNESCO (COI - UNESCO) GIEC, OMM et COI sont des agences spécialisées des Nations Unies (ONU)

Autres références au Programme OceanoScientific[12],[13],[14],[15]

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).