Encyclopédie Wikimonde

Éric Moreau

Aller à : navigation, rechercher

Éric Moreau, né en 1964 à Lille, est un ingénieur, physicien et mathématicien français, professeur des universités de classe exceptionnelle à l'Université de Toulon. Il est connu pour ses importantes contributions en traitement du signal, théorie de l'information, analyse de données, apprentissage automatique et le développement des méthodes mathématiques associées.

Biographie

Éric Moreau a fait ses études à l'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) où il obtient un diplôme d'ingénieur en 1989. Il poursuit ses études à l'ENS de Cachan et devient agrégé de physique appliquée en 1990[1],[2]. En 1995 il soutient une thèse de doctorat (sous la direction d'Odile Macchi) à l'Université Paris XI en traitement du signal sur les méthodes d'apprentissage en séparation de sources (en)[1],[3],[2].

Tout d'abord élève-professeur à l'ENS de Cachan (1989—1991), puis allocataire-moniteur normalien à l'IUT d'Orsay de 1991 à 1994, et enfin ATER (Attaché temporaire d'enseignement et de recherche) à l'Université Paris 6 de 1994 à 1995, il rejoint l'ISITV (école d'ingénieurs de l'Université de Toulon) en 1995, en tant que maître de conférences (1995—2001), puis professeur des universités (depuis 2001). Il est actuellement professeur des universités de classe exceptionnelle à SeaTech, une école d'ingénieurs de l'université de Toulon[1],[4],[2].

Éric Moreau a été le premier directeur de SeaTech (2015—2020), membre élu du Conseil national des universités (2007—2015) et membre de la commission permanente de la CDEFI (2017—2020)[1],[2].

Éric Moreau est l'auteur de plus de 150 travaux de recherche dans les domaines du traitement du signal, de la séparation de sources (en), de la théorie des télécommunications, de l'analyse de données, de l'apprentissage automatique et du développement des méthodes mathématiques associées (en particulier, les décompositions conjointes de matrices et de tenseurs, les statistiques d'ordre supérieur, ainsi que les techniques adaptatives non-supervisées pour les processus stochastiques non-stationnaires)[4],[5]. Il a entre autres écrit Blind Identification and Separation of Complex-valued Signals[6] (Wiley, 2013) avec Tülay Adali (en) portant sur les techniques de la séparation aveugle de sources (en) pour les signaux complexes.

Éric Moreau est aussi membre senior de IEEE en section traitement du signal[4].

Notes et références

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans package.lua à la ligne 80 : module 'Module:Bases/architecture' not found.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).