Arolde

Aller à la navigation Aller à la recherche
Arolde
Nom de naissance Zoé Jadoul
Naissance
Nivelles (Belgique)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson française
Instruments Synthétiseur et Boîte à rythmes
Labels Brute Productions
Site officiel http://www.arolde.com/

Arolde, de son vrai nom Zoé Jadoul, est une auteure-compositrice-interprète belge née à Nivelles le [1].

Biographie

Formée aux arts plastiques à l'École de recherche graphique à Bruxelles, Zoé Jadoul débute comme chanteuse du groupe alternatif Les Brochettes, groupe culte[2] underground belge francophone.

En 2000, elle se lance dans une carrière solo sous le nom d’Arolde, nom de scène choisi en hommage au film Harold et Maude de Hal Ashby. Elle remporte le Concours circuit 2000/2001[3],[4].

Remarquée pour ses musiques minimalistes[5] et ses textes décalés — entre fraîcheur et surréalisme[6] —, Arolde développe sur scène un univers féérique[7] et ludique[8], mêlant music-hall et théâtre d'ombres[9]. Elle effectue depuis 2000 de nombreux concerts en Belgique (entre autres aux Francofolies de Spa et au Festival de Dour), au Québec (17e Coup de coeur francophone), en Suisse (notamment au Chat Noir à Genève), en Roumanie et en France.

Réalisatrice radio

Depuis 2010, Zoé Jadoul réalise et produit des émissions régulièrement diffusées sur Radio Campus et Radio Panik à Bruxelles[10](notamment Radio Qui ? Qui ? réalisée avec des enfants, Les Roussepétards et Superdirect, série d'émissions réalisées avec des personnes en situation de handicap, ou encore La cellule radiophonique, série réalisée en milieu carcéral).

Entarteuse

La première apparition de Zoé Jadoul sur scène sous le pseudonyme de Arolde remonte au à l'occasion du gala montréalais des Pâtissiers sans Frontières[11]. Elle participe aux côtés de Noël Godin à divers entartages dont celui d'Hélène Rollès (Hélène et les Garçons) à Forest National et celui d'Arielle Dombasle à l'aéroport de Nice.

Discographie

Avec Les Brochettes
  • Scandale à l'hôpital, (Autoproduction, Cassette, 1991)
  • Sous mes bandages, des cicatrices (Brute Production, CD, 1993)
  • Les Joies Du Bricolage (Autoproduction, Cassette, 1996)
  • Disco Novo (Brute Production, CD, 1997)
  • Robot Mixer (Brute Production, EP vinyl, 1999)

Filmographie

Arolde a joué dans des films de Jean-Jacques Rousseau.

Notes et références

  1. « Soit, mais encore », Fiche biographique, sur www.arolde.com, Suzanne Laflèche ASBL (consulté le ).
  2. Jacques de Pierpont, Podcast "Fume c’est du belge #08", 17'50", Radio Rectangle, Bruxelles, 25 Juin 2018, "J'avoue que je voue un culte à ce groupe mené par deux filles, Frédérique au clavier Casio et Zoé au chant, Zoé qui adore chanter des choses affreuses sur un ton enfantin et espiègle".
  3. Luc Lorfèvre, « De belles nuits au Botanique », La Dernière Heure,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Arolde, la récente lauréate du Concours Circuit de la Communauté française »
  4. « Arolde gagne le Concours-Circuit », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Sylvain Cormier, « 17e Coup de coeur francophone - De la poigne et du poignet », Le Devoir,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Claude Demelenne, « Tremblez, voici Arolde ! », Le Journal du Mardi,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Almo, « Arolde, une claque dans la tronche », Du belge sur tes tartines,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Sylvie Bourguignon, « Changeons le monde avec Arolde ! », En marche,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. CDF, « Chansons pour un monde meilleur », La Capitale,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Carte blanche, « Dans les oreilles de Zoé Jadoul », Les Carnets de Syntone, Revue de l'écoute n°7,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Noël Godin, Entartons, entartons les pompeux cornichons !, Paris, Flammarion, (ISBN 978-2-08-068546-9), p. 239 Document utilisé pour la rédaction de l’article 

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).