Encyclopédie Wikimonde

Ahmed Iraqi

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Ahmed Iraqi, né le à Tanger, est un chercheur universitaire et activiste humanitaire marocain[1].

Il enseigne à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger et à l'ESCA École de Management à Casablanca[2].

Il est le Président-Directeur général d'APSOPAD International[3],[4],[5], ONG humanitaire à but non lucratif qu'il a fondé en 2012. Il préside également depuis 2014, le centre de recherches internationales et stratégiques (CENTRIS) où il mène, en qualité de chercheur, des recherches en Géopolitique et en Géoéconomie. Ses recherches ainsi que ses publications[6],[7],[8] portent principalement sur les relations Maroc-Afrique[9],[10],[11],[12],[13],[14].

Biographie

Formation

Ahmed Iraqi est titulaire d'un Doctorat en relations économiques internationales de l'université Abdelmalek Essaâdi. Il a suivi un double cursus universitaire en sciences de gestion et en droit économique qu'il a parachevé par l'obtention d'un Master en Droit économique et du commerce international à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger et d'un DCESS en management et administration des affaires de l'école nationale de commerce et de gestion de Tanger. Entretemps, il a étudié à l'Académie de Droit international de La Haye.

Engagement humanitaire

En 2012, il fonde APSOPAD International[15]. Au fil des années, cette organisation qu'il préside devient l'une des principales ONG humanitaires intégralement bénévole au Maroc[16],[17],[18],[19] et le principal établissement pourvoyeur de formations dans les métiers de l'action sociale à travers ses organismes affiliés, l'Institut APSOPAD[20] et l'Académie de Leadership social[21] dont il est le directeur. De même, il dirige au sein de la même ONG un laboratoire de recherche en innovation sociale (LABRIS APSOPAD)[22] dont l'objectif est de promouvoir la recherche action dans le domaine humanitaire ainsi que l'incubation de projets à fort impact social[23].

Publications

Livres à titre d'auteur

Articles connexes

Références

  1. L'Harmattan, « Ahmed Iraqi », sur https://www.editions-harmattan.fr
  2. « Ahmed Iraqi », sur https://scholar.google.fr
  3. APSOPAD International, « Mot du président », sur https://apsopad.org
  4. Social Net Link, « Ahmed Iraqi, PDG d’APSOPAD: « la transformation digitale, une nécessité pour toute organisation humanitaire » », sur https://www.socialnetlink.org
  5. Informateur, « Ahmed Iraqi, PDG d'APSOPAD International: "l'avenir de l'aide humanitaire réside dans la complémentarité institutionnelle" », sur informateur.info, (consulté en 14/ février 2021)
  6. Ahmed Iraqi, « L’ investissement direct étranger en tant que facteur géopolitique du Soft Power marocain en Afrique : réflexion interprétative », Journal of international law and international relations,‎ (ISSN 2341-0868, lire en ligne)
  7. Ahmed Iraqi, « Les apories structurelles en Afrique en tant que facteurs répulsifs des investissements directs étrangers : Clivage entre afro-optimisme et afro-pessimisme », Revista de Estudios Fronterizos del Estrecho de Gibraltar,‎ (ISSN 1698-1006, lire en ligne)
  8. Haut Commissariat au Plan, Centre national de documentation, « L’articulation de la dimension sécuritaire et religieuse dans la politique étrangère du Maroc en Afrique subsaharienne : Branding religieux à double face », sur http://www.abhatoo.net.ma
  9. Estelle Maussion, « Maroc-Afrique : « Les principaux concurrents du royaume sont Pretoria, Alger et Paris » », sur https://www.jeuneafrique.com
  10. Norbert Gaillard, « Géopolitique des investissements marocains en Afrique », sur http://politique-etrangere.com
  11. Ahmed Iraqi, « L’articulation de la dimension sécuritaire et religieuse dans la politique étrangère du Maroc en Afrique subsaharienne : Branding religieux à double face », International Journal of Innovation and Applied Studies,‎ (ISSN 2028-9324, lire en ligne)
  12. Eugène Berg, « Livre - Géopolitique des investissements marocains en Afrique », sur https://www.revueconflits.com
  13. Google Books, « Géopolitique des investissements marocains en Afrique », sur https://books.google.co.ma
  14. Jeune Afrique, « Maroc-Afrique : « Les principaux concurrents du royaume sont Pretoria, Alger et Paris » », sur https://www.msn.com
  15. Hajjar EL HAÏTI, « Le club social de l’École Hassania des travaux publics tient son 6e forum social », Le Matin,‎ (lire en ligne (https://lematin.ma/journal/2021/club-social-lecole-hassania-travaux-publics-tient-6e-forum-social/355108.html))
  16. Le Petit Journal, « Une ONG humanitaire marocaine dessine le plus grand drapeau du monde » (https://lepetitjournal.com/casablanca/une-ong-humanitaire-marocaine-dessine-le-plus-grand-drapeau-du-monde-283911), sur https://lepetitjournal.com
  17. برلمان كوم, « تنفيذا لاستراتيجية المغرب الإنسانية.. منظمة دولية تدمج عشرات المهاجرين في المجتمع عبر تكوينات » (https://www.barlamane.com/%d8%aa%d9%86%d9%81%d9%8a%d8%b0%d8%a7-%d9%84%d8%a7%d8%b3%d8%aa%d8%b1%d8%a7%d8%aa%d9%8a%d8%ac%d9%8a%d8%a9-%d8%a7%d9%84%d9%85%d8%ba%d8%b1%d8%a8-%d8%a7%d9%84%d8%a5%d9%86%d8%b3%d8%a7%d9%86%d9%8a%d8%a9/), sur https://www.barlamane.com
  18. Sahibzada Ateeq, « Socio-Economic integration program for 100 Sub-Saharan migrants » (https://newspakistan.tv/socio-economic-integration-program-of-100-sub-saharan-migrants/), sur https://newspakistan.tv
  19. Le Journal de Madagascar, « L'ONG APSOPAD International intègre socio-économiquement 100 migrants subsahariens résidants à Tanger » (https://www.journalmadagascar.com/long-apsopad-international-integre-socio-economiquement-100-migrants-subsahariens-residants-a-tanger/), sur https://www.journalmadagascar.com
  20. APSOPAD International, « Institut APSOPAD » (https://apsopad.org/institut-apsopad), sur https://apsopad.org
  21. APSOPAD International, « Académie de leadership social » (https://apsopad.org/academie-apsopad), sur https://apsopad.org
  22. APSOPAD International, « Recherche » (https://apsopad.org/recherche), sur https://apsopad.org
  23. (ar) خالد آيت ناصر Aljazeera, « "ديجي غيرلز".. فتيات يبدعن في التكنولوجيا والبرمجة بالمغرب » (https://www.aljazeera.net/news/miscellaneous/2019/6/25/%D8%AF%D9%8A%D8%AC%D9%8A-%D8%BA%D9%8A%D8%B1%D9%84%D8%B2-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%BA%D8%B1%D8%A8-%D8%AA%D9%83%D9%86%D9%88%D9%84%D9%88%D8%AC%D9%8A%D8%A7-%D8%A8%D8%B1%D9%85%D8%AC%D8%A9), sur https://www.aljazeera.net
  24. Géopolitique des investissements marocains en Afrique : Entre intérêt économique et usage politique, Paris, L'Harmattan, (ISBN 978-2-343-19360-1) 
  25. Le Maroc et l'Afrique : ébauche nostalgique d’une histoire multiséculaire et pluridimensionnelle, Paris, Édilivre, (ISBN 9782414365098) 
  26. La stratégie du Maroc en Afrique subsaharienne : Diplomatie polymorphe, EUE, (ISBN 978-613-8-48039-6) 

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).