Ardavan Amir-Aslani

Aller à la navigation Aller à la recherche
Ardavan Amir-Aslani
Description de l'image Ardavan Amir-Aslami.JPG.
Naissance (57 ans)
Téhéran
Nationalité Français
Activité principale
Avocat, essayiste

Ardavan Amir-Aslani, né le à Téhéran (Iran), est un avocat franco-iranien. Il est cofondateur du cabinet Cohen Amir-Aslani. Il est l’auteur d’essais et d'ouvrages traitant de relations internationales et de géopolitique du Moyen-Orient.

Biographie

Études

Ardavan Amir-Aslani fait ses études à l’American School of Paris (Saint-Cloud)[réf. nécessaire] puis à l’université Paris II Panthéon-Assas et l'université Panthéon-Sorbonne où il obtient, en 1993, un doctorat en droit[1] privé sur l’étude comparative du régime juridique des contrats de concessions pétrolières en droit anglais et nord-américain des affaires.

Famille

Sa mère est perse et son père est azéri[2]. Sa famille est originaire de Khoy, ville située dans la province de l'Azerbaïdjan occidental[3]. Jafar Pishevari, politicien iranien ayant mené un mouvement séparatiste en Azerbaïdjan iranien sous l'influence de l'URSS, est l'un de ses grands-oncles[4].

Son frère[réf. nécessaire], Arsia Amir-Aslani, docteur ès Sciences, est enseignant-chercheur en sciences de gestion. Il est professeur de stratégie et directeur de programme de l’Advanced Master biotechnology and pharmaceutical management à Grenoble École de management[5].

Vie privée

Ardavan Amir-Aslani maîtrise le persan et le turc, ses langues maternelles. Il a par la suite maîtrisé l'anglais et le français au gré de ses études et de son arrivée en France à l'âge de 14 ans[2],[6].

Il affectionne la fréquentation des clubs privés[7],[8] et fait notamment partie du Rotary Club de Paris, qu'il préside pour l'année 2022-2023[9].

Il est aussi passionné par la chasse[10], qu'il pratique notamment au domaine de Chambord.[11]

Parcours professionnel

Carrière juridique

Ardavan Amir-Aslani est avocat au sein du cabinet d’avocats d’affaires Cohen Amir-Aslani[12], dans lequel il dirige les départements de droit international et de conseil aux États. Il intervient tant en conseil qu'en contentieux, dans différents domaines du droit[13].

Dans le cadre du conseil des États, il a notamment représenté :

  • l’Indonésie dans le cadre de la taxation de l’huile de palme[14].
  • la République de Djibouti contre Total (entreprise) alors condamné pour des rejets d’hydrocarbures en mer[15].
  • le sheikh Isa Bin Ali al-Khalifa, membre de la famille royale de Bahreïn, blanchi après avoir été accusé de corruption dans l’affaire Alba (Aluminium Bahrain)[16].
  • la République d’Irak, depuis 2005 (saisie du yacht de l’ex dictateur Saddam Hussein[17], et reconstitution de son patrimoine culturel)[18].
  • Faouzi Lamdaoui, ancien conseiller à la diversité du Président de la République François Hollande, devant le tribunal correctionnel de Paris [19],[20].

Il a par ailleurs conseillé de grands groupes publics ou privés, comme PSA[21] ou Vinci Airports[22], lors de transactions transnationales ou pour des opérations de fusion et d'acquisitions[13].

Il est l’un des principaux avocats de Johnny Hallyday jusqu’à sa mort, puis celui de la veuve du rockeur, Laeticia Hallyday, dans l’affaire concernant l’héritage du chanteur[23].

En 2017 et 2019, il est classé parmi « les 30 avocats les plus puissants de France » par le magazine GQ[24],[25].

Enseignement et recherche

Ardavan Amir-Aslani est expert en géostratégie du Proche Orient et en théologie comparée[26],[27].

Il a été chargé de cours de droits anglais et nord-américain à l’université François-Rabelais de Tours[1]. Il est conférencier à l’École de guerre économique.

Il est le fondateur de l’« Association des Orientalistes de France », de la Fondation Minou Amir-Aslani hébergé à l’Institut de France, et ancien Président de la Chambre de Commerce France-Azerbaïdjan[28].

Intelligence économique

Ardavan Amir-Aslani fut membre du comité stratégique d'Avisa Partners de 2016 à 2019, un cabinet de conseil spécialisé dans l’intelligence économique, la cybersécurité et les affaires publiques. Ce cabinet aurait mené des investigations dans le cadre de la succession de Johnny Hallyday[29], ce qui a depuis été démenti par ses dirigeants[30].

Publications

Ouvrages

  • Le siècle des défis : Grands enjeux géostratégiques internationaux, Editions de l’Archipel, 2021 (ISBN 9782809841688)
  • Le Pakistan, de l’empire des Moghols à la République islamique, Editions de l’Archipel, 2019 (ISBN 9782809826142)

Articles

Par ailleurs, il est l’auteur d’une centaine d’articles sur le droit des affaires en général et le droit international en particulier[31].

Distinctions

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Prisma Média, « Ardavan Amir-Aslani - La biographie de Ardavan Amir-Aslani avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le )
  2. 2,0 et 2,1 « Géopolitique du droit international | | CLES : Notes d'Analyse Géopolitique », sur notes-geopolitiques.com (consulté le )
  3. Ils se sont tant aimés... L'affaire Johnny telle qu'on ne vous l'a jamais racontée, Albin Michel,  
  4. Iran, le sens de l'Histoire, Editions du Moment, , p. page 55 
  5. « Grenoble Ecole de Management », Grenoble Ecole de Management,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Stéphane Butticé, « Ardavan Amir-Aslani, de Téhéran au barreau de Paris », sur Gentleman Chemistry, (consulté le )
  7. Ardavan Amir-Aslani, « Les clubs, un luxe à la française? », sur Carnets du luxe, (consulté le )
  8. Par Brice Perrier Le 23 juin 2019 à 12h22, « A Paris, plongée dans des clubs au genre très masculin », sur leparisien.fr, (consulté le )
  9. Nathalie DUBOURG, « Le mot du Président du Rotary Club de Paris », sur Site Internet du Rotary Club de Paris (consulté le )
  10. Chloé Enkaoua, « Le bureau de... Ardavan Amir-Aslani », LJA Magazine,‎
  11. Ils se sont tant aimés, Albin Michel,  
  12. « Ardavan Amir-Aslani : "En Iran, on va droit dans l'impasse" », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. 13,0 et 13,1 « Ardavan Amir-Aslani Cercle K2 », sur Cercle K2 (consulté le )
  14. « Pourquoi la France hésite à taxer davantage l'huile de palme - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le )
  15. Aziz Zemouri, « Djibouti condamne Total », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. (en-GB) « Bahraini sheikh denies corruption allegations », sur Financial Times, (consulté le )
  17. « Ardavan Amir-Aslani, l'homme qui défend l'héritage de la veuve Hallyday », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. Marc Fourny, « Ardavan Amir-Aslani : de la Perse à Johnny », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. « La procédure judiciaire visant Faouzi Lamdaoui annulée », FR,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. « Argenteuil : la procédure contre l'ex-conseiller de Hollande annulée », leparisien.fr,‎ 2015-11-17cet20:08:00+01:00 (lire en ligne, consulté le )
  21. « Ardavan Amir-Aslani. Le droit de défendre », Le Telegramme,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. « Commerce avec l'Iran: Bruxelles propose "une usine à gaz" », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. Marine Madelmond, « Qui est Ardavan Amir-Aslani, l'avocat de Laeticia Hallyday, qui conseillait Johnny Hallyday depuis des années ? », Gala.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. « Les 30 avocats les plus puissants de France », GQ France,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « Les 30 avocats les plus puissants de France », sur GQ France (consulté le )
  26. « Ardavan Amir-Aslani : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le )
  27. « Interview – Maître Ardavan Amir-Aslani : «L’Algérie a abandonné son rôle international au début des années 1980» - Algérie Patriotique », sur www.algeriepatriotique.com (consulté le )
  28. « Ardavan Amir-Aslani « Le fait religieux est partout dans les relations internationales » », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le )
  29. Léna Lutaud, Ils se sont tant aimés..., Albin Michel,  
  30. Prisma Média, « Les sulfureuses fréquentations de Johnny et Laeticia Hallyday : pourquoi « un accident n'étonnerait pas » - Gala », sur Gala.fr (consulté le )
  31. « Géopolitique du droit international – CLES : Notes d'Analyse Géopolitique », sur notes-geopolitiques.com (consulté le )
  32. « Légion d'honneur promotion 2017 », sur legiondhonneur.fr
  33. Décret du 14 novembre 2013 portant promotion et nomination [lire en ligne (page consultée le 2018-11-27)] 

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 287 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).