Encyclopédie Wikimonde

Association de soutien à l'armée française

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). L'association de soutien à l'armée française (ASAF) est une association reconnue d’utilité publique créée en 1983. Son but est de « contribuer à ce que la Défense soit toujours une priorité pour l’État et que l’armée demeure au cœur de la Nation ».

Objectifs

L’ASAF vise à développer chez les Français une culture de défense en agissant essentiellement dans les domaines éducatif et culturel. En particulier, l'association cherche à sensibiliser, en priorité, les jeunes, aux questions de Défense et au devoir de Mémoire. L'ASAF s'exprime sur tous les sujets de défense et la place de la France dans le monde[1]. Elle s’exprime annuellement devant la commission de la Défense et coopère directement avec de nombreux organismes du ministère des Armées[2].

Organisation

Son Président est le général Henri Pinard-Legry[3],[4].

Poursuite contre Radio France

La diffusion sur France Inter de la chanson antimilitariste La médaille de Renaud entraîna une plainte de l’Association de soutien à l'armée française envers Radio France et son président Michel Boyon, jugeant les paroles offensantes pour l'armée française et les anciens combattants. En septembre 1997, le tribunal correctionnel de Paris relaxa le prévenu, considérant que la chanson contenait effectivement des offenses envers l’armée mais que seul le ministre de la Défense pouvait intenter des poursuites[5],[6].

Références

  1. « Quint-Fonsegrives. Les soutiens de l'armée française se sont rassemblés », sur ladepeche.fr (consulté le 28 octobre 2020)
  2. « Dans les rangs de l’armée, le silence va rester de mise », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2020)
  3. Vincent Nouzille, « Les réseaux secrets du Front national », sur Le Figaro.fr, (consulté le 28 octobre 2020)
  4. « Organisation de l'ASAF », sur www.asafrance.fr (consulté le 28 octobre 2020)
  5. « Radio : Michel Boyon, poursuivi par l'Association de soutien à l'armée française (ASAF) a été relaxé », Le Monde,‎
  6. « Renaud, ami de Charlie, ennemi de Libé, par Cédric Adam - 01 - 03 - Chanteur énervant », sur www.sharedsite.com (consulté le 28 octobre 2020)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).