Encyclopédie Wikimonde

Breizh-Info

Aller à : navigation, rechercher

Breizh-Info était un hebdomadaire réputé proche des autonomistes bretons. Il fut fondé par Charlie Grall et il était dirigé par Martial Ménard. Sa parution a cessé en avril 2001.

Depuis septembre 2013, un site web d'extrême-droite administré par une association localisée à Nantes a repris ce nom. Il diffuse des communiqués concernant la Bretagne en mettant l'accent sur les sujets politiques, économiques et culturels. Une rubrique intitulée "La Bretagne Orange Mécanique", en référence au livre de Laurent Obertone, recense des faits divers parfois inventés[1].

Son directeur de la publication est Philippe Le Grand. Parmi ses rédacteurs figurent Yann Vallerie, candidat de Jeune Bretagne aux cantonales de Fouesnant en 2011[2] soutenu par le Bloc identitaire ainsi que Louis-Benoît Greffe, auteur du site Breizh Journal et remarqué pour l'agression d'un prêtre catholique à Orléans en mars 2014[3].  

Breizh Info appartient à un réseau de sites identitaires parmi lesquels figure également Nice Provence Info et se qualifiant de « presse quotidienne régionale de réinformation »[4]. Il fait notamment la promotion d'une émission vidéo de Jean-Yves Le Gallou, fondateur du Club de l'Horloge, ancien responsable du Front national, puis du MNR et auteur du site "Observatoire des journalistes et de l'information" (Ojim).  

Journalistes de l'hebdomadaire

Liens externes

Cet article « Breizh-Info » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).